Enerzine

Une tour cristalline et durable à Londres

Partagez l'article

Commandé par Delancey et situé sur l’une des rives de la Tamise, le cabinet d’architecture londonien Sheppard Robson, a dessiné un nouveau bâtiment à usage de bureaux à Westminster dans le quartier de Southbank.

D’une conception durable, l’architecte, David Ardill, a expliqué pourquoi un remaniement du projet a été nécessaire: "Nous sommes venus à bout de quatre années de planification. La conception originale était devenue obsolète avec ses blocs extérieurs articulés. Le nouveau design opéré comme un seul bloc était nécessaire pour aider à améliorer le statut historique du site."

L’édifice de 32 000 mètres carrés, haut de 18 étages, dispose d’un atrium central qui permettra à la lumière du jour de se diffuser au maximum dans les espaces intérieurs. Les façades de verre, ainsi que les 1000 mètres carrés de terrasse sur le toit, optimisera les vues historiques de la capitale.

Une tour cristalline durable à Londres

Les problèmes liés aux contrôles de la température et des pertes de chaleur sont pris en compte par l’inclusion en façade d’une couche de verre qui offre à son tour un tampon environnemental "entre l’intérieur et l’extérieur en tant que collecteur de chaleur".

Une tour cristalline durable à Londres

A la manière d’un prisme, et grâce à un jeu de lumière subtil, le bâtiment sera surtout visible du Parlement et de la place de Westminster. Avec l’évolution du soleil tout au long de la journée, les reflets seront changeants et devraient produire des effets spectaculaires.

Une tour cristalline durable à Londres


Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz