Total s’intéresse de près au gaz de schiste argentin

Total a annoncé la semaine dernière une prise de participation dans 4 permis d’exploration en Argentine en partenariat avec YPF, en vue d’évaluer leur potentiel en « shale gas ».

Ces permis, situés dans le bassin du Neuquén ont été attribués par les autorités de la province pour une durée de 6 années. Les quatre blocs concernés viennent compléter le portefeuille d’actifs du Groupe en Argentine, comprenant de nombreux gisements géologique de type « gaz de schiste ».

Total acquiert au final des participations dans les permis d’Aguada de Castro et Pampa las Yeguas II (42,5%), deux permis dont il sera l’opérateur, ainsi que des participations dans les permis de Cerro Las Minas (40%) et Cerro Partido (45%) qui seront opérés par YPF.

« Avec ces nouvelles prises de participation dans des bassins miniers potentiellement riches en « shale gas », Total renforce sa position dans le domaine des gaz non conventionnels dans lequel le Groupe compte se développer » a déclaré à cette occasion, Yves-Louis Darricarrère, DG Exploration & Production.

Total s'intéresse de près au gaz de schiste argentin

Ces quatre prises de participations viennent s’ajouter à celles déjà obtenues, début 2010, dans les blocs de La Escalonada et Rincon La Ceniza (85% pour chaque bloc) et où Total, opérateur, y mène des études géologiques, sismiques et pétrophysiques. D’ailleurs, en 2010, le Groupe a mené des études similaires sur 2 des blocs dans lesquels il détient des intérêts de longue date : Aguada Pichana (27,3%, Total opérateur) et San Roque (24,7%, Total opérateur).

Total envisage de forer en 2011 les premiers puits.
L’ensemble de la zone d’intérêt en « gaz de schiste » détenue par Total représente une superficie globale de 1 548 kilomètres carrés (en quote-part Total).

Présent en Argentine depuis 1978, Total, au travers de sa filiale Total Austral, opère 28% de la production gazière du pays. La quote-part de production du Groupe s’établissait à 82 700 barils équivalent par jour en 2010.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Total s’intéresse de près au gaz de schiste argentin"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Inox
Invité

au pays du nougat Si la découverte est confirmée,la donne énergétique française risque fort d’être remodelée.