EDF cède ses actifs mexicains à l’espagnol Gas Natural

A la suite d’un processus de cession engagé au début de cette année, EDF vient de signer un accord avec Gas Natural relatif à la cession de ses actifs industriels au Mexique.

L’opération porte sur cinq centrales de production à cycle combiné gaz d’une puissance totale de 2233 MW (Saltillo, Altamira 2, Rio Bravo 2, Rio Bravo 3, Rio Bravo 4), la société Comego, qui exploite ces centrales, ainsi qu’un gazoduc de transport de gaz naturel de 53 km (Gasoducto del Rio). (voir brève du 8 février : EDF pense céder ses 5 centrales mexicaines)

Cette transaction porte au total sur une valeur de 1,448 milliard USD. Sa réalisation effective reste soumise à l’approbation du conseil d’administration d’EDF ainsi qu’à celle des autorités compétentes françaises et mexicaines.

Cette cession s’inscrit dans le cadre de la stratégie annoncée du Groupe, qui inclut notamment le recentrage de ses activités en Europe et la participation à la relance du nucléaire dans le monde.

Gas Natural est le premier groupe distributeur de gaz naturel en Espagne et en Amérique Latine, (Mexique, Argentine, Brésil, Colombie). Le groupe est aussi présent en France et en Italie. Dans le domaine de la production électrique, Gas Natural opère des centrales à cycle combiné au gaz naturel d’une puissance installée totale de 3600 MW en Espagne et 540 MW à Puerto Rico, auxquels s’ajoutent plus de 2000 MW en cours de développement.

 
(src : EDF/GAS Natural)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz