L’Agence internationale des Enr verra le jour lundi

A l’initiative des gouvernements allemand, espagnol et danois, l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (Irena) sera officiellement créée lundi.

Une centaine de délégations se réunira à Bonn pour signer l’acte de naissance de l’Agence. Elle aura pour mission de conseiller et de soutenir les pays industrialisés, comme les pays émergents, dans leur politique de développement des Enr. La Chine, les Etats-Unis et le Japon seront parmi les présents, mais ne devraient adhérer à l’Agence qu’ultérieurement.

Dès mardi, les premiers projets seront lancés lors de la première réunion préparatoire. En revanche, il faudra attendre juin pour  connaître le nom de son directeur général ainsi que la ville d’implantation de son siège.

Plaidant pour le choix de la ville de Bonn, le ministre fédéral allemand en charge de l’énergie Sigmar Gabriel a mis par ailleurs l’accent sur le potentiel économique des énergies renouvelables. Selon lui, elles permettraient de répondre aux besoins de plus de 9 milliards de personnes, soit la totalité de la population que comptera le monde en 2050.

L’Agence sera dotée d’un budget de 25 millions de dollars (19,3 millions d’euros).

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
enrewable

Très bonne initiative, par contre on ne parle pas de la France. “Potentiel économique des énergies renouvelables. Selon lui, elles permettraient de répondre aux besoins de plus de 9 milliards de personnes, soit la totalité de la population que comptera le monde en 2050.” Je ne pense pas que les ENR puissent répondre rapidement aux 9 milliards de personnes (chiffres 2050), car chaque pays souhaitent diversifier leur approvisionnement en énergie et ne parieront pas à 100% sur les ENR, ils garderont une part important, en tout cas pour l’instant, d’utilisation d’énergies fossiles. Cela dit je ne le souhaite pas bien sur !

Zl

tout le monde aura remarqué que cette démarche est à l’initiative des pays leaders dans la fabrication d’éoliennes. Parlons-nous bussiness ou écologie ? D’où proviendront les fonds de financement de l’agence ? Comment sera assurée l’indépendance des conseillers face aux industriels ? Est-ce que toutes les ENR sont concernées par cette démarche ?

Jerome59

Attention à l’impérialisme allemand dans le domaine énergétique.  

Lord predator

“Parlons-nous bussiness ou écologie ?” Sa ne me dérange pas de parlé de business lorsqu’il s’agit d’écologie …

phigoudi

Business ? Bien sûr, qu’il y a business ; dès qu’un fabriquant fabrique, il se fait payer pour son produit, normal, non ? Mais l’écologie, l’industrie ont du besoin du business non ? Ce n’est pas dissociable vous le savez bien. “Attention à l’impérialisme allemand dans le domaine énergétique.”, dit Jérôme59… Mais pourquoi sont-ils présents et pas nous ? Pourquoi sont-ils maîtres dans les énergies et pas la France ? Parcequ’ils sont riches et entreprenants. Pas nous. Le moindre projet est contrecarré par une levée de boucliers immédiate. Ah, le négativisme… C’est ça qui empêche d’avancer notre pays. Bien sûr, faut être “panaïf”, comme notre ami, mais cesser de freiner des 4 fers tout le temps.  

Zerrouk

Bonjour;   jusqu’à  ce  jour  et  faute  de  moyens ;  je  n’ai   pas  fait  de   brevet   pour  protéger  mon  invention .  J’ai  compensé  par  un  raccourci   en  faisant  un  contrat  de   confidentialité  avec  un  organisme   nommé  Scientific – Facilitors .  Après  quinze ( 15 ) jours  d’analyse   je  reçois  un  e-mail   qui   reconnait   l’importance  de  cette  innovation ; mais !!!.  Pour  des  raisons   de  budget , de  programmation  et  autres   futilités , mon  projet  ne  peut  pas  être   pris  en  charge ?.  J’ai  réflechi  longuement   à  cette  énigme ; et  j’ai  conclu  que   les   investisseurs   préfèrent  la  difficulté  technologique   pour   assurer   des  profits  durables .  Concernant  les  détails  de  la  machine : C’est  un  generateur  qu’on  charge  avec  de  la  pression  hydraulique   une  fois  chargé  on  libère  le  mouvement  qui  fonctionnera  à   perpétuité  avec  la  charge  initiale.  C’est  une  energie  propre  et  constante ( indépendante  de  la   vitesse  du  vent  ou  du  rayonnement  solaire )  Elle  est  moins  encombrante  et  sans  nuisance  sonore .  On  peut  utiliser   cet  appareil  pour  charger  les  batteries    des  véhicules  électriques  ou  alors  on  pourra  produire  de   l’hydrogène  pour  faire  rouler  des  véhicules  non  polluants .  J’espère   avoir   répondu  à   vos  questions                                                                                                                                                         Mes  Sincères   Salutations

6
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime