Un système de réfrigération entièrement repensé pour moins consommer

Quand il est question de développement durable, il existe des moments clefs dans la vie d’une entreprise. Le renouvellement d’un équipement en fait partie. Dans beaucoup de cas, c’est l’occasion de se tourner non seulement vers un produit plus efficace et/ou plus sécurisé, mais aussi de profiter des avancées technologiques qui ont eu lieu depuis la première installation en faveur de choix plus écologiques.

Or justement, les systèmes de réfrigération sont gourmands en énergie. Lorsqu’est venu le moment de changer l’ancien, vieux de 14 ans, à l’usine de Reutlingen, les équipes y ont vu l’occasion de réduire la consommation d’énergie !

387500 kWh économisés/an

Le nouveau venu ? Un système de réfrigération à l’ammoniac. L’ammoniac a des capacités thermodynamiques et thermiques excellentes particulièrement bénéfiques dans des installations de grandes puissances telles que cette usine, qui mobilise plusieurs centaines de kW.

Pour faire bien les choses, c’est un système bien spécifique qui a été choisi : celui-ci module le froid à fournir en permanence, en fonction des exigences de l’environnement (température extérieure par exemple), et grâce au système de cogénération de l’usine.

Pour aller plus loin encore, ce nouveau système a été accompagné d’un changement de matériel important (toute la périphérie de la distribution), lui-même moins énergivore.

Résultat, des économies de grande échelle : – 50% d’énergie utilisée ! En termes de ressources énergétiques consommées à la source, la différence est véritablement significative.

Plus durable et plus efficace

L’environnement n’est pas le seul à bénéficier de cette initiative. En effet, le nouveau système est plus efficace et plus en adéquation avec les exigences des clients et de la loi. Il coûte aussi moins cher à l’usine en consommation d’énergie.

La cogénération, qu’est-ce donc ?

La cogénération fait partie des solutions existantes pour améliorer l’efficacité énergétique dans une optique de développement durable. Le principe : produire sur un même site deux formes d’énergie en valorisant un résidu qui serait traditionnellement inexploité, car considéré comme un déchet dans une installation donnée. Par exemple, récupérer la chaleur générée dans le cadre d’une production d’électricité pour chauffer de l’eau. Les bénéfices : moins de déperditions d’énergie, des économies de combustibles fossiles, moins de rejet de Co2…

Partagez l'article
  • 4
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des