Technip achève le nouveau navire Apache II en Finlande

Technip a achevé avec succès la construction de son nouveau navire, l’Apache II, dans son yard de construction de Pori (Finlande). Le projet consistait à transférer les équipements de pose performants de l’Apache sur une coque neuve acquise en 2009, ce qui a permis au yard de Pori de livrer un navire moderne et compétitif.

Stratégiquement positionné pour répondre aux attentes des marchés de la mer du Nord, du golfe du Mexique, du Brésil et de l’Afrique de l’Ouest, le yard de Pori bénéficie en particulier des capacités techniques requises pour construire tout type de plates-formes offshore flottantes pour l’industrie du pétrole et de gaz, depuis les Spars jusqu’aux TLP(1).

Pori continue à travailler sur un certain nombre de contrats de plus petite taille et de répondre à des appels d’offres pour des projets importants mais, comme indiqué précédemment, aucun nouveau projet significatif ne devrait être remporté à court terme, ce qui implique qu’un effort d’optimisation devra être initié. Dans ce contexte et selon les dispositions prévues par la loi de coopération finlandaise, le management local de Technip a débuté le 18 mai des discussions avec les représentants du personnel pour réduire le nombre d’ouvriers et d’employés de 786 à 416 par un processus de chômage temporaire et de licenciements.

Dans le même temps, afin de mieux répondre aux demandes de futurs clients, Technip adaptera ses méthodes de travail et proposera des formations pour développer encore davantage les compétences de son personnel en Finlande.

(1) TLP (Tension Leg Platform) : plate-forme à lignes tendues.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Technip achève le nouveau navire Apache II en Finlande"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

De capacité et compétences pour construire des structures flottantes pour éoliennes offshore…hywind et autres…. ” Technip et…yard de Pori bénéficie en particulier des capacités techniques requises pour construire tout type de plates-formes offshore flottantes pour l’industrie du pétrole et de gaz, depuis les Spars jusqu’aux TLP(1)”: that’s it ! Donc pourquoi pas de structure française avec dessus une éolienne offshore de 2 ou 5, voire 10 MW ? A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité

d’enlever les trucs entre <> svp inclus indépendamment de ma volonté. Sorry ! Merci A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz