De l’argent pour la sécurisation du site de Tchernobyl

La Commission européenne va annoncer aujourd’hui l’octroi d’un montant de quelque 110 millions d’euros devant permettre de stabiliser le site de Tchernobyl et de garantir son absence de nocivité pour l’environnement, et cela 25 ans après le tragique accident nucléaire.

La participation de la Commission aux projets liés à Tchernobyl (470 millions d’euros environ) concerne jusqu’ici le domaine de la sûreté nucléaire, et également l’aide aux populations locales. Il n’en demeure pas moins que 740 millions d’euros supplémentaires doivent encore être apportés par la communauté internationale pour mener à bien d’ici 2015 les grands projets entrepris sur le site.

"La sûreté nucléaire est une question planétaire qui appelle une réponse planétaire. Notre engagement, qui est l’illustration du rôle de chef de file de la Commission européenne en matière de sûreté nucléaire, sera essentiel pour faire en sorte que le site de Tchernobyl soit à nouveau sûr. Nous espérons que nos principaux partenaires intensifieront aussi leurs contributions, afin que les travaux sur le sarcophage soient achevés d’ici 2015. À l’occasion du sommet sur la sûreté nucléaire, j’insisterai également pour que des progrès soient réalisés afin de soumettre les centrales nucléaires aux normes internationales les plus élevées qui soient" a déclaré le président de la Commission, M. José Manuel Barroso.

Demain, le commissaire européen au développement, M. Piebalgs participera à une conférence de haut niveau intitulée «Vingt-cinq ans après la catastrophe de Tchernobyl – Garantir la sûreté pour l’avenir». Cette conférence, organisée par le gouvernement ukrainien, se tiendra à Kiev du 20 au 22 avril. Y participeront, notamment, le secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki Moon, et le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, M. Yukiya Amano.

À quoi le nouvel engagement servira-t-il?

Le nouvel engagement servira principalement à achever la nouvelle enceinte de confinement, une arche gigantesque qui recouvrira le réacteur numéro 4 endommagé de Tchernobyl, afin de l’isoler et de permettre son démantèlement à l’avenir. Les dimensions de cette structure sont sans précédent. Une fois construite, l’arche sera suffisamment longue pour couvrir la quasi-totalité de deux terrains de football et suffisamment haute pour accueillir la statue de la liberté. L’engagement contribuera également à mener à bien l’édification de l’installation d’entreposage du combustible irradié qui, une fois construite, servira à stocker ledit combustible provenant des réacteurs demeurés en service après l’accident, ce qui est nécessaire au déclassement de la centrale.

Soutien de l’UE à la sécurisation du site de Tchernobyl

À la suite de l’accident de Tchernobyl, la Commission européenne a fait en sorte d’améliorer la sûreté nucléaire et de gérer l’héritage de la catastrophe. Les grandes réalisations de la Commission à ce jour (obtenues en grande partie grâce au Fonds pour la réalisation d’un massif de protection et au Fonds «Sûreté nucléaire») ont été la stabilisation du sarcophage existant, la mise en œuvre d’infrastructures conformes aux réglementations internationales en matière de santé et qui offrent la meilleure protection possible aux ouvriers présents sur le site, ainsi que la construction d’installations en vue d’un futur déclassement.

Outre les contributions des fonds internationaux gérés par la BERD (Fonds pour la réalisation d’un massif de protection et Fonds «Sûreté nucléaire»), la Commission a financé des projets destinés à étudier, évaluer et atténuer les retombées de l’accident. Elle a également contribué aux projets de gestion des déchets radioactifs nécessaires à la remise en état du site.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "De l’argent pour la sécurisation du site de Tchernobyl"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Toche31
Invité

A part ca en France on trouve que le developpement du Photovoltaique coute trop cher …

Jean gilles
Invité

Si j’ai bien compris,mais c’est une question ,Thernobyl continu ,mais dans quelle mesure ,a polluer la Planète ? Ne serait-il pas plus sûr et plus économique de sécuriser nos 19 centrales par une double coque (prévue sur les E.P.R),avant la catastrophe inévitable,malgré les bonnes paroles qui n’engage que ceux qui les écoutent ? Voir pétition sur “mes opinions .com rubrique santé)

microbetao
Invité
Voilà donc le moment de relancer les demandes d’investissement pour toutes les polutions des autres productions d’énergies afin qu’enfin on confronte un peu les coûts masqués des filières (charbon, nucléaire, gaz  divers dont celui de schiste, huile fossile, solaire, éole et cie). Ça touche même au-delà avec les industries diverses (dont pétrole forcément), l’agriculture… Montrons leur que l’Intention (ici nettoyer les résultantes de polution et par les faits évaluer leur coût) est vraie non pas par une manifestation (bon quand même ce territoire autour du cadavre de centrale est pas très accueillant suite à cet incident) mais par un principe… Lire plus »
renewable
Invité

Le futur site d’Areva a déjà fait une victime, un manifestant tué par balles par la police Indienne alors qu’il manifestait contre le projet de 6 EPR sur une zone sismique. AREVA déclarait à ce propos : « Si des centrales sont construites au Japon en zone sismique, il n’y a pas de raison de ne pas en construire en Inde. De toutes façons, les EPR sont conçus de telle façon qu’en cas de tremblement trop important, le réacteur s’éteint tout de suite, et il n’y a pas d’endommagement du cœur. »

Kalao
Invité
Quand on voit le coût du nucléaire: installation, entretien, sécurité, risques combinés non prévus, vies détruites, les milliards engloutis pour avoir une épee de Damoclès de plus en plus menaçante et que l’on ose dire que les énergies renouvelables, le photovoltaïque sont trop chers, on se moque du monde! Tout cet argent englouti pour tenter d’étouffer le désastre engendré sur l’environnement et la vie humaine que ce soit à Tchernobyl ou à Fukushima et dans d’autres centrales dont on ne sait pas grand chose, ne serait-il pas mieux employé pour développer des énergies renouvelables, avec installations facilement démontables, recyclables, qui… Lire plus »
trimtab
Invité

Prix de la vie, prix de la mort…. Where has all the money gone………..? Les caisses sont vides…..? “Le(s) gouvernement(s) ne cesse(nt) de dire il n’y a plus d’argent, les caisses sont vides! ” Pour ‘chercheurs d’or et chercheurs de vérités’…….. il y a $ 1630 MILLIARDS PAR AN ici: Pauvre nucléaire, pauvres ENR’s, vous êtes tellement chers, mais vous faites toujours pas le poids face à CA ! trimtab

Doc33
Invité

mais il faut toujours plus d’énergie pour répondre à la demande ! 80% de la population mondiale rêve de vivre comme aux Etats Unis. Il va en falloir de l’énergie pour y arriver ! Alors vive le nucléaire, vive le charbon, vive la gaz, vive le pétrole, et si on peut faire aussi un peu d’énergie renouvelable pour faire bien tant mieux !

trimtab
Invité
Combien de moulins à vent dans un Mirage ? Combien de Hiroshima pour une barrage ? Combien de Kalachnikovs dans un rayon de soleil ? Pour faire la guerre ou pour faire la paix ? Combien de chars pour un champ de fleurs ? Et un Charles de Gaulle en kilowatt heure ? Combien de bombes pour un champ de blé ? Combien de soldats pour replanter la forêt ? How many warships for power from the sun ? How many kilowatts can you get from a gun ? Is war obsolete, can we change are fate ? And move the dollars before it’s to late ?  … Lire plus »
airsol
Invité

merci pour cette poésie

trimtab
Invité
Je crois au puissance des mots, en poésie ou parfois en humour ‘grincant’ pour nous faire poser et réflechir d’abord au vrais questions ‘de base’ d’abord, avant de se lancer parfois dans des ‘chipotages’ et ‘calcules de coin de table’ pour défendre, expliquer ou critiquer des ‘histoires de gros sous’ qui sont souvent ‘le toile de fond’ de beaucoups de nos exchanges ici et ailleurs. Les ‘questions’ dans ce poème pourrait trouver en partie leurs réponses ici: Ou Lester Brown propose son Plan B pour Sauver Notre Civilisation, le chiffre, et sur les pages 264-265, le compare avec les dépenses… Lire plus »
Dr gillard
Invité
Vous avez bien évidement raison et je signe votre pétition, mais mon expérience en tant que participant depuis 30 ans à de nombreux colloques congrès commissions etc… sur la question nucléaire me font l’obligation de vous avertir : L’arrêt totale ou partiel des centrales avec transfère vers les énergies propres va prendre de 10 à 30 ans à partir du jour de la décision ce qui nous fais prendre des risques énormes jusque là. Il faut une mesure rapidement REALISABLE de SECURISATION des CENTRALES FRANCAISES Européens et mondiales. La double coque en béton (sarcophage) pour préserver nos vies celles de… Lire plus »
einstein30
Invité

ce type de centrale a ete construite sous ” l’ere sovietique” donc sans prendre en compte les risques d’explosion du reacteur ; il en est de même pour les sous-marins nucleaire qui pourrissent dans des “cimetieres nucleaires” et pourtant ,tous le monde sans fout ; manger du poisson radioactif ,c’est bon tant qu’il n’y a pas de radiametre sur la table ;

trimtab
Invité
Merci lion pour ce ‘bouquet de fleurs’ que je prends avec modestie. L’important pourtant, derrière mes ‘jeux de mots’ (le media) est de savoir si le ‘message’ passe ? Ma culture ‘bilingue’ et mon goût de ‘detournement’ , voir ‘invention’ des images et des mots, parfois avec poésie, humour, voir dérision (voir mon ‘coup” de BMW – Big Macho World), ne sert à rien si derrière le ‘media’ , (ces mots ‘manipulés’ et choisis et ‘présentés à ma manière’) le lecteur ne voir pas le message qui se cache. Après tout. That is the real question ! Are you receiving… Lire plus »
wpDiscuz