Spectrolab : 39,2 % de rendement solaire

Grâce à son expérience dans le domaine spatial, Boeing veut transférer sa technologie de pointe concernant les cellules solaires à haute efficacité, utilisées par les satellites sur notre sol terrestre.

 Spectrolab, la filiale du constructeur aéronautique américain Boeing, revendique le titre de premier fournisseur mondial de cellules solaires à destination des satellites, avec 60% de part de marché. La société a d’ailleurs fourni ses modules solaires à la Station spatiale internationale (ISS).

Spectrolab, affirme avoir conçu une nouvelle cellule solaire, dont le rendement de conversion atteint le chiffre record de 39,2% dans des conditions normales d’utilisation. Surnommée C3MJ +, cette cellule solaire multijonctions serait la première du genre à être produite en série.

Alors que les cellules classiques tirent parti de l’ensoleillement naturel, celles de Boeing-Spectrolab intègrent des concentrateurs optiques – des lentilles de Fresnel – qui focalisent les rayons solaires. Elles sont en outre constituées de plusieurs couches de métaux semi-conducteurs, en particulier d’arséniure de gallium "dopé" à l’indium, au phosphore, à l’arsenic ou à l’aluminium.

Théoriquement, un rendement de 45 % est tout à fait envisageable.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Spectrolab : 39,2 % de rendement solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité
Reste à faire presque aussi bien avec des élements moins sales… Si on arrive à atteindre un cout de revient inférieur à 10cent le Kwh en 2020 et un rendement supérieur à 30%, le solaire deviendra une vraie alternative à hauteur de ce que nos réseaux pourront en intégrer (30% en France). 30% de solaire en 2030 en France, ça aurait de l’allure en terme d’emploi, de capcaité d’export industriel et de savoir-faire en gestion de réseau. En 2020 l’électrcité en France sera sans doute à 20/25cent le kwh pour le particulier, passer de 1% de solaire dans le mix… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

vous vous lachez sur des post peu empruntés… Expliquez nous donc le 30% de production PV en 2030… Quelle puissance installée? En 2020 dites vous, l’électricité sera à 20/25cent/kWh..; J’imagine que vous raisonnez en euros constants, c’est-à-dire un doublement (à peu près) par rapport à 2010… environ 7% par an.. Allez dire aux francais (et aux entreprises francaises) que leur facture va augmenter de 7% par an pendant dix ans, je pense que vous allez avoir un certain succès.. Mais bon, revenons à l’essentiel: quelle puissance PV installée pour produire 30% de l’électricité francaise en 2030?????

Dan1
Invité
On voit fleurir au fil des commentaires des proportions de PV en 2020 ou 2030 tout à fait flatteuses : le PV ferait 30 % du mix en France. C’est merveilleux , mais ça signifie quoi ? Selon les scénarios de RTE, en 2020, la consommation intérieure sera d’au moins 530 TWh et la demande (c’est à dire avec le pompage en STEP et les exportations) sera d’au moins 600 TWh. Donc 30 % du mix électrique c’est au minimum 159 TWh par rapport à la consommation et 180 TWh par rapport à la demande. D’après la feuille de route… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
“30% en 2030 c’est un scenario fictif qui ne se fera jamais si la France n’a pas developpé un secteur industriel fort dans ce domaine (sinon pas suffisament de retombées en terme de devises, d’emploi et de taxes). Vous avez bien compris qu’il s’agit d’une hypothèse, qui plus est ultra optimiste :)” “Scenario fictif, ultra optimiste” dites-vous et j’ajoute que la puissance du secteur industriel francais n’y pourra rien….Le wind curtailement, c’est envisegeable car le vent ne souffle pas en tempète tous les jours, mais le sun curtailement tous les jours en été (sauf vraiment les journées pourries), ce n’est… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Tiens, on n’a pas eu de réponse…Alors 30% de PV en 2030, vous nous expliquez comment ça marche?

meminick
Invité

Pourquoi tant de contestations  sur les chiffres. Ils sont pourtant aisés à connaitre. et incontestables. Le PV est en plein essor sauf peut être en France? vous pouvez consulter les quelques dossiers certes perfectibles mais qui devraient éviter ce genre de discussions.

Dan1
Invité

C’est peut être précisément parce que nous connaissons les chiffres qu’il y a contestation ! Consultez donc le site Observ’ER pour une vision globale par filière.

wpDiscuz