10 Etats sur 25 ont libéralisé leur marché de l’énergie

Seuls 10 pays européens ont atteint une libéralisation à 100 % de leur secteur énergétique, indique l’étude d’Eurostat sur le processus de libéralisation du marché européen de l’électricité. Ils s’agit du Danemark, de l’Allemagne, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Autriche, du Portugal, de la Finlande, de la Suède, du Royaume-Uni et de l’Irlande.

Six États membres ne comprennent encore qu’un distributeur unique de taille considérable (assurant au moins 5 % de la production totale d’électricité consommée par les clients finals), dont la France.

L’Allemagne compte le plus grand nombre de distributeurs d’électricité (940), suivie de l’Italie (400), de l’Espagne (315), de la République tchèque (238) et de la Pologne (202).

Le rapport rappelle également que les centrales thermiques classiques représentent encore 58 % des installations européennes, et le nucléaire 19 %, dont la moitié en France.

L’ouverture de marché visait d’’abord les consommateurs industriels et c’est effectivement dans ce secteur que les changements de fournisseurs d’électricité ont été les plus nombreux: depuis la libéralisation du marché, plus de 50 % des clients ont changé de distributeurs au Danemark, en Irlande, en Italie, en Finlande, en Suède et au Royaume-Uni.

La directive européenne 2033/54/CE donne jusqu’au 1er juillet 2007 pour l’ouverture du marché de l’électricité.

(src : Eurostat – 22 mai 2006)
Brèves connexes :
Le gouvernement va à l’encontre du marché de l’énergie
La libéralisation de l’énergie à marche forcée
– Energie : l’Europe encourage la concurrence
Télécharger le document :
Libéralisation du marché européen de l’électricité
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz