Total démarre une exploitation offshore en Indonésie

Total annonce le démarrage de la phase 1 de l’exploitation des champs de gaz Sisi-Nubi dans l’offshore East Kalimantan en Indonésie.

Situés à environ 25 kilomètres du delta de la Mahakam, par des profondeurs d’eau allant de 60 à 90 mètres, ces deux champs se trouvent sur les permis de la Mahakam et de Tengah opérés par Total.

Le développement de la phase 1 de Sisi-Nubi a nécessité l’installation de trois plateformes puits, d’une plateforme de réception et d’un réseau de gazoducs sous-marins qui ont été réalisés conformément au budget et au planning prévus, explique Total dans un communiqué.

La production est acheminée vers les installations de traitement existantes de Tunu. De là, le gaz est envoyé par gazoduc vers l’usine de liquéfaction de Bontang et les condensats sont envoyés vers le terminal d’exportation de Senipah.

Les champs de Sisi-Nubi présentent de nombreuses couches de sable non consolidé, et le forage des 27 puits prévus pour la phase 1 nécessite la mise en œuvre de techniques innovantes de forage pour les traverser.

Ces forages ont débuté en septembre 2007 et permettront d’atteindre le plateau de production de 350 millions de pieds cubes par jour (10 millions de mètres cubes par jour) d’ici dix-huit mois. D’autres phases de développement sont prévues par la suite pour étendre la durée du plateau.

Total opère sur le permis de la Mahakam une production de près de 2,6 milliards de pieds cubes par jour de gaz, un niveau qu’il entend maintenir au moins jusqu’aux premières années de la prochaine décennie grâce à la contribution de Sisi-Nubi. Le permis de la Mahakam est également un important producteur de pétrole et de condensats avec une production de près de 90 000 barils par jour.

Total est opérateur des champs de Sisi-Nubi avec un intérêt de 47,9 % aux côtés d’INPEX (47,9 %) et de Pertamina (4,2 %).

Présent en Indonésie depuis 1968, Total est le premier producteur de gaz du pays. Sa production ne cesse de croître depuis 1999 et le Groupe fournit aujourd’hui 80 % de l’alimentation de l’usine de liquéfaction de Bontang à partir du permis de la Mahakam. Ce permis renferme les gisements de gaz de Tambora, Tunu et Peciko.

 
(src : CP – Total)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz