De l’indium dans les montagnes tchèques

Des scientifiques allemands ont découvert dans les montagnes Krusné Hory (Monts Métallifères) un important gisement d’indium, un métal très rare.

D’après leurs mesures, ce site à la frontière nord-ouest de la République tchèque serait la plus importante réserve mondiale. L’indium est largement utilisé dans l’industrie électronique et en particulier dans celle, croissante, des cellules photovoltaïques et des écrans à cristaux liquides. Un kilogramme du métal coûte 700 euros, soit dix fois plus qu’il y a 5 ans.

Il s’agirait d’une excellente nouvelle pour l’économie tchèque et pour le sud-ouest du pays, ancienne zone minière fortement touchée par le chômage. L’extraction pourrait commencer dans 3 ans.

Cependant, les procédés utilisés par les deux premiers producteurs actuels (le Canada et la Chine) sont extrêmement coûteux. De plus, les grandes quantités d’eau nécessaires, l’utilisation de produits hautement toxiques ainsi que l’émission de dioxyde de souffre lors du traitement de l’indium posent des questions environnementales qui appellent à une étude d’impact préalable.

BE République Tchèque numéro 8 (26/02/2009) – Ambassade de France en République Tchèque / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57955.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "De l’indium dans les montagnes tchèques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Solaros
Invité

Je cite énerzine :”L’indium est largement utilisé dans l’industrie électronique et en particulier dans celle, croissante, des cellules photovoltaïques”. ET : “De plus, les grandes quantités d’eau nécessaires, l’utilisation de produits hautement toxiques ainsi que l’émission de dioxyde de souffre lors du traitement de l’indium posent des questions environnementales ”  . Et alors?Même si l’énergie solaire n’est pas vraiment propre, j’assume et reste prosolaire . Voilà ! Et m…aux écolos s’ils deviennent “antisolaires”.

wpDiscuz