Enerzine

Création d’un champion européen du photovoltaïque à concentration

Partagez l'article

Alors que le solaire reste la troisième source d’électricité la plus installée au monde depuis 2013 avec plus de 44 GW sur la seule année 2014, la technologie photovoltaïque à concentration (CPV), propose au marché de grandes centrales au sol des zones à fort ensoleillement.

Celles-ci se distinguent par l’utilisation de cellules multi-jonctions à très forts rendements (record du monde 2014 à 46%, limite théorique vers 80%). A ce jour, 350 MW de système CPV ont été installés à travers le monde.

Dans ce domaine, les sociétés Magpower et Heliotrop ont décidé d’unir leurs forces pour accélérer la démonstration à très grande échelle d’une technologie CPV compétitive vis à vis des autres technologies photovoltaïques.

Avec 50 MW contractés, le consortium propose dès aujourd’hui une solution technologique CPV complète ainsi que les outils de contrôle et de monitoring des centrales. Les systèmes CPV sont certifiés IEC et livrés avec les garanties nécessaires, une prestation EPC est possible. Des solutions de financement des projets sont également proposées à travers des partenaires financiers.

A court terme cette offre s’adresse notamment à tous les projets CPV des appels d’offre de la CRE.

Une part importante de la fabrication des systèmes CPV s’effectuera en France, notamment avec l’implication du Groupe Eolane, spécialisé dans l’électronique professionnelle originaire des pays de la Loire et partenaire historique d’Heliotrop ; l’électronique représentant plus de 50% du coût du module.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Création d’un champion européen du photovoltaïque à concentration"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Samivel51
    Invité

    Cf l’abandon du CPV par Soitec il y a quelques jours, alors qu’ils etaient probablement les plus avances au niveau technologique et commercial. Battus par la baisse de cout du PV cristallin classique.

    Guydegif(91)
    Invité
    Oui, pour ce challenge du champion européen du CPV, jusqu’à peu il y avait aussi Soitec, résultat de l’acquisition d’un spécialiste allemand (Concentrix) repris il y a qqs années… Dommage que suite à une déconvenue aux USA, Soitec ait décidé (a priori?), il y a peu, de jeter l’éponge et de mettre sa division CPV en veilleuse, ou…(à la benne?)… Espérons qu’ils ont gardé le savoir-faire, les gens maitrisant le savoir-faire, et le  »moule »,…histoire de pouvoir redémarrer si la conjoncture et le marché le stimule. A ce sujet, Abengoa et Suez, se lançant dans le dessallement de l’eau de mer… Lire plus »
    wpDiscuz