Total s’intéresse de près au gaz de schiste argentin

Total a annoncé la semaine dernière une prise de participation dans 4 permis d’exploration en Argentine en partenariat avec YPF, en vue d’évaluer leur potentiel en « shale gas ».

Ces permis, situés dans le bassin du Neuquén ont été attribués par les autorités de la province pour une durée de 6 années. Les quatre blocs concernés viennent compléter le portefeuille d’actifs du Groupe en Argentine, comprenant de nombreux gisements géologique de type « gaz de schiste ».

Total acquiert au final des participations dans les permis d’Aguada de Castro et Pampa las Yeguas II (42,5%), deux permis dont il sera l’opérateur, ainsi que des participations dans les permis de Cerro Las Minas (40%) et Cerro Partido (45%) qui seront opérés par YPF.

« Avec ces nouvelles prises de participation dans des bassins miniers potentiellement riches en « shale gas », Total renforce sa position dans le domaine des gaz non conventionnels dans lequel le Groupe compte se développer » a déclaré à cette occasion, Yves-Louis Darricarrère, DG Exploration & Production.

Total s'intéresse de près au gaz de schiste argentin

Ces quatre prises de participations viennent s’ajouter à celles déjà obtenues, début 2010, dans les blocs de La Escalonada et Rincon La Ceniza (85% pour chaque bloc) et où Total, opérateur, y mène des études géologiques, sismiques et pétrophysiques. D’ailleurs, en 2010, le Groupe a mené des études similaires sur 2 des blocs dans lesquels il détient des intérêts de longue date : Aguada Pichana (27,3%, Total opérateur) et San Roque (24,7%, Total opérateur).

Total envisage de forer en 2011 les premiers puits.
L’ensemble de la zone d’intérêt en « gaz de schiste » détenue par Total représente une superficie globale de 1 548 kilomètres carrés (en quote-part Total).

Présent en Argentine depuis 1978, Total, au travers de sa filiale Total Austral, opère 28% de la production gazière du pays. La quote-part de production du Groupe s’établissait à 82 700 barils équivalent par jour en 2010.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Total s’intéresse de près au gaz de schiste argentin"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Inox
Invité

au pays du nougat Si la découverte est confirmée,la donne énergétique française risque fort d’être remodelée.

wpDiscuz