EDF EN reçoit un financement de 500 millions d’euros

EDF Energies Nouvelles et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont annoncé jeudi la signature d’un protocole d’accord sur la mise en place d’une structure de financement d’un portefeuille de projets photovoltaïques d’EDF EN en France et en Italie à hauteur de 500 millions d’euros.

Le programme d’investissement visé par les accords concerne le développement par EDF EN de projets photovoltaïques situés en France et en Italie, sur la période 2010-2012. Ces projets, actuellement en cours de développement ou de construction, seront tous équipés de la technologie photovoltaïque dite à couche mince conçue par la société américaine First Solar.

Le cadre de financement prévoit que chaque projet sera réalisé conjointement avec plusieurs banques commerciales, chacun des financements étant indépendant des autres. La participation de la BEI représentera jusqu’à 50% du financement total de chaque projet.

Deux projets pilotes, la centrale solaire au sol du Gabardan en France (trois tranches de 12 MWc, Landes) et la centrale solaire au sol de Loreo en Italie (12,5 MWc, Vénétie), seront financés début 2010 dans le cadre de ce protocole d’accord. La structure de financement qui sera mise en place à cette occasion sera ensuite répliquée pour chacun des autres investissements inscrits dans ce programme. Ce mécanisme permettra une mise en place simplifiée pour tous les autres projets au fur et à mesure de leur mise en construction.

« Nous nous félicitons de cette solution innovante de financement élaborée avec la BEI et rendue possible grâce au volume de notre portefeuille de projets. Parfaitement adapté aux projets photovoltaïques, dont la taille unitaire moyenne est plus petite que dans l’éolien, ce schéma de financement va permettre à EDF EN d’accélérer la réalisation de ses nombreux projets en cours de développement en France et en Italie et facilitera la concrétisation de nos objectifs ambitieux », a déclaré Pâris Mouratoglou, Président du conseil d’administration d’EDF Energies Nouvelles.

« Le soutien que nous apportons aux projets d’EDF Energies Nouvelles s’inscrit pour la BEI dans le cadre de son action en soutien du développement des énergies renouvelables et contribue aux objectifs de lutte contre le réchauffement climatique et d’indépendance énergétique tout en participant au développement de technologies innovantes » a déclaré Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la BEI. « Et nous sommes par ailleurs convaincus, que la reprise et la croissance dans nos états passera par le développement de la R&D et le soutien à l’investissement de projets innovants et durables, dans tous les secteurs stratégiques, y compris dans le domaine de l’énergie pour freiner le changement climatique».

 

[ Credit Image : First Solar ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "EDF EN reçoit un financement de 500 millions d’euros"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pludusine2015
Invité

EDF EN, entreprise française, choisit des panneaux chinois (Suntech, Solarfun) pour ses projets en toiture et des panneaux américains (First Solar) pour ses projets au sol. L’Etat français, principal actionnaire d’EDF EN (via EDF), prétend pourtant être préoccupé par l’emploi en France…

Bozzz
Invité

tout à fait d’acord pour les installations en toiture, notamment chez les particuliers, mais pour ce qui est des panneaux first solar, faut quand même reconnaitre qu’ils vont être fabriqués en France :

michel123
Invité
Les panneaux first solar qui seront fabriqués en france ,( je ne plus où) , benéficient de la technologie au tellure de cadmium en couches minces qui a permis de franchir un grand bond en avant vers la rentabilité de la filière . Cette  filière n’est pour l’instant pas rentable avec les panneaux au silicium sauf en soutenant  artificiellement celle ci avec des prix de rachat du kw solaire tout à fait exorbitants Cette nouvelle filière serait inquiétante si first solar ne  se proposait pas de recycler les panneaux en fin de vie : le cadmium est un métal trés polluant que… Lire plus »
zelectron
Invité

…de subventions. C’est (EDF) une organisation d’assèchement des crédits que les PME n’auront pas, du genre: “nous sommes désolés votre projet est très intéressant mais nos crédits sont épuisés revenez l’année prochaine (phrase prononcée au mois de juin) “

1000 mille
Invité

ou comment EDF peut tuer la concurrence en s’habillant avec les habits du moine …

jack
Invité
Pour ses projets au sol et autres centrales de grandes superficies (grandes toitures), EDF-EN va acheter français et non pas américain, puisque les panneaux de FIRST SOLAR (EDF-EN et FIRST SOLAR ont signé une convention en ce sens le 23 juillet dernier) seront fabriqués à Blanquefort (accord signé par toutes les parties prenantes le 21 décembre dernier) dans la communauté urbaine de Bordeaux : il y aura 385 emplois en CDI créés, et EDF-EN achètera l’ensemble de la production de ce site – donc facturée en euros – durant 10 ans. Ce qui garantit la pérénité de cette unité sur 10… Lire plus »
wpDiscuz