Des films solaires dans du verre afin de recueillir l’énergie solaire

Des systèmes photovoltaïques novateurs intégrés aux bâtiments (BIPV) devraient permettre d’aider davantage les architectes à concevoir des bâtiments n’émettant aucun gaz à effet de serre et capables de recueillir l’énergie solaire ; et cela, afin de respecter les directives internationales relatives à la réduction des émissions de carbone.

Heliatek GmbH a ainsi annoncé la signature d’un accord de développement commun avec le plus grand fabricant de verre plat au monde, AGC Glass Europe, déjà actif dans le BIPV classique. L’accord porte sur la recherche et le développement de l’intégration du verre et des films solaires ; l’objectif étant de proposer des solutions intégrées pour les façades en verre des bâtiments.
Cela permettra à toutes les façades en verre des bâtiments, notamment les fenêtres, de recueillir l’énergie solaire de manière "très efficace et rentable" afin de réduire les émissions de carbone du bâtiment, le tout doté d’une apparence visuelle soignée et discrète.

Des films solaires dans du verre afin de recueillir l'énergie solaire

Les films solaires d’Heliatek ont la capacité d’être opaques ou semi-transparents et déclinés dans un éventail de couleurs différentes. Par ailleurs, les films sont très légers, très fins et très efficaces dans des conditions réelles. Ils recueillent l’énergie solaire avec un maximum d’efficacité pendant des périodes diurnes plus importantes qu’avec des systèmes solaires traditionnels : "que ce soit après le coucher de soleil ou lorsque le soleil brille très faiblement, notamment par temps nuageux. En outre, les films fonctionnent correctement quelle que soit l’orientation, même si le système ne se trouve pas directement face au soleil et qu’il ne reçoit que des rayons lumineux diffus ou indirects. Enfin, la performance des films reste stable jusqu’à 80 °C."

"Une fois développée, cette technologie permettra de traiter toutes les surfaces de verre verticales avec des systèmes photovoltaïques. Ces dernières offrent un emplacement d’installation beaucoup plus important que les toits qui restent, au jour d’aujourd’hui, le lieu plébiscité pour l’installation de systèmes photovoltaïques. De plus, aucun frais d’installation supplémentaire est appliqué comparativement aux panneaux solaires classiques" a déclaré Thibaud Le Séguillon, PDG d’Heliatek.

"Cet accord s’inscrit parfaitement dans notre stratégie qui consiste à proposer des solutions en verre respectueuses de l’environnement et abordables pour nos clients, le secteur de la construction et la collectivité au sens large du terme. Je suis persuadé que cette solution permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives en matière de création et d’efficacité énergétique pour les architectes et les concepteurs" a ajouté Marc Van Den Neste, Directeur technique d’AGC Glass Europe.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz