Suez construit un barrage de 3 300MW au Brésil

Suez Energy International annonce aujourd’hui avoir remporté un appel d’offres pour construire, posséder, exploiter et commercialiser le projet d’une nouvelle centrale hydraulique de 3 300 MW, à Jirau au Brésil.

Ce projet entend contribuer à répondre à la demande croissante d’électricité au Brésil, d’environ 4 500 MW par an.

Selon le groupe, il s’agit actuellement du plus important projet d’infrastructure du pays.

Le Consortium Energia Sustentável do Brasil, constitué de Suez Energy International (50.1%), Eletrosul (20%), Chesf (20%) et de Camargo Correa (9.9%), a signé un contrat d’une durée de 30 ans avec des distributeurs locaux d’électricité avec une offre de 27,5 d’euros par MWh. Ce qui représente un chiffre d’affaires garanti de 9,6 milliards d’euros sur les 30 ans, à partir de la mise en service, en 2013.

70% de l’électricité produite par ce barrage a déjà été pré-vendue aux distributeurs d’électricité à travers ces enchères. Le reste de la production sera cédée sur le marché, essentiellement aux plus grands clients industriels, précise le communiqué.

L’investissement total pour cette centrale de 3 300 MW est évalué à 3,3 milliards d’euros. La Banque brésilienne de développement (BNDES) s’est engagée à hauteur de 85% pour son financement.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Suez construit un barrage de 3 300MW au Brésil"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Calor
Invité

Cette solution est beaucoup plus intéressante que de construire une centrale nucléaire comme en Finlande. Coût de construction deux à trois fois moins élevé au MW. Coût réel de production de l’électricité deux fois moins élevé et sans les subventions cachées du nucléaire. Pas de déchets radioactifs dont on ne sait pas quoi faire depuis cinquante ans.

Dan
Invité
On revient aux commentaires orientés à partir d’affirmations gratuites non démontrées ! Oui, on peut affirmer que l’hydraulique c’est mieux que le nucléaire… en Norvège ! les chiffres et la géographie le prouve. Seulement, la Norvège n’est que l’un des 212 pays recensés par l’agence internationale de l’énergie. Remarquons que c’est bien aussi pour le Canada. En revanche pour Israël, le Danemark, la Belgique, l’Arabie Saoudite et bien d’autre, il faut faire autrement. Enfin le coût de construction au MW, n’est qu’une partie du problème, il vaut mieux estimer le coût complet (y compris le démantèlement) sur 20 ans en… Lire plus »
Momo
Invité
Cher Monsieur , ici en Inde , les Verts sont farouchement CONTRE les mega-barrages hydrauliques ,surtout Hymalayens, dont le cout de realisation est dans les faits 2 a 3 fois ce qu’il avait ete ” estime ” au depart , et surtout dont le cout ecologique reel est toujours sous-estime , sans compter le cout de demantellement JAMAIS envisage ( et ne parlons pas du cout ” catastrophe ” toujours possible pour tout l’aval en cas de ” demantellement intempestif naturel imprevu “, cf. les problemes actuels Chinois ! ) Et Dan a raison : les chutes d’eau en Finlande… Lire plus »
wpDiscuz