Des unités SPIDAR pour mesurer précisément les vents

Pentalum Technologies a mis au point un dispositif à faible coût qui pourrait être d’une grande utilité pour les parcs éoliens.

Surnommé SPIDAR, cet appareil compact offrirait de nettes améliorations par rapport au LIDAR (Light Detection and Ranging ) et autres systèmes de détection et télémétrie par laser.

Le dispositif est basé sur l’utilisation de capteurs de vent, positionnés et contrôlés par une centrale informatique. Toutes les données provenant des différents capteurs à bord de l’appareil sont transmises à un centre opérationnel, où des ajustements peuvent être réalisés. Le dispositif est léger et facile à déployer sur le terrain. Une fois installé, il peut recevoir des mesures de vent jusqu’à 200 mètres au dessus du sol.

Les unités SPIDAR sont capables de mesurer les rafales de vents, une fraction de seconde avant qu’elles n’atteignent les aubes de la turbine, ce qui permet d’ajuster plus précisément la direction et la vitesse des turbines pour répondre aux turbulences des vents futurs. Les développeurs estiment que le système pourrait offrir des performances jusqu’à 15% de plus que celui qui mesure le vent juste derrière les pales.

Le SPIDAR constitue également une aide dans la prévision à long terme des capacités de production. "Une meilleure compréhension de la carte des vents dans la région permet de prévoir combien de puissance le parc produira demain ou la semaine prochaine", explique Gil Shamaï, vice-président chez Pentalum.

La société espère lancer des tests grandeur nature du système SPIDAR au début de l’année 2011, aux États-Unis et plus tard en Europe. "Notre marché cible reste les États-Unis et l’Europe" a déclaré Shamaï, ajoutant que "les marchés étrangers restent intéressés par les caractéristiques du produit de par sa plus grande précision et son prix".

Pentalum Technologies a levé 9 millions de dollars dans son premier tour de table auprès de Cedar Fonds et d’Evergreen Venture Partners. Dans son dernier tour de financement, il a reçu un investissement stratégique d’ABB (Asea Brown Boveri) un groupe helvético-suédois spécialisé dans les biens d’équipement et d’ingénierie.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz