Enerzine

Trois projets de liquéfaction de charbon aux USA

Partagez l'article

Le gouverneur du Montana (ndlr : aux USA) vient d’annoncer le lancement d’un projet d’unité de liquéfaction de charbon (Coal-to-liquids ou CTL) par procédé Fischer-Tropsch (FT) d’une capacité de 22 000 barils par jour de diesel synthétique.

L’usine serait implantée à proximité de la mine de Bull Mountain et se complèterait d’une nouvelle centrale thermique à cycle combiné intégré (IGCC) de 300 MW incorporant des technologies propres. Une société de Houston, DKRW Energy, sera le partenaire de la mine pour le développement de ce projet.

Cette annonce intervient quelques mois après que DKRW a rendu public un premier projet CTL à Medicine Bow dans le Wyoming. DKRW avait conclu des partenariats avec General Electric pour l’acquisition de la licence de gazéification, Rentech, Inc. pour celle du procédé FT et Arch Coal Inc. pour la fourniture de charbon pauvre en soufre (NDR : le soufre est un poison catalytique dans le procédé FT). Medicine Bow devrait produire 11000 barils/jour de diesel à partir de 2009, avec une extension prévue à 40000 barils.

Au début du mois d’octobre enfin, la compagnie pétrolière taïwanaise, Chinese Petroleum Corp. a signé un accord avec l’Etat d’Alaska et une société locale d’exploitation du procédé FT pour une étude de faisabilité d’une unité CTL de 80000 barils par jour près de la mine de Beluga.

Les experts de l’énergie soulignent les investissements très lourds nécessaires pour mener à bien ces trois projets. Le projet du Montana est estimé à 1,3 milliards de $ et celui de l’Alaska à 5. La technologie CTL ne serait plus rentable en deçà d’un coût de 40$ par baril de pétrole brut et constitue donc un investissement à haut risque dans un contexte de volatilité des prix du pétrole. Par ailleurs, ces projets soulèveront probablement des critiques de par leurs impacts sur l’environnement.

Avec plus de 40 millions de tonnes extraites en 2005, le Montana est le 6ème Etat pour la production, mais le premier pour les réserves (environ 120 milliards de tonnes). Le Wyoming est le premier Etat pour la production avec 404 millions de tonnes (2005).

A noter le gigantisme des exploitations dans ces deux Etats : le Wyoming comprend 18 mines (dont 1 souterraine), le Montana, 6 (dont 1 souterraine). On dénombrait, en 2005, 277 mines (dont 111 souterraines) en Virginie occidentale, vieil Etat minier et second producteur de l’Union avec 153 millions de tonnes extraites.

 
Cette information est un extrait du BE Etats-Unis numéro 52 du 18/10/2006 rédigé par l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Trois projets de liquéfaction de charbon aux USA"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    alain
    Invité

    quelle sont les société qui détiennent la technologie FT et quelles sont les sociétés d’engénierie qui savent la mettre en oeuvre? Merci de votre réponse

    wpDiscuz