Câblage interréseau du parc éolien offshore Gwynt y Môr

RWE npower renewables a annoncé la semaine dernière, l’attribution d’un contrat de câblage interréseau* de plusieurs millions de livres à Draka Offshore pour le parc éolien offshore Gwynt y Môr (GYM), au large des côtes du North Wales.

Avec une capacité de plus de 576 mégawatts, le parc éolien offshore de Gwynt y Môr développé conjointement par RWE Innogy, Stadtwerke München et Siemens** sera l’un des plus grands en développement jamais construit. Lorsque le projet sera pleinement opérationnel, la production d’énergie de Gwynt y Môr devrait correspondre à la moyenne annuelle des besoins d’environ 400 000 foyers***.

En vertu du contrat de Gwynt y Môr, évalué à plus de 25 millions d’euros, Draka doit fournir environ 148 km de trois câbles de 33 kV en 2012 et 2013, avec une gamme complète d’accessoires de câble et des solutions logistiques. La production devrait démarrer au deuxième semestre de 2011.

Le parc éolien offshore GYM est en construction à 13 km au large des côtes du North Wales, à une profondeur sous-marine de 12 à 28 mètres, et il a obtenu l’approbation du DECC (Department of Energy and Climate Change) en décembre 2008.

Câblage interréseau du parc éolien offshore Gwynt y Môr

En novembre 2009, les premiers travaux évalué à 2 milliards d’euros ont commencé, tout d’abord avec la préparation du terrain à St Asaph pour la construction d’une nouvelle station de conversion d’une capacité de 132/400 kV effectuée par une société de génie civil, Jones Bros du North Wales.

L’installation des fondations de turbine est prévue durant le quatrième trimestre de 2011, pour une durée d’environ deux ans.

* Le contrat s’applique à la fourniture du câblage, des accessoires d’installation, de la gestion de logistique et des services facultatifs d’assistance à l’installation.

** GyM représente un investissement total de plus de 2 milliards d’euros, partagés entre RWE Innogy (60 %), la société mère de RWE npower renewables; Stadtwerke München, les services municipaux de Munich (30 %); et Siemens (10 %).

*** La quantité d’énergie générée prévue au projet est calculée à partir des vitesses du vent observées dans la région. Cela permet d’effectuer un calcul pour évaluer la production énergétique annuelle moyenne pour le site basé sur 160 turbines d’une capacité nominale de 3,6 mégawatts chacune. La capture énergétique prévue et par conséquent les chiffres correspondants provenant des foyers peuvent varier à mesure que de nouvelles données seront recueillies. Le chiffre correspondant de foyers approvisionnés repose sur une consommation électrique annuelle par foyer de 4 700 kWh. Ce chiffre s’appuie sur les récentes données nationales concernant la consommation électrique, disponible dans le recueil des statistiques énergétiques au Royaume-Uni (The Digest of UK Energy Statistics) et de l’évaluation et des prévisions des ménages selon le UK Statistics Authority.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Câblage interréseau du parc éolien offshore Gwynt y Môr"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bmd
Invité

Un foyer ne consomme pas uniquement de l’électricité domestique, il consomme aussi l’électricité utilisée pour produire les produits qu’ achètent ses membres! Il faut donc diviser la production, non pas par le nombre de foyers, mais par la consommation par habitant du pays considéré. on constate alors qu’il faut diviser par à peu près 3 le nombre d’habitants approvisionnés par rapport aux valeurs annoncées. Décidemment, l’arnaque est une seconde nature chez les promoteurs de l’éolien.

pamina
Invité

Tout à fait d’accord avec vous, mais notez qu’il y a un net progrès dans la formulation : “Lorsque le projet sera pleinement opérationnel, la production d’énergie de Gwynt y Môr devrait correspondre à la moyenne annuelle des besoins d’environ 400 000 foyers” Toute la question, c’est d’enlever le mot “moyenne”… je pense que ce n’est pas pour demain.

Dan1
Invité
En plus d’être fumeux, ce concept peut devenir amusant. Comme les éoliennes n’alimentent que les foyers, c’est bien connu, et que ceux-ci ne consomment qu’environ 140 TWh/an, cela veut dire qu’au maximum l’éolien pourra alimenter 100 % des foyers soit seulement 29% de la consommation d’électricité. De facto, ce concept nous invte à trouver autre chose que l’éolien pour alimenter le reste du pays c’es à dire 71 % de la cosommation. Bon, avec quoi pourrait-on bien produire les 340 TWh manquant ? Charbon, gaz, fioul, autres ENR (guère possible car ça alimente aussi des foyers) ? Là je ne… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
On peut même aller plus loin, Dan1: Pour être sûr que les foyers ne soient alimentés qu’en renouvelable, on crée un deuxième réseau, totalement isolé, alimenté uniquement à l’éolien,au solaire et à la biomasse ( allez, plus l’hydraulique quand même, ne soyons pas mesquins…). Bon , mais pas de secours, la consommation (des foyers) s’adapte à la production…Et en plus les foyers payent le prix de ces énergies (normal, il n’y a qu’eux qui en profitent!). Pour l’éducation des foules sur la (relative) complexité des systèmes electriques et de la tarification, ce serait un progrès, non? PS: celui qui me… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Non, non, vous n’avez rien gagné, la maquette de C….a n’alimente pas que des foyers! Non mais…

wpDiscuz