Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège

La Norvège est considérée comme l’un des pays les mieux placé au monde pour exploiter l’énergie issue des éoliennes offshores, notamment sur le littoral du Stavanger qui est le plus long et le plus venteux d’Europe.

Le cabinet norvégien portugais d’architecture On Office ("le Bureau") propose de profiter des conditions météorologiques, de la position géographique, des ressources et des technologies de la zone pour exploiter la puissance du vent. Leur concept est matérialisé par l’implantation d’une "ville flottante", qui se servirait des éoliennes offshores comme solution d’ancrage afin de créer une nouvelle activité touristique.

La ville baptisée Turbinby sera composée de 49 éoliennes d’une puissance nominale de 8 MW, et pourra générer au total jusqu’à 392 MW d’énergie renouvelable, ce qui est suffisant pour alimenter 120.000 habitations. Le projet prévoit d’intégrer un hôtel, un spa et un musée qui seront construits à la base même de la turbine. Une partie de l’énergie générée (1 MW) serait suffisante pour alimenter toute l’installation. L’originalité même de cette offre pourrait amener un flux de personnes à côtoyer ces installations (touristes, marins, travailleurs offshores, etc.)

Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège

Avec ses 117 000 habitants (4ème ville du pays) "Stavanger", connu pour être aussi la capitale pétrolière de la Norvège pourrait profiter d’un certain dynamisme économique et créer un point de repère emblématique comparable à des symboles architecturaux comme l’Empire State Building à New York, le Colisée à Rome, et la Tour Eiffel à Paris, sans pour autant se heurter à l’image historique de la ville.

Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège

Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Turbinby : une ville-éolienne au large de la Norvège"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Maurice pommade
Invité

Déjà aaru hier sur le blog les energies de la mer. Merci le blog les energies de la mer !!!

Mhon
Invité

On veut nous refaire Dubai en Norvège ! C’est vraiment du délire.

Aqua
Invité

On critique les éoliennes pour leurs nuisances sonores (entre autres). Intégrer une éolienne à un bâtiment d’habitation me semble être une source d’ennuis pour les résidents… Qu’en pensez-vous ?

renewable
Invité

Il ne s’agit pas de construire 120000logements en mer! Le parc offshore alimentera la ville terrestre, il n’y aura qu’un hotel et quelques commerce qu pieds de certaines des éoliennes! C’est juste que ce parc servira a couvrir une partie des besoins de la ville en électricité tout en lui conférant une image singulière par le lien (par bateau) entre son parc et elle.

Proeol
Invité

au contraire je trouve cette idée magnifique!!! on critique les éoliennes onshore pour leur puissance limitée comparée au nucléaire, ce projet me parait ainsi très prometteur. brillant idée que de mettre les éoliennes au coeur du tourisme local afin de dynamiser une région. vous parlez des nuisances sonores mais avez-vous déjà visiter un parc pour vous rendre compte par vous-même? si l’hôtel est au coeur de l’éolienne cela veut sûrement dire qu’il n’y a pas tant de nuisances sonores que ça sinon il ne serait pas prévu à cet endroit. j’imagine que des ingénieurs travaillent sur ce sujet…

Pastilleverte
Invité

ou plutôt Eoliland en Norvège, charmant; Bon, sérieusement, un bon point pour l’offshore. Un carton rouge pour la confusion entre puissance installée et production effective, ou alors Stavanger va pouvoir être alimentée en totalité par éolienne toute l’année, chapeau ! Quant au rapport avec Dubaï, certes exagéré, il ne manque pas de pertinence, pays pétrolier en déclin de production (fini pour Dubaï), cherche solutions alternatives; OK le climat de Stavanger est un peu plus frisquet (et venteux) que celui de Golfe..;

Edc
Invité
… ma foi pourquoi pas  … Eiffel a bien sa tour qui montrait qu’on pouvait construire gigantesque sans que le vent ne fasse tomber l’édifice, ce qui a été une de ses plus grandes contributions architecturale d’une époque où on faisait les calculs à la main … le vent était la grande peur de l’époque … Pour l’article, ils auraient pu préciser comment ils vont recycler tous les déchets des activités humaines intérieures à ces bâtiments … un tout à l’égoût tout à la mer ? ou des centrales biomasses à l’intérieur ? Petit détail qui aurait pu être mentionné… Lire plus »
fgallez
Invité

L’économie du câble de transmission de puissance dans le cas d’un projet “éoliennes / habitat” vaut-il une vie en mer avec toutes ses implications? En général j’aime les éoliennes mais “turbine city”, vitrine hi-tech et mégalo ternit l’image. Parlons plutôt “d’éolien citoyen” comme au Danemark où les propriétaires coopératifs sont les gens du coin.

Absurde 102
Invité

Ce cabinet d’architectes n’est pas norvégien mais portugais sis à Porto. Vous devriez mieux relire le blog l”es energies de la mer”

[ylt]
Invité
Si ce type de projet permet de sensibiliser les touristes aux côtés positifs des éoliennes, je ne suis pas contre. Pour ce qui est des nuisances sonores, comme la dit Proéol, cela doit être étudié…et en mer, pas sûr que le bruit soit beaucoup plus important que celui du vent lui même… Là où je suis plus sceptique, c’est sur le fait d’avoir une structure solidaire, car il y a de nombreuses vibrations autres que sonores qui se propagent, plus celles de la mer, donc ça fait un dimensionnement en fatigue des batiments qui doit être conséquent… @Proéol: Pour être… Lire plus »
Craca_jeff
Invité
tes références en éolien sont assez pauvre…. les vibrations ne sont pas si importantes, elles resultent simplement d’un corps creux qui “résonne” pas de vibration sur un mat béton…. Quand aux infos sur le bruit d’une éolienne: un mat de 50m ça n’existe plus, depuis 5ans la norme est comprise entre 80m et 100m de mat. Quand au bruit a 100m, soit tu n’as jamais été sur un aéroport, soit tu es de mauvaise fois… dans la nacelle d’une éolienne de 2MW on peut atteindre 100dB a pleine puissance mais avec les isolations phoniques au pied d’une 2MW recente si… Lire plus »
Edc
Invité
le niveau sonore est une tromperie, déjà parce que vous ne précisez jamais si vous êtes devant ou derrière l’éolienne, ce qui a toute son importance. D’autre part, un niveau sonore n’est pas perçu de la même manière par l’être humain le jour ou la nuit. Enfin, les niveaux sonores ne tiennent pas compte de la forme du bruit (effet goutte d’eau psychologiquement pernicieux), mais ne sont que des moyennes… Sortez un peu la tête de vos sonomètres et écoutez simplement les gens … il y a 2 vérités dans ce bas monde: la vérité scientifique et la vérité de… Lire plus »
Carca_jeff
Invité
Alors là je suis (comme toujours) assez perplex… Comment tu peux croire que nous prenons des mesures acoustiques comme ça nous arrange. On est pro ou on ne l’est pas mais la DDASS, ne rigole pas avec ça et la legislation française est la plus stricte au monde. Les niveaux sonores sont mesurés autour de l’éolienne et principalement sous le vent. En France on parle d’émergences (émission au dessus du bruit ambiant mesuré préalablement et là dessus des professionnels s’engagent) avec une limite de jour et une limite de nuit  suivi d’un controle insitu après mise en route  validé par… Lire plus »
Proleol
Invité

la souffrance humaine?! n’est ce pas un peu exagéré pour parler des éoliennes? en considérant que la distance minimum aux plus proches habitations est de 500m, je peux garantir que les nuisances sonores ne sont que très minimes en particulier avec les nouvelles éoliennes qui sont de plus en plus performantes dans ce domaine! une autoroute émet beaucoup plus de nuisances sonores qu’une éolienne. @Edc : je peux te présenter des personnes qui sont très fières d’avoir des éoliennes à côté de chez eux alors merci de ne pas faire une généralité de la “souffrance humaine” due aux éoliennes

Iok
Invité
On a aussi ce genre de commentaire “intéressant” avec le solaire: “j’en mettrai sur ma maison lorsqu’on trouvera sur le marché des panneaux qui n’enlaidiront pas ma belle toiture!”. Ben oui, parce qu’une centrale nucléaire ou thermique, c’est tellement plus beau dans le paysage!! Il faut sensibiliser les gens au côté utile de ces installations: avec l’éolien ou le solaire, on diminue les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les déchets non recyclable ni renouvelable du nucléaire: rien que pour cela, ce genre d’installation devrait avoir le cote! Pour l’éolien, je peux vous garantir que pour avoir… Lire plus »
renewable
Invité
Il est de toute façon très facile de trouver dans chaque village une ou deux personnes en “souffrance” face au bruit du clocher, du coq du voisin, de la présence d’une antenne, d’une éolienne, des panneaux solaires du voisin, du chien de Mme Mirza… Plus sérieusement, certains cas sont réels, pour des éoliennes implantée avant la mise en place de la législation française en la matière qui est aussi la plus stricte au monde. C’est le cas pour quelques éoliennes en Bretagne, dans le massif central et dans l’AUde qui sont à moins de 300m de certaines habitations, c’est le… Lire plus »
Edc
Invité
pourquoi comparer des autoroutes à des éoliennes … les cas de non-acceptation arrivent forcément là il n’y avait pas d’éoliennes; et encore moins d’autoroute … rassurez-vous, je suis aussi contre les autoroutes, bien que des solutions antibruit avec murs photovoltaïques puissent réduire un peu le problème un de ces 4 !!! Quant à aller utiliser la justice, vous êtes probablement jeunes et naïfs; les procédures sont tellement longues qu’on a le temps de mourrir avant. – “Souffrance ” n’est pas un mot contenant de la quantité. C’est une abstraction qui indique que quelque chose n’est pas normal (ça peut aller… Lire plus »
Edc
Invité

pouvez-vous enlever les span class ? C’est gentil … promis j’essaierai de faire attention la prochaine fois ….

Iok
Invité

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’insulter pour se faire comprendre… Peut-être effectivement que l’éolien tel qu’il est fait maintenant n’est pas la panacée, mais il y a déjà de grosses améliorations par rapport aux balbutiements de cette technique, et d’autres sont encore à venir! De toute façon, les énergies renouvelables sont les énergies de l’avenir: à nous de faire en sorte qu’elles soient bénéfiques pour tous…

Edc
Invité
excusez moi pour mon emportement… mais là, en vous lisant, je n’ai pas de raison de rester calme … pff … …. on ne parle pas ni de randonnées, ni d’arts … mais de gens qui habitent les jours et les nuits à côté d’éoliennes placées à la va vite ….. pfff …. et arrêtez avec les gens d’Haïti … c’est n’importe quoi de faire cette comparaison …. pffff …. Au 21ème siècle, le défi des ENR soit dans le développement durable, et que la démocratie participative et le soucis du bien être humain y sont des valeurs importantes. Les… Lire plus »
bmd
Invité
Sans aller jusqu’à ces excès, la Norvège est un des rares pays Européens où il soit rationnel d’installer des éoliennes, parce que la régulation peut se faire exclusivement avec de l’hydraulique, et n’a donc pas besoin de centrales thermiques pour cela. Elle régule d’ailleurs de cette façon déjà l’éolien Danois, qui sans cela, n’aurait jamais pu atteindre son niveau actuel. A lire certains commentaires le jour n’est visiblement pas encore arrivé où il sera possible de faire comprendre sur ce site que dans les pays qui ont peu d’hydraulique,les centrales thermiques sont nécessaires à la régulation de l’éolien quand celui-ci… Lire plus »
Alesia
Invité

ASSEZ de nous faire croire que les parcs éoliens sont installés à “au moins 500 mètres” des habitations. C’EST FAUX  de plus en plus. Maintenant  c’est 400 m, 375 m voire 300 mètres. Questionnée à ce sujet, l’ADEME répond que les 500 mètres dont elle parle dans son “manuel” ne sont qu’une indication et ne sont absolument pas une obligation !!        

Ddass ?
Invité

” mais la DDASS, ne rigole pas avec ça et la legislation française est la plus stricte au monde”. Aujourd’hui la DDASS ne se considère pas comme compétente une fois les éoliennes construites, en attendant le statut IPCE. La contestation du bruit des éoliennes est une affaire privée entre riverains et exploitants des éoliennes, avec expertices à 10.000 euros et plus, jugements sous 4 ans …

Ddass ?
Invité

” mais la DDASS, ne rigole pas avec ça et la legislation française est la plus stricte au monde”. Aujourd’hui la DDASS ne se considère pas comme compétente une fois les éoliennes construites, en attendant le statut IPCE. La contestation du bruit des éoliennes est une affaire privée entre riverains et exploitants des éoliennes, avec expertises à 10.000 euros et plus, jugements sous 4 ans …

Sitetaitsimple
Invité
en gros d’accord sur votre analyse, sauf la dernière phrase….Effectivement, il n’y a pas mieux pour “réguler l’éolien” que de l’hydraulique. Et donc la Norvège et les pays adjacents (dont le Danemark) optimisent…Si ca enrichit les Norvégiens, quel est le problème. Les autres y trouvent également leur compte.? Norvège, Suède, Finlande, Danemark réunis, c’est moins que la France en d’electricité. Est-ce que quelqu’un se pose la question de l’optimisation par EDF de sa production hydraulique alpine au bénéfice des consommateurs francais? Non. Le Nordel ( marché de l’electricité des pays scandinaves) marche plutôt bien, je pense au bénéfice de tous.… Lire plus »
Mon oeuil
Invité
Ce serait pas ce qu’on appelle atteindre son niveau d’incompetence, ultra débile…allons donc!  tous savent que les zombies zurbains sont les grands polllueurs surconsommateurs industriaux de tous les temps: les aeroports, ils sont les plus grands aéro voyageurs alors que l’aviation est exclu de kyoto,, de l’eau: que l’eau et son traitement ne fournissent plus que ces memes métropoles sont déficitaires et s’autosuffisent pas , que soir et matin des millions de travailleurs sont ceux qui sont près à se taper 4heures de voiturages s’éloigner de ce clinclan infernal, aucun d’eux ne serait près à abandonner ca, ils préfèrent consulté un conseiller… Lire plus »
Alfred
Invité

Que faire dans cette ville au milieu de nul part ? ou de l’océan. Faudrait peut être y créer de l’emploie, une industrie, l’élevage de saumons par exemple, des conserveries, une compagnie de transport par bateaux à voiles bien entendu.  Pour ce qui concerne le tourisme oui mais faudrait pouvoir aussi chauffer l’eau pour les bains de mer, à moins de prévoir un réchauffement conséquent du climat.

Meithan22
Invité
Pour ma part, je trouve que faire fonctionner une ville avec la seule énergie des éoliennes offshore est une bonne idée, ça va démontrer ou pas qu’une ville peut faire fonctionner son électricité simplement avec des infrastructures “à vent”. Si le projet fonctionne, on pourra toujours essayer d’étendre les éoliennes offshore aux pays développés comme en développement (où là, ce sera une question plus politique ). Rappelons aussi que l’on prévoit la fin des ressources pétrolières dans une quarantaine d’années, et une centaine pour celles du charbon. Ainsi, c’est peut-être l’électricité qui sera dominante et il faudra savoir la produire… Lire plus »
Cidou-ce
Invité

vous racontez n’importe quoi. Il ni a pas d’éolienne sur le plateau de Diesse. peut-être que vos promenades à cheval sont aussivirtuelles !

Guydegif(91)
Invité

L’article était du 27/01/2010 ! Où en est le projet 1 an plus tard? ”La ville baptisée Turbinby sera composée de 49 éoliennes d’une puissance nominale de 8 MW, et pourra générer au total jusqu’à 392 MW d’énergie renouvelable, ce qui est suffisant pour alimenter 120.000 habitations” Il n’est pas dit que les 120000 habitants doivent y vivre ! Le projet parait intéressant en tant que tel ! Avec des STEP pour stocker à terre le surplus de MWhs…..le tout connecté en réseaux judicieux…. A+ Salutations Guydegif(91)

Jyu
Invité

et niveau bruit????!!!

jumper
Invité
BMD, votre raisonnement est archi faux. Une centrale thermique ne paie pas l’énergie fossile à son vrai prix, l’éolien lui a moins de subvention en comparaison. Démonstration : – en 1,5 siècle nous avons brulé de 15 à 33% des réserves de charbon, pétrole, gaz produites par Dame Nature durant le Carbonifère (60 millions d’années) et le Crétacé (100 à 200 millions d’années). – question n°1 : d’où vient le CO2 indispensable à la photosynthèse ? réponse : de l’atmosphère d’origine de la terre (quasiment 100% de CO2) et du volcanisme sur des milliards d’années. – question n°2 : à… Lire plus »
wpDiscuz