Tchernobyl : la zone d’exclusion bientôt ouverte

La zone d’exclusion située autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl pourra faire partie du programme de visite officiel, en vue du prochain Euro de football, qui se déroulera en Pologne et en Ukraine.

C’est ce qu’a annoncé Vitaliy But, le vice-ministre aux situations d’urgence, lors de la cérémonie de signatures entre les ministères des urgences d’Ukraine et de Pologne pour un programme d’action commune à l’Euro 2012.

Un peu plus tôt cette semaine, Viktor Baloha, le ministre des situations d’urgence d’Ukraine, a déclaré que la zone d’exclusion serait ouverte aux touristes à compter de janvier 2011.

D’ores et déjà, un nombre limité de visiteurs est autorisé à l’intérieur du périmètre de 30 kilomètres de la zone d’exclusion située autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl, qui explosa et brûla en 1986. Selon Baloha, le 21 décembre prochain, le gouvernement ukrainien présentera un plan détaillé pour lever les restrictions de voyage dans la région.

Actuellement, les guides de la zone réglementée de Tchernobyl conduisent de petits groupes de personnes dans la zone d’exclusion pour une visite d’une journée pendant l’été. Les visites du site durent en général de trois à cinq heures.

D’après les experts locaux, le taux de radiation auquel un visiteur est exposé lors d’une visite du site est à peine égal à celui qu’il subit lorsqu’il monte à bord d’un avion et inférieur à celui qu’il subit lors d’un examen radiologique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Tchernobyl : la zone d’exclusion bientôt ouverte"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
dede29
Invité

En1997 ,j’ai passé une journée à Tchernobyl avec une délégation européenne (la visite touristique classique ) et j’ai pris moins de dose (mesurée sur mon dosimètre personnel) que durant le vol Paris -Kiev en avion.

Inox
Invité

autorisés à y vivre en permanence sans visa de touriste fouteux ?

ccsiaix
Invité

Les anti-nucléaires de base s’percevront des doses prises lors des voyages en avion,  en altitude, dans les cabinets de radiologie, ou sur le granit breton…. GreenPeace est muet sur ce sujet ! C’est curieux

Sicetaitsimple
Invité

Vous n’avez pas l’impression d’exagérer un peu???? Ce que dit ou ne dit pas Greenpeace sur le granit,les radios ou les voyages en avion, ce que mesure votre dosimêtre sur un Paris -Kiev ou un Paris-Ile Maurice,quel rapport avec une catastrophe industrielle? Si vous pensez soutenir la cause du nucléaire en proférant de telles aneries, laissez moi vous dire que vous êtes complètement à coté de la plaque. C’est complètement con, et en plus indécent vis-à-vis de ceux qui ont vécu cet accident et pour certains en sont morts.

dede29
Invité

pas d’exagération,simplement je rapporte un fait concernant la radioactivité mesurée dans la zone d’exclusion . Le thème de la nouvelle concerne d’ailleurs cette zone d’exclusion et non pas la défense du nucléaire . PS :pière d’éviter les mots grossiers dans ce genre de forum .

wpDiscuz