Alstom Grid inaugure un centre technologique en Chine

Alstom Grid a annoncé la semaine dernière l’inauguration de son nouveau centre technologique chinois (China Technology Center) à Shanghai, en présence de Patrick Kron, PDG d’Alstom, de Henri Poupart-Lafarge, Président d’Alstom Grid et de représentants officiels chinois et français.

Situées dans le parc high-tech Caoheijing Pujiang, les nouvelles infrastructures d’Alstom constituent un centre avancé pour la recherche, le développement et les essais dans le domaine des équipements de transport d’électricité en courant alternatif à ultra-haute tension (UHVAC), en courant continu à ultra-haute tension (UHVDC), et des solutions adaptées à la gestion de l’énergie.

Représentant un investissement de 47 millions d’euros, ce centre contribuera à la conception et au développement de solutions nouvelles adaptées aux réseaux électriques de demain. Sa conception permet d’accueillir des équipements électriques de grandes dimensions, avec un hall pour les essais UHT et des plates-formes R&D comprenant notamment outils de simulation scientifique, chambres d’essais climatiques, laboratoires d’essais pour montée en température et test des matériaux.

Selon Alstom, la Chine demeure "une région stratégique", et ce pays "s’est imposée comme le choix évident pour implanter le plus récent de ses centres technologiques internationaux". Il vient rejoindre les sites déjà existants de Villeurbanne et de Massy, en France ; de Stafford, en Grande-Bretagne ; et de Redmond, aux Etats-Unis.

« L’inauguration de ce centre constitue une initiative stratégique clé pour Alstom Grid. Nous bénéficions déjà d’une solide base de production localisée en Chine, et nous renforçons nos compétences R&D locales ainsi que nos dispositifs d’essai de haute technologie . Cette démarche permet non seulement de mieux servir nos clients, mais souligne également l’engagement qui est le nôtre à aider la Chine dans son ambitieux projet de développer un « réseau fort et intelligent » à l’horizon 2020, et de passer aux tensions les plus élevées – 1 200 kV pour le courant alternatif et 1 100 kV pour le courant continu », explique Henri Poupart-Lafarge, Président d’Alstom Grid. « Nos succès récents, en partenariat avec CEPRI, pour la connexion CCHT (Courant Continu Haute Tension) de Ningdong Shandong, qui présente la technologie la plus récente en matière de valves high-tech, illustre parfaitement des capacités d’innovation à la hauteur des attentes du marché. »

Offrant une superficie de 54 000 m2, le nouveau centre emploie déjà environ 120 ingénieurs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Alstom Grid inaugure un centre technologique en Chine"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bernard w
Invité
Quand on voit une delocalisation pareil on est en droit de se poser la question de la maitrise du savoir faire, qui repose sur les hommes avant tout, element cle de ce metier. De toute evidence cela n a pas etait pris en compte malgre les nombreuses deconvenues. Dans qques annes voir mois on s etonnera de l apparition d un concurrent avec le meme niveau de competence qui raflera tous les marches. Non evidemment ce n est pas de l espionnage car il a contrat et volonte de l entreprise mais le resultat est le meme. Encore un bel… Lire plus »
Quatre
Invité
Comment Patrick Kron peut-il donner 120 emplois à valeur hautement stratégique alors que notre jeunesse compétente est au chômage? Mais cela n’est rien car en fait, comme le dit Bernard w,  Alstom est en train d’élaborer à ses frais son concurrent de demain, c’est à dire une entreprise qui détruira définitvement le peu d’emplois qui nous restait. Et puisque l’actualité m’y pousse, avec quels impôts demain  irons-nous faire régner la démocratie à coups de porte-avions et de missiles? En clair il est temps que l’Etat réagisse et empêche cette hémorragie sinon demain il n’y aura plus d’Etat du tout et nous n’aurons… Lire plus »
wpDiscuz