EDF s’engage à rembourser les trop-perçus, maintenant

EDF annonce avoir pris toutes les mesures nécessaires pour mettre en oeuvre et de façon systématique, le remboursement des trop-perçus sur facture de ses clients en cas de résiliation de leur contrat.

"Cette disposition sera effective quel que soit le montant, pour tous les clients, conformément aux dispositions de la loi NOME, et dans la lignée des recommandations du Médiateur National de l’Energie", a indiqué le géant français de l’énergie.

Dans une note figurant dans le rapport du médiateur de l’Energie (que s’est procurée Le Parisien), EDF serait amené à rembourser entre 5 et 10 millions d’euros de trop-perçus auprès de plusieurs millions d’abonnés.

Ainsi, sur les 4 millions d’abonnés qui résilient leur contrat, près de 2 millions ne sont pas remboursés par EDF. Au total, ce sont près de 5 à 10 millions d’euros qui seraient conservés par le groupe chaque année et cela depuis des dizaines d’années.

EDF rappelle avoir toujours remboursé les factures des clients résiliant leur contrat, automatiquement pour toutes les factures supérieures à 15 euros et, sur demande, pour celles inférieures à ce seuil.

Le Groupe d’énergie affirme également s’être engagé dans un processus d’amélioration continue de ses pratiques commerciales en proposant des solutions adaptées aux attentes de ses clients :

  • la mise en place de facturations à partir de consommations réelles grâce aux auto-relèves des clients effectués à des moments clés (emménagement, déménagement, changement de fournisseur) ;
  • l’expérimentation du suivi par SMS lors de la prise en charge des réclamations ;
  • des conseils et un guide pédagogique pour mieux comprendre la facture sur le site bleuciel.edf.com

Enfin, sans attendre le nouveau décret, EDF a mis en place des attestations pré-remplies à ses clients ayants droits du Tarif de Première Nécessité (TPN) pour leur faciliter l’accès au dispositif. EDF a également proposé aux pouvoirs publics d’allonger la période d’attribution du TPN afin d’éviter une perte temporaire du bénéfice de ce tarif, en particulier pour les clients en attente du renouvellement de leurs droits à la CMU-C.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "EDF s’engage à rembourser les trop-perçus, maintenant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Reivilo
Invité
“Ainsi, sur les 4 millions d’abonnés qui résilient leur contrat, près de 2 millions ne sont pas remboursés par EDF. Au total, ce sont près de 5 à 10 millions d’euros qui seraient conservés par le groupe chaque année et cela depuis des dizaines d’années.” Heureusement pour mémoire on peut tous changer de fournisseur d’électricité, c’est simple, rapide et sans modification sur les compteurs ou la qualité du service. En critère de choix, le label Clair’Energie récompense les fournisseurs ayant des pratiques commerciales responsables et respectueuses du consommateur. (EDF malgré son  “processus d’amélioration continu” y brille par son abscence) On… Lire plus »
Dan1
Invité

Lors de la montée en puissance de l’ouverture des marchés, une grande vague était attendue. les producteurs-fournisseurs-vendeurs alternatifs à l’EDF hégémonique allaient inonder le marché dans un puissant courant irrésistible : C’était l’avénement annoncé du courant alternatif dans le monde de l’élecricité ! Finalement le tsunami n’a pas eu lieu et le reflux est proche voire déjà amorcé : Donc on peut dire que les français peuvent facilement changer de fournisseur d’électricité et choisir les offres de marché. Sauf que manifestement ils le font de moins en moins.

Reivilo
Invité
Non, non Dan 1 tous les fournisseurs alternatifs n’ont pas une volonté hégémonique et ne sont pas forcément en train de disparaitre. Il ya des petits poucets qui progressent gentiment et sans faire de bruit. Concernant Enercoop, les finances sont saines (deuxième exercice équilibré), il y a environ 300 nouvelles entrées par mois et au cumul bientôt 10 000 clients très stables car très satisfaits. Il est vrai que l’objectif de la coopérative n’est pas le profit donc les 49% d’augmentation du CA en 2010 ne donnent pas d’ambitions déraisonnées et le “business plan” reste modeste. La prochaine étape est… Lire plus »
wpDiscuz