CSPE 2013 : un manque à gagner de 2 milliards pour EDF

Alors que la contribution aux charges de service public de l’électricité (CSPE), est fixée actuellement à 10,5 €/MWh depuis le 1er juillet 2012, la CRE estime que son niveau au titre de 2013 doit être de 18,8 €/MWh (voir délibération CRE).

La contribution aux charges de service public de l’électricité (CSPE), payée par le consommateur d’électricité, permet notamment le financement de la péréquation tarifaire entre la métropole continentale et les départements d’outre-mer et la Corse, le financement des tarifs sociaux de l’électricité et également le financement des énergies renouvelables électriques et de la cogénération.

Cette proposition vise à la fois à couvrir les charges au titre de 2013 de 13,4 €/MWh et également une partie de la dette, finançant à crédit le développement des énergies renouvelables. Cependant le gouvernement a décidé de limiter la hausse de la CSPE à 3€/MWh comme la loi le permet. Cette augmentation représentera donc une hausse de 2,5 % des factures, soit environ 15 € par an et par ménage en moyenne.

Le niveau pour 2013 de la CSPE permettra ainsi de couvrir les charges au titre de cette année. La résorption de la dette laissée par l’ancien gouvernement sera étalée sur plusieurs années. De plus le financement des énergies renouvelables sera un des sujets majeurs du débat national sur la transition énergétique.

Délibération de la CRE

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient de publier la délibération du 9 octobre 2012 portant sur la proposition relative aux charges de service public de l’électricité et à la contribution unitaire pour 2013.

La contribution unitaire 2013 (CSPE 2013) nécessaire pour couvrir les charges de service public de l’électricité prévisionnelles (7 ,2 Md €) et le budget du Médiateur national de l’énergie en 2013 (0,02 €/MWh) s’élève à 18,8 €/MWh, dont 13,4 €/MWh pour couvrir les charges prévisionnelles au titre de 2013 et 5,4 €/MWh pour couvrir la régularisation 2011 et les reliquats des exercices antérieurs. Le soutien à la filière photovoltaïque représente 5,5 €/MWh au titre de 2013.

La CRE précisait également que si la CSPE n’était pas fixée par arrêté avant le 31 décembre 2012 pour l’année 2013, elle serait alors augmentée de 3 €/MWh et s’élèvera à 13,5 €/MWh à compter du 1er janvier 2013. C’est donc cette option qu’a choisi le gouvernement actuel.

Par conséquent, ce montant à minima devrait entraîner un défaut de compensation d’EDF pour l’exercice 2013 estimé à 2 milliards d’euros.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
77 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Steph

Tout ca n’est qu’un vaste jeu de dupes sur notre dos. Si EDF pratiquait le vrai prix de l’electricite nuke, y compris ancienne a 4.95 c€/kWh, la difference avec les EnR et donc la CSPE se reduirait sacrement. Mais le prix de l’electricite est politisee et fixee de facon ideologique non sur des bases rationnelles et economiques. Et a propos du PV, je rappelle qu’il a ete cher a cause de l’obligatio d’integrer qui est une heresie franco-francaise, quant au PV au sol, il est deja a 10,5 c€/kWh soit le prix du kWh EPR et a peine deux fois le prix du nuke amorti. Si seulement nos hauts-fonctionnaires et ministres avaient un peu de vision, ils se rendraient compte que dans un an dans le sud, deux ou trois dans le nord, le Pv n’aura plus besoin d’aide.

Cirdecyudup

d’autant que le premier bénéficiaire du tarif photovoltaïque n’est autre que EDF Energies Nouvelles et EDF Energies Nouvelles Réparties!!! Ils sont marrant quand même ces décideurs qui au mieux sont incompétents et au pire nous prenne tous pour des niais!

fredo

la CRE connaît-elle la puissance installée en PV par EDF EN? si oui, quelle est cette puissance? PS: Et là, on pourra commencer à discuter.

dgewai

A la louche : 2 milliards d’euros pour le surcoût photovoltaïque existant (4 GW installés mais 600 MW moyens) soit 40 milliards sur 20 ans compte tenu des contrats. C’est 5 EPR au coût (prohibitif) de 8 G€ qui auront une puissance moyenne de 8 000 MW non intermittents….. !!!! J’ai noté par ailleurs que Direct Energie Siemens recevront une prime annuelle de 40 millions d’euros financés par la CSPE pour la construction de la CCG de 450 MW de Landivisiau. Scandaleux quand l’aide aux démunis (TPN) n’est que de 145 millions d’euros…..

Jf1

Ils captent la majeure partie des contrats solaires à 600€ et ils viennent se plaindre de la CSPE…qu’ils captent en grande partie! Ce groupe fait tout pour se faire une mauvaise image dans tous les secteurs. Il est temps de virer l’infame Proglio et de redorer le blason de notre fleuron !!

Dardsmall

Deux images de RTE pour illustrer l’article… Il s’agit bien d’une filliale d’EDF, mais avec des finances et un management indépendant depuis plus de 10 ans…

trimtab

Je sent que ça va encore saigner ! Cette augmentation représentera donc une hausse de 2,5 % des factures, soit environ 15 € par an et par ménage en moyenne. Alors 2 milliards en ‘ordre de grandeur’: Buget militaire Francaise = +/- 65€ Milliards/an = 1000 € par habitant par an Oh Ye citoyens, cacher ce CSPE que je ne pourrait voir ! Combien de moulins à vent pour un Mirage ? Combien de Hiroshima pour une barrage ? Combien de Kalachnikovs pour un rayon de soleil ? Pour faire la guerre ou pour faire la paix ? Combien de chars pour un champ de fleurs ? Et un Charles de Gaulle en kilowatt heure ? Combien de bombes pour un champ de blé ? Combien de soldats pour replanter la forêt ? How many warships for power from the sun ? How many kilowatts can you get from a gun ? Is war obsolete, can we change are fate ? And move the dollars before it’s to late ? How many Killingry dollars do we need To pay for the Livingry to survive and succeed 2 milliards € c’est quoi papa ? trimtab

Rice - le troll

Est-ce la grandeur des ENR dans la CSPE qu’il faut regarder, ou la faiblesse du tarif truqué depuis 40 ans de l’électricité nucléaire ? A force de fustiger les ENR et le photovoltaïque en particulier, on va finir par nous faire croire que le nucléaire c’est pas cher, c’est propre et c’est sûr. Bon d’un autre coté, c’est devenu VITAL pour EDF de déplacer le débat du cout réel de l’électricité nucléaire vers les ENR, après les déboire des 8 Md€ volés au particuliers sous prétexte d’une erreur de tarification de RTE, des 2 Md€ de surcoût de l’EPR, des 650 M€ de retrait d’ENEL du programme nucléaire, et toutes les “affaires” qui ne sont pas encore publiques… (sans parler évidemment du coût de démantèlement des centrales, traitement des déchéts et enfouissement pour 100.000 ans dans un “trou” à creuser pour 2025… !). Et si en plus, vous leur demander de s’assurer pour le coût réel du risque… oula, c’est pas gagné ! Alors la “compétitivité” du nucléaire dans ces conditions…

Jf1

Vous comparez des choux et des patates Sur 20ans le PV c’est amortissement compris, vos 5EPR ont aussi besoin d’être amortis sur une vingtaine d’années. Leur cout complet et donc bien plus élevé. Avec la même puissance PV on ferai sans doute 2 EPR et pas 5. Mais surtout dans les 4GW de PV, il y en a 2 qui sont quasi tous à 600€ le MWh et dans la poche d’EDF, et les 1,5 à environ 300€, les derniers 500MW, tout comme tout ceux qu’on ajoutera l’année prochaine sont à moinsde 200€. Et si on décidait de faire uniquement de la grande toiture et de la centrale au sol (pas sur sol agricoles) on serait à 100€ pour tout nouveau MWh, soit le même prix que votre EPR. Vous allez continuer à condamner le PV sur la base de son lancement pendant encore combien d’années? Avant de comprendre que le monde change, que la technologie évolue? Le PV à 600€ c’est fini! Tout comme le nucléaire de grand papa à 50€ ! Le PV d’aujourd’hui est à 100€, le nucléaire d’aujourd’hui est aussi à 100€.

Teredral

Il faidrait dans la logique de la CSPE que PSA subventionne Mercedes, histoire d’aider d’augmenter la vente de voitures haut de gamme en France.

Lustucru

Le duo EDF-ERDF paie avec beaucoup de retard les fournisseurs d’électricité solaire. Plusieurs mois. Ceux qui sont dans ce cas pourraient témoigner. Alors, le retard sur la CSPE ne doit pas beaucoup gêner la trésorerie d’EDF-ERDF.

Eloi

>>”Sur 20ans le PV c’est amortissement compris, vos 5EPR ont aussi besoin d’être amortis sur une vingtaine d’années. Leur cout complet et donc bien plus élevé. // Avec la même puissance PV on ferai sans doute 2 EPR et pas 5.” Sauf que un EPR amorti après 20 ans, c’est un coût de 20 €/MWh… Un panneau PV amorti sur 20 ans, c’est ==> poubelle. C’est donc pas 5 EPR, mais 15 EPR ! (et je ne compte pas le coût des centrales au gaz et des lignes électriques continentales qu’il faudra construire pour compenser l’intermittence)

Dan1

Je rappelle aux tordeurs de vérité que les chiffres de la CRE sont très clairs : La compensation 2013 vis à vis d’EDF et des ELD n’est pas de 2 milliards (ça c’est le seul prévisionnel 2013), mais de 7 milliards : . Je reprends le paragraphe 4.2 : “En application du décret du 28 janvier 2004, les charges de service public de l’électricité prévisionnelles de l’année 2013, que la CSPE 2013 doit financer, sont égales aux charges prévisionnelles au titre de 2013, augmentées de la régularisation des charges de l’année 2011, des reliquats de charges sur les années antérieures et des frais de gestion de la CDC. Les charges de service public prévisionnelles 2013 sont évaluées à 7 185,9 M€. Le tableau 4 présente l’évaluation de ces charges pour EDF, l’ensemble des ELD et EDM. Les charges prévisionnelles supportées par chaque ELD sont détaillées en annexe 6.” Donc au total, il faudrait compenser 7,2 milliards d’euros avec une CSPE à 18,8 Euros/MWh et le gouvernement n’autorise que 13,5 €/MWh, ce qui permettra de “rentrer” seulement 5,16 milliards d’Euros. On voit donc que l’on creuse la dette de plus de deux milliards, mais on voit aussi que le vrai coût de la CSPE c’est 7,2 milliards en 2013 et probablement nettement plus en 2014. Bel héritage, n’est-il pas ?

Dan1

Jf1 “Le PV à 600€ c’est fini! Tout comme le nucléaire de grand papa à 50€ !” Dans vos rêves peut être, mais pas pour la CSPE qui gère l’héritage des tarifs généreux et des indexations qui font monter les tarifs initiaux. La CRE nous dit que le tarif moyen d’achat du PV pour 2013 (c’est pas le passé ça !) sera de 459 Euros/MWh (voir tableau 1.3 page 6/24 de l’annexe 1) L’héritage pour 20 ans c’est du PV très cher et dont le tarif est indexé.

trimtab

“Un panneau PV amorti sur 20 ans, c’est ==> poubelle”. Ah bon: 30 ans voir 60 ans ! ‘alive and kicking !’ Ok je suis un eternel optimiste pragmatique….. Mais faites vos jeux ! trimtab

Jf1

Jamais vu une telle mauvaise foi ! Vous savez très bien que les premiers contrats à 600€ vont être trainés 20ans et vont peser lourdement dans la moyenne des tarifs d’achats du PV dans la CSPE pendant longtemps. Mais chaque nouveau MW peut être ajouté à 100€ en moyenne et coute donc 6 fois moins que les 1ers. la moyenne à 459€ pour 2013 baissera au fur et à mesure que de nouvelles capacités moins chères seront installées. Ayez l’honneteté de le reconnaitre. N’ajoutez pas à vos combats d’arrière garde le mensonge et la mauvaise foi. Vous et Eloi êtes de cette génération des 30 glorieuses qui est la plaie de notre époque, vous nous avez endetés, nous avez refilé vos déchets, un modèle pourri sale et à bout de souffle et vous voulez nous empecher d’essayer d’en changer. Malheureusement on va devoir attendre 20ans encore pour ne plus vous entendre et ne plus vous avoir comme frein à l’évolution indispensable de notre modèle.

Eloi

Pour votre premier lien : c’est Simone, sur la photo ? Bon soyons un peu sérieux, Trimtab… C’est une pièce de musée sous cloche !Faut mettre tous les bâtiments BEPOS sous cloche ?? Deuxième lien dans le lien : marche pas. Parce que moi j’ai d’autres sons de cloche. Voilà la gueule d’un panneau de 1989 : Cela dit, il n’y a pas besoin d’attendre trente ans ans, il suffit d’attendre deux ans, quelques millions d’euros et quelques spéculateurs sur le dos du bon citoyen allemand, et l’on obtient le plus “vert” des panneaux solaires.

Vio

Les possesseurs de panneaux solaires sont des voleurs, tout simplement !!

Eloi

>>”Vous et Eloi êtes de cette génération des 30 glorieuses qui est la plaie de notre époque, vous nous avez endetés, nous avez refilé vos déchets, un modèle pourri sale et à bout de souffle et vous voulez nous empecher d’essayer d’en changer. ” Dette : bah non, c’est les promoteurs des ENR qui ne s’assument pas qui endettent EDF à hauteur de 6 milliards d’€ supplémentaires (15% de la dette) Déchets : JF1 le bisounours, arrêtez votre char. On imagine que les dizaines de millions de m2 de PV et les milliers de mats d’acier de 100 m de hauteur ne vont pas se biodégrader tous seuls, n’est-ce pas ? Modèle pourri : Bah dites donc, pour un modèle qui provisionne le démantèlement et la gestion des déchets, numérote et classe le moindre déchet (radioactif ou banal) qui sort de ses sites, est totalement esclave des exigences d’une autorité de sûret, et fournit une des énergies les moins chères du monde occidental… Vous êtes un drôle vous. Modèle sale : En attendant, les dégâts environnementaux causés par EDF restent très faible comparé à l’immense majorité des pollueurs patentés, Chine, USA et aussi Allemagne qui éventre le sol sur des dizaines de km2, déporte et détruit des villages pour son lignite et considère l’atmosphère comme sa poubelle. Empêcher de changer : certes non : que ce soit clair : je ne vois aucun inconvénient si vous décidez de ne pas vous connecter au réseau, de ne prendre ni obligation d’achat, ni MWh un soir sans vent. Alors ? Deal ? Vous nous montrez ?

Velka

Dans le domaine du KWh électrique on est habitués à la désinformation et aux pseudos miracles. Dans le nucléaire notamment, on n’en est plus aux calculs technico-économiques, ni même au lobbying, mais au maintien de l’illusion, peut etre même proches de l’obscurantisme? Si l’on veut revenir à des choix rationnels, une clarification est indispensable. Peut être vaut il mieux séparer les énergies renouvelables des autres technologies centralisatrices. De toute manière l’evolution photovoltaïque aura lieu. Le vrai problème est plutôt celui du maintien d’un monopole. Car il est peu probable qu’un fournisseur unique, habitué au centralisme, accepte la prolifération de productions réparties. Sans parler du “risque” de voir les clients tendre vers l’indépendance énergétique. Certes on n’en est pas là, mais ce sont bien ces questions qu’il faut clarifier dès à présent. Faute de quoi, ce conservatisme va continuer à entraver l’évolution technologique. .

Eloi

>>”L’état a le droit de gérer comme il veut les tarifs à faire payer à ses citoyents ; il est quasi-propriétaire d’EDF ! S’il diminue volontairement ses recettes pour favoriser les conditions économiques du pays ,il touchera moins de bénéfices en fin d’année !” Vous avez raison, le seul problème c’est que l’état a un besoin vital de cet argent pour ne pas s’endetter encore plus (vous savez “les générations futures”). Et comme il est clair aujourd’hui qu’il ne baissera pas ses frais de fonctionnement, il pressurera EDF pour qu’EDF crache du pognon autant qu’il peut. L’unique solution à ce problème posé par la CRE, c’est de répercuter le coût de la CSPE à sa vraie valeur, quitte à la ventiler sur le gaz naturel, puisque après tout c’est une transition énergétique (et pas électrique comme les artistes de la diversion écolo essaient de le faire croire).

Eloi

En parlant de modèle pourri… Vous connaissez Schroder ? Le type qui a lancé l’arrêt du nucléaire et le développement des ENR en Allemagne, et qui se disait un peu de gauche ? Eh bien les premiers bénéficiaires de sa “transition énergétique” l’ont chaleureusement récompensé avec un joli siège à NordStream AG, filiale à 51% de Gazprom, bien connue pour son angélisme écolo.

Eloi

Bon on lit pas très bien sur l’image : notre ami est en bas à gauche. En direct sur :

Eloi

L’image du PV+biomasse en un peu plus grand Ca permet d’admirer l’excellent travail de “l’emploi vert” qui a conscienscieusement désherbé autour des panneaux mais pas sous les panneaux.

Dan1

A Jf1. @dan1 Jamais vu une telle mauvaise foi ! Ben vous vous avez pas dû voir grand chose sur Enerzine, car je suis loin d’être un maître en la matière. Revenons aux faits et chiffres, la seule chose importante. Vous dites : “Vous savez très bien que les premiers contrats à 600€ vont être trainés 20ans et vont peser lourdement dans la moyenne des tarifs d’achats du PV dans la CSPE pendant longtemps.” Oui, je sais que les tarifs élevés et indexés vont être trainés longtemps. Vous pouvez d’ailleurs voir la progression des coûts moyens d’achats en relisant les annexes 1 sur le site de la CRE : On a l’historique depuis 2002. Et sous forme de synthèse, ça donne ceci : Personne ne peut manquer l’essor du PV qui crève les yeux en “jaune soleil”. Pour ce qui concerne la baisse du coût moyen d’achat par MWh, voilà ce que cela donne : Prévisionnel Réalisé 2007 247,8 € ? 2008 439,7 € ? 2009 409,1 € 508,1 € 2010 487,0 € 537,1 € 2011 537,1 € 519,8 € 2012 487,5 € à venir 2013 458,9 € à venir ça décroit lentement après l’envolée incontrôlée de 2010 (100 euros d’écart entre prévu et réalisé). Mais la solution n’est pas une augmentation du parc pour diluer les anciens contrats dans les nouveaux, car il faudrait alors considérablement augmenter les quantités achetées pour avoir un résultat significatif. Or, je rappelle que pour un coût moyen de 459 €/MWh nous achetons (enfin essentiellement EDF) déjà 4,4 TWh pour la modique somme de 2 milliards d’Euros. Il faudrait acheter combien de TWh de PV pour redescendre à un coût moyen de disons 150 €/MWh ?

Tech

super un nouvel emploi de nettoyeur sous panneaux ;o) cela prouve aussi que la photosynthèse fonctionne sous les panneaux et pourrait donc être rentabilisée! plus sérieusement des projets de serres équippées de panneaux sont de vrais succès. tout dépend des idées, de l’utilisationet de la conscience du promoteur!

Bachoubouzouc

Mais putain, qui les a voulu ces MWh solaires à 600€ ?!? C’est vous ou c’est nous ??? Il y a encore six mois, les écolos accusaient EDF de vouloir saboter les ENR, et maintenant qu’on vous vend ce que vous avez réclamé, c’est encore de notre faute ??? Et en plus ce serait à EDF de se manger ce déficit, dont on vous avait pourtant prévenu ?!? Ces MWh solaires à 600€, c’est vous qui les avez réclamé, c’est EDF qui en a supporté les coûts d’installation, c’est EDF qui en supporte les coûts de maintenance et maintenant qu’il vous faut payer la note, ce serait à EDF de s’assoir sur les revenus ??? Non mais sérieux, vous n’avez pas un tout petit peu l’impression de vous foutre de la gueule du monde ?!?

Jf1

Non bien au contraire. Les tarifs à 600e étaient bien trop élevés etn’auraient pas du servir à plus que la cible de lancement. Au dela de 100MW, ça a été la ruée et on a 2 GW du PV à 600€ à se trainer pendant 20ans. Dont les 3/4 sont de votre faute, EDF s’étant rué dessus (souvent de manière scandaleuse, avec du panneau chinois, sur des terres agricoles, en racontant tout et n’importe quoi pour discréditer les autres concurrents, etc). C’est donc presque ENTIEREMENT de la faute d’EDF cette bulle du solaire. D’autant plus de sa faute à EDF que c’est à cause de cette bulle qu’on a empeché le solaire de continuer à se développer, même 6 fois moins cher. Et qu’à chaque fois que le solaire essaie de redécoller, on utilise l’argument des premiers GW pour balayer tout développement. Pourquoi ne pas taxer les centrales à 600€ à hauteur de 75% pour renflouer les soi-disant pertes d’EDF sur la partie solaire de la CSPE? ça aurait eu du sens. Au lieu de ça on a bloqué les projets moins chers. Et EDF va se gaver pendant 20ans sur le dos du consommateur tout en pouvant accuser les ENR d’être trop chères. Gagnant-gagnant, très bien joué. Une vitime : la filière solaire en France qui est morte-née.

dede29

La photo est très jolie !Un vrai fond d’écran !

Bachoubouzouc

M’enfin soyez un peu logique ! Si EDF ne s’était pas “rué” dessus, les prix du solaire n’auraient jamais baissé, et vous ne pourriez pas pérorer aujourd’hui sur les 100€/MWh obtenus avec des centrales en plein champ et des panneaux chinois ! Remarquez, vous tenez une bonne technique avec “Quoi qu’il se passe, tout est de la faute des autres”. Vous irez loin.

Jf1

Encore un bel exemple de ce qu’est en train de devenir votre entreprise : Offrir à Ipad à l’employé qui coupe le plus le courant… Bravo, alors qu’il existe un tas de dispositifs pour limiter les factures des plus pauvres et que son caractère obligatoire reste bloqué au sénat avec la loi Brottes. Comme c’est pas encore obligatoire, vous coupez le courant… Et vous gagnez des Ipad pour ça. La maison EDF devient du n’importe quoi.

Bachoubouzouc

C’est ça, détournez la conversation.

Serge27

Vous pouvez aussi appeller jf1:”Ambiel” ou “Renewable”(ou “@dan1”); C’est le même sous différent pseudos…

Dan1

A Jf1. Puisque vous ne cessez d’accuser, sans le moindre élément de preuve, EDF d’être à l’origine de la bulle photovoltaïque, il serait très instructif que vous nous donniez la liste exhaustives des centrales solaires exploitées par EDF. Cela permettrait au lecteur moins nien informé que vous d’appréhender la main mise d’EDF sur le photovoltaïque. Nous suivons déjà cette affaire de près : A vous de jouer !

Sicetaitsimple

Ce qui serait interessant, c’est que JF1nous donne la puissance installée d’EDF En en France, puisque “C’est donc presque ENTIEREMENT de la faute d’EDF cette bulle du solaire.”

Sicetaitsimple

même question, mais je n’ai pas copié!

Dan1

Il est rassurant de constater que les lecteurs un tant soit peu rationnels se posent les mêmes questions au même moment. Là Jf1 est en train de réfléchir à la réponse ‘”en bois” qu’il va nous servir. En tout cas, c’est de moins en moins simple de désinformer !

Sicetaitsimple

Pour rassurer Jf1, je venais de me connecter et les questions se sont croisées, ce n’est pas un complot…. Alors, ces installations PV d’EDF En…..

Luis

¤ Chacun sait ou devrait savoir que le mode de calcul de la CSPE fait est basé sur le “prix du marché” de l’électricité (marché “de gros”). Pour un tarif d’achat donné d’un kWh d’électricité renouvelable, le coût en CSPE sera d’autant plus important que le “prix du marché” est faible. Or, dans les prévisions pour 2013, ce prix du marché est en baisse de 6,50 euros par MWh. En effet, alors qu’il était à 57,2 €/MWh (prévu) en 2012, il est prévu à 50,7 €/MWh en 2013. En conséquence, ce mode de calcul augmente la facture CSPE de façon artificielle alors que les gros acheteurs font d’importantes économies sur leurs achats d’électricité (eux seuls peuvent bénéficier des prix du marché, soit par achat direct, soit par contrat avec leur fournisseur habituel). Comme toujours, les petits et les moyens paient pour les très gros consommateurs. Maintenant, la démonstration est faite de panneaux photovoltaïques toujours productifs après leur trentième anniversaire : Pratiquement avec la même puissance qu’à l’origine. Mieux que la garantie de 80% de puissance après 25 ans.

Dan1

A Luis. Pouvez vous nous dire qui a demandé que le calcul des coûts évités soit réalisé sur le prix du marché et non par rapport au coût de production ?

Sicetaitsimple

Ca n’a absolument rien “d’artificiel”, c’est juste une réalité. Je pense que si les “prix de marché “montaient, vous ne viendriez pas dire que la CSPE baisse de façon “arficielle”, alors qu’effectivement elle baisserait toutes choses égales par ailleurs. Alors certes la crise a un effet, mais c’est aussi le développement des renouvelables qui fait baisser les prix de marché. Sur ceux qui peuvent en profiter et ceux qui ne peuvent pas, nous sommes d’accord.Ca n’avantage que les gros consommateurs industriels ayant les moyens de se payer une structure de gestion de leurs achats d’electricité en temps réel.

Sicetaitsimple

Décidement, c’est la soirée! Bon, je vais diner, allez y!

Tech

à Dan1et siicétaitsimple (bachibouzouc aussi)! tout le monde a entendu parler de ça: qu’EDF EN et ERDF ont antidaté des documents pour échapper au moratoire. EDF EN s’est présenté chez ERDF le 3 décembre 2010 pour obtenir une proposition technique et financière (PTF) en date du 1er décembre. De la même manière, ils ont antidaté le paiement. Cela leur permet d’échapper à la date couperet fixée par le moratoire, puisque les projets n’ayant pas accepté et payé la PTF avant le 2 décembre tombent sous le coup du moratoire et de ça: Un projet de plus de 250 mégawatts crête (MWc) est gigantesque et ne devrait pas être concerné par les tarifs d’achat, si la loi était bien appliquée, car seuls les projets de moins de 12 MWc peuvent en bénéficier. Cependant EDF EN a créé des dizaines de filiales pour saucissonner ses gros projets en autant de petits projets de moins de 12 MWc. Cette pratique est totalement contraire à l’esprit de la loi. Il faudrait qu’on revienne à cet esprit et qu’on ne puisse bénéficier du tarif d’achat dès lors que plusieurs petits projets sont sur le même terrain. ce sont ces projets qui coutent en CSPE (et aux usagers!) et qui rapportent beaucoup à edf EN filiale d’EDF qui en profite donc et qui n’a pas honte de se plaindre de ne pas recevoir assez!

Sicetaitsimple

La question n’est pas de savoir si EDF En est plus ou moins requin que les autres , mais de connaitre la part d’EDF En, puisqu’on nous dit que “”C’est donc presque ENTIEREMENT de la faute d’EDF cette bulle du solaire.” Vous avez des chiffres?

Jean

Bonjour, Quelques éléments de réponse : EDF EN au 30 juin 2012 : 267.3 MW bruts exploitation – 45.8 MW bruts construction (source : ) EDF ENR au 31 décembre 2011 : 10 000 installations chez les particuliers – 500 installations chez les professionnels et les collectivités locales (source : ) PV au 30 juin 2012 : 3630 MW raccordés au réseau (source : tableau de bord éolien PV 2ème trimestre SOeS) Cependant, ces chiffres ne reflètent pas la politique d’EDF EN par le passé avec les projets titanesques qui ont été développés dans l’espoir d’un tarif à 31c€ et qui ont justement fortement contribué à la mise en place du moratoire (projets au sol sur plusieurs centaines d’hectares sur les anciennes rizières en PACA, sur plusieurs centaines d’hectares à proximité de Morcenx dans les Landes, ainsi que tous les projets de plusieurs dizaines d’hectares en Aquitaine et sans doute ailleurs en France). Joyeuses fêtes à tous.

Sicetaitsimple

Sachanr qu’EDF ENR n’est pas propriétaire des installations, c’est un “constructeur”, on arrive donc à moins de 10% des installations francaises par EDF En (312/3660). Après, c’est question d’appréciation, si “moins de 10%”, c’est “PRESQUE ENTIEREMENT”, ça change tout.

Tech

à sicétaitsimple, attention, ce n’est pas la prod actuelle de edf EN par rapport à la prod actuelle totale, mais la part qui a bénéficié des tarifs avant moratoire par rapport au projets validés avant moratoire et donc à tarifs élevés! d’autre part je me permet un autre coup de gueule edf OA ne respectant pas les délais de paiement légaux, perd ses procès et paye des intérêts qui viennet alourdir inutilement les dépenses d’edf. ou alors on le voit positivement pour edf, qui bénéficie de trésorerie au taux légal, bien moins élevé que si ils proposaient des obligations ou un prêt bancaire. mais alors là edf n’a pas à se plaindre.

Enpassant

Hâtez vous de dresser la liste des (méga)centrales réalisées par EDF-EN car ils sont en train de les vendre par petits bouts tellement l’affaire est juteuse (et sulfureuse aussi…). Après avoir très habilement utilisé les réglementations en vigueur et construit des centrales au sol > 12 MW (mais comment ont-ils bien pu faire ???!!!!), et s’être retrouvés assis sur un tas d’or, il semblerait que la Direction d’EDF EN, sensible à la mauvaise publicité que cet affairisme génère (associé aux autres casseroles en cours, cela commence a faire beaucoup), ait décidé de se séparer d’un “certain nombre” de ces gigantesques installations posées au sol à 0,35 € / kWh !!! (bonjour la CSPE !) Quant aux photos de centrales PV au sol allemandes envahies par les herbes folles, je vous l’accorde c’est un beau gaspillage mais comme on ne sait pas pourquoi… que pouvons nous en dire ? Par contre, puisqu’on parle de gaspillage, on peut citer le dérapage de l’EPR dont le cout initial de production annoncé à 30 €/MWh est désormais à… 75, 80, 100 ???? PS : il est probable que lorsqu’ENF-EN aura cédé la majeure partie de ses installations après avoir réalisé de substantielles plues-values, ils publieront une liste de leurs “possessions”. Mais attendez encore un peu…. les négociations sont en cours.

Sicetaitsimple

Dans le lien cité par Dan1, le “même”débat il y a quelques mois donnait environ 230MW pour EDF En au 30/06/2011. Peut-être ont-ils décidé de vendre des centrales, je n’en sais rien, disons que ce n’est pas visible dans les chiffres d’évolution 2011/2012. Et par ailleurs ça ne changera absolument rien au montant de la CSPE, qui est le thême de l’article, même s’ils vendent l’ensemble des moins de 10% du parc France qu’ils possèdent.

moise44

“Le PV d’aujourd’hui est à 100€, le nucléaire d’aujourd’hui est aussi à 100€.” Oui, mais les taux de charge diffèrent de 1 a combien ? Et puis en amortissement CO2 ou ERoEI quelle est la diffèrence ?

77
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime