Vingt petites éoliennes à l’aéroport de Boston Logan

Aerovironment, une société américaine connue pour ses avions sans pilote – les fameux drônes – mais aussi pour ses systèmes d’énergie électrique, a annoncé avoir installé en juillet dernier, au siège de l’aéroport international de Boston Logan, 20 éoliennes urbaines de moins de 2 mètres de haut.

"L’installation d’éoliennes urbaines à l’aéroport de Logan est l’une des nombreuses initiatives en cours visant à dépasser les normes nationales d’efficacité énergétique, et nous nous attendons à d’importantes économies d’énergie." a déclaré l’un des responsables du projet.

Les 20 turbines devraient générer environ 100 000 kilowatts-heures par an, soit l’équivalent de 3% des besoins énergétiques de l’immeuble. Le coût global de l’opération a été évalué à 140 000 dollars.

Vingt petites éoliennes à l'aéroport de Boston Logan

"Il existe un réel flux d’air sortant des terminaux vers le bâtiment" a expliqué Steven Gitlin, de la direction marketing d’Aerovironment. "Ces éoliennes sont particulièrement adaptées pour le milieu urbain… et comme les aéroports veulent réduire leur empreinte carbone … ".

Vingt petites éoliennes à l'aéroport de Boston Logan

Cette éolienne a été conçue pour être installée facilement et rapidement sur les toits en terrasse avec peu ou pas d’impact structurel. Grâce aux propriétés aérodynamiques de la turbine associé à un positionnement optimal sur le bâtiment, les pâles peuvent profiter au maximum de l’accélération de la vitesse du vent. En effet, la production d’électricité peut augmenter de plus de 50% par rapport à un autre système situé en dehors d’une zone de turbulence.

La taille, le poids et la modularité des éoliennes permettent leur pose sur des parapets en béton ce qui élimine d’emblée des structures de soutien nécessaires aux éoliennes conventionnelles.

L’AVX1000 d’une puissance nominale de 1000 Watts pèse à peine plus de 60 kg.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Vingt petites éoliennes à l’aéroport de Boston Logan"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jeremys
Invité

Non mais…5000 heures à pleine puissance…faut pas rêver…quand elles tournent elles ne produisent pas la puissance maximale…Si c’est le cas, j’en achète 100 pour chez moi peu importe le prix…je vais devenir riche !!!Pas très malin tout ça…

Tibidao
Invité

5 000 “kilowatts-heures par an”par éolienne…. je vois pas ce qui te choque, à moins que tu aies zappé “par an”. ça veut pas dire que ça produit 5000 kilowatts par heure…

Jeremys
Invité
Il y a marqué 100 000KWh pas an pas 5000…L’éolienne est d’une puissance max de 1kW et il y en a 20 donc 20kW.Une éolienne ne produit jamais tout le temps à puissance max.Il y a 8760h dans une année.Cela veut dire qu’une éolienne fontionne à puissance maximale 5000h par an soit 5000/8760*100=57% du temps de l’année à pleine puissance donc avec un vent de plus de 12m/s, ce qui est légèrement une hérésie…En général, pour du petit éolien on est plus de l’ordre de 800 à 1000h par an…ce qui représente ici, dans le MEILLEUR DES CAS, 20 000kWh, sans prendre… Lire plus »
tulipstar
Invité
Tu dois savoir que dans le monde des micro éoliennes, il existe des solutions intégrant des rotors multi pales et des génératrices à aimants permanents très performantes convertissant un maximum de couple mécanique (Nm) en un maximum de courant (Ampères) ceci déjà à faible vent et avec de très faible perte.Tu dois aussi savoir que Aerovironment a développé ses solutions avec une coiffe (non indiquée sur la photo) concentrant le vent vers chaque rotor en exploitant intelligemment l’effet d’amplification offert par le design du bâtiment d’autant plus que le site profite de la force des vents venant des avions lors… Lire plus »
nh
Invité
cher tulipstar, effectivement, il existe encore des innovations, des optimisations notamment dans l’émergence de l’éolien dit “urbain”. En revanche, même avec des génératrices synchrones et autres rotors multipales… il ne faut tout de même exagéré et révolutionner comme par miracle l’éolien en 6 mois voire 2 ans de travaux… de là, à multiplier par 2 le rendement d’une éolienne unitaire (même avec une coiffe…). Le préalable reste tout de même d’équiper des sites suffisamment ventés ou bénéficiant d’effets locaux mais, de là, à sortir des chiffres exagérés ! cela ne s’est pas vu en 30 ans de R&D, de mulitples… Lire plus »
Jeremys
Invité
Tout à fait d’accord avec NH.Rappelons qu’une “petite” éolienne atteint sa puissance maxi vers 12m/s sinon plus.Il faudrait donc pour produit 5000h par an qu’il y ait un vent supérieur à 12m/s sur un site 5000h par an.A moins de faire souffler un ventilateur devant l’éolienne ça ne s’est jamais vu nulle part…En tant que professionnel dans le petit éolien, je serais d’avis d’avoir une de ces machines en test pendant 1 an pour me prouver que j’ai tort, j’en serais ravi d’ailleurs…Avec une coiffe et bien placée sur un bâtiment suffisament haut, on atteint une augmentation de productible entre 15… Lire plus »
wpDiscuz