City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique

A l’occasion du mondial de l’automobile, Lotus a dévoilé une nouvelle voiture urbaine, trois portes, quatre places, dotée d’un moteur électrique et d’une autonomie prolongée.

Ce véhicule à faible émission de CO2 (60 g par km**), baptisé "City Car", dispose d’une autonomie tout-électrique d’environ 60 kilomètres, soit suffisamment d’énergie stockée pour couvrir la majorité des déplacements quotidiens.

Ensuite, le moteur "Range Extender" prend le relais et permet d’effectuer des trajets beaucoup plus long – 440 kms suplémentaires – atténuant ainsi l’angoisse de la panne sèche (où plutôt la panne électrique).

 
City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique

Le petit moteur 1.2 "Range Extender" de 35 kW (240 Nm) génére au final de l’énergie électrique qui sera récupérée par le bloc batteries d’une capacité de 14,8 kwh. Le carburant associé au moteur thermique flex-fuel pourra être selon le constructeur de l’essence sans plomb, de l’éthanol ou du méthanol.

City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique

Le poids du véhicule de 1.400 kg prend en considération, outre le petit moteur thermique, un moteur électrique (73 ch) à propulsion arrière qui permet d’atteindre la vitesse maximale de 170 km/h, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 9 secondes.

City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique
 
City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique
 


** Cycle ECE-R101

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "City Car : Lotus dévoile sa citadine hybride électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
richelieu
Invité

des batteries suffisamment puissante pour tous les jours et un moteur pour pouvoir partir sans louer une voiture, la bonne adéquation

michel123
Invité

C’est le compromis qu’auraient dû adopter les grands constructeurs ; peugeot qui fait dans la voiture de luxe : hybride diesel avec peu d’électrique. Renault qui fait du tout électrique sans prolongateur d’autonomie (des pannes sêches en perspective )

js
Invité

elevé, voila un projet réaliste, effectivement une voie qu’auraient du suivre nos constructeurs, mais bon il n’est pas trop tard. Bon reste à connaitre le prix 😉

Larcher
Invité

Non seulement les constructeurs français auraient dû suivre cette voie mais surtout ils auraient dû éviter de se faire souffler leur idée par la concurrence. Parce que si je me souviens bien, un “joli” prototype électrique, sur base de Berlingo (ou Kangoo ou Partner, je ne suis pas vraiment certain), utilisant un moteur thermique pour étendre son autonomie, avait été présenté il y a quelque chose comme 4 ou 5 ans. Donc comme souvent au fameux “on n’a pas de pétrole mais on a des idées” j’ajouterai “et ce sont les autres qui en profitent”.

boris d
Invité

Il y a eu un concept chez Citroen il y a plus de 10 ans Dynavolt. Renault a vendu quelques Kangoo avec aussi ce type d’architecture c’était en 2003 (batteries Ni-Cd). Les constructeurs avait raison trop tot parce que les progrés de l’électronique de puissance sont tout récent et c’est ce qui conditionne le rendement. Il est surprenant et bien dommage que nos constructeurs n’aient pas gardés une veille technologique.

Geotrouvepas
Invité

Pourquoi pas un hybride comme Lotus avec un moteur Stirling ????? Que deviens Guy Negre avec sa voiture et son moteur à air comprimé, pas de problème de temps de recharge et de recyclage ???? Les grands constructeurs nous amusent avec des voitures tout électriques sans parler du coût de remplacement des batteries et de leur réutilisation ou élimination.

Pastilleverte
Invité
est avant tout un super bureau d’ingénieurs, et “accessoirement” un (petit) constructeur automobile; Lotus avait commencé par présenter un prolongateur parti “de rien” et non pas un moteur existant recyclé en générateur. Les Kangoo Renault avec prolongateur étaient le fait de SVE, boite créée par … Dassault pour tester ce concept. pourquoi ce non constructeur auto a t il arrété ? D’un autre côté il y a Bolloré, fabricant de batteries qui se lance dans la voiture (électrique) “autour de” ses propres batteries. Le seul reproche qu’on peut faire à Peugeot est de ne proposer ses hybride Diesel que sur… Lire plus »
Gil9522
Invité
La Kangoo électrique de 2002 était proposée en version “électrique” et en version “Range Extender” La version Range Extender utilisait en fait un groupe électrogène essence fournissant 12kW électrique. La batterie NiCd avait une capacité d’environ 13kWh. Le moteur électrique sur essieu AV et le groupe électrogène étaient implantés dans le compartiment moteur. GM a repris ce principe avec la “Volt” Cette architecture est en fait une architecture “hybride série”. SVE à développé la “Cleanova” sur base Kangoo électrique, en développant une chaîne de traction composée d’un moteur électrique et d’un moteur thermique couplables mécaniquement, c’est à dire une architecture… Lire plus »
wpDiscuz