Enerzine

Electrabel mise en cause pour surfacturation

Partagez l'article

Les sociétés belges Electrabel (groupe Suez) et SPE Luminus ont été accusées par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) d’avoir surfacturé leurs clients professionels pendant deux ans.

Selon un rapport du régulateur belge, le montant de cette surfacturation s’élèverait à 1,217 millions d’euros. Selon lui, Electrabel aurait répercuté à ses clients, entre 2005 et 2007, le montant des droits d’émission de CO2 qui lui étaient pourtant octroyés gratuitement.

Pour Electrabel, cette accusation n’est autre qu’une "action de dénigrement et de désinformation". Selon elle, les prix pratiqués sont "le reflet [des] prix de marché et de la forte concurrence que se livrent l’ensemble des fournisseurs actifs en Belgique."

Dans un communiqué, le fournisseur réclame au CREF que soit menée "une mission d’analyse objective". 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz