Développement ambitieux des gestionnaires du gaz

Les programmes d’investissements de GRTGaz et TIGF pour 2008 ont été présentés et approuvés par la Commission de Régulation de l’Energie. Celle-ci note une forte augmentation de leurs budgets respectifs, "favorable au dynamisme du marché."

La loi du 7 décembre 2006 confie à la CRE la responsabilité d’approuver les programmes d’investissements annuels présentés par les gestionnaires des réseaux gaziers GRTgaz et TIGF.

Les investissements prévus pour 2008 sont significativement plus élevés que ceux des années précédentes, relève la CRE : le programme de GRTgaz s’élève à 585 M€ (382 M€ en 2007), et celui de TIGF à 191 M€ (160 M€ en 2007).

Cette hausse s’inscrit dans une perspective à long terme : 5 milliards d’euros sur 10 ans pour GRTgaz, 1 milliard d’euros pour TIGF.

Les investissements portent principalement sur le développement du réseau français de transport de gaz et entendent répondre aux besoins exprimés par les acteurs du marché.

La réalisation de ces investissements devra, pour la CRE, favoriser le développement d’un marché du gaz naturel et bénéficier aux consommateurs français. En outre, ils devront  contribuer à renforcer la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel du pays.

Ainsi, à compter de janvier 2009, la fusion de trois zones d’équilibrage sur le réseau de GRTgaz donnera naissance à une zone de marché de 350 TWh de consommation annuelle, permettant la mise en concurrence du gaz originaire d’Europe du Nord, du gaz russe et du gaz naturel liquéfié.

Le renforcement des capacités d’entrée (interconnexions terrestres, terminaux méthaniers) et la mise en service de centrales électriques à gaz permettront également à de nouveaux acteurs de prendre "des positions concurrentielles fortes et durables sur le marché français".

Installée le 24 mars 2000, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) est une autorité administrative indépendante qui vise à faire respecter le bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel, tout particulièrement en veillant au respect des règles de la concurrence.

 

Consulter :

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz