Enerzine

Elyo installe une chaudiere biomasse pour un industriel

Partagez l'article

Elyo, Groupe SUEZ, va concevoir, construire et exploiter une centrale de production énergétique à base de biomasse (bois) pour l’usine d’emballages du groupe Emin Leydier à Châteauneuf-la-Forêt en Haute-Vienne.

La chaudière bois de 4,5 MW est destinée à assurer l’essentiel des besoins en vapeur du site. Elle permettra de substituer complètement au fioul lourd de la biomasse d’origine sylvicole. Un système d’alimentation en gaz butane sera conservé en secours et en appoint. La solution proposée par Elyo permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de plus de 3 500 tonnes de CO2 par an et apporte ainsi une réponse efficace à la politique environnementale du groupe industriel Emin Leydier.

Le bois utilisé pour alimenter la chaudière biomasse est un mélange composé de déchets connexes de scieries et de plaquettes forestières obtenues à partir d’arbres provenant de forêts certifiées PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées), gage d’une gestion forestière durable. Ce contrat contribue donc de façon significative à la pérennisation de la filière bois locale.

Les investissements nécessaires à la mise en place des nouveaux équipements s’élèvent à 2,2 millions d’euros. Ils sont subventionnés par l’Union Européenne au travers du fonds européen FEDER, par l’ADEME, le Conseil Régional du Limousin et le Conseil Général de la Haute-Vienne. La mise en service est prévue mi-2009.

Elyo gère plus de 60 chaufferies biomasse en France, soit le 2e parc privé de l’hexagone.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Elyo installe une chaudiere biomasse pour un industriel"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Oui, c’est déjà un bel effort, mais…. Pourquoi brûler le bois, on sait le valoriser mieux par méthanisation dans un digesteur avec  »tout le mélange composé de déchets connexes de scieries et de plaquettes forestières obtenues à partir d’arbres provenant de forêts certifiées PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées), gage d’une gestion forestière durable »… voir chez nos amis allemands des site comme http://www.Choren.de ou autre Nawaro.de On peut faire de la cogénération, donc vapeur/chaleur + élec, en brûlant le biogas, donc plus proprement en comparant à la chaudière bois. Quand pas besoin de vapeur qd usine arrêtée même aussi du… Lire plus »
    euK
    Invité
    je ne pense pas que la méthanisation du bois soit possible. la méthanisation c’est avec des déchets organiques non-cellulosique. de telles chaudières en combustion ont un rendement de 80 voire 90%. ce n’est pas le cas de ma méthanisation. la cogénération, elle, a un rendement inférieur ou équivalent à la combustion (25% électrique + 50 à 55% thermique). la cogénération est souhaitable dans le cas d’un besoin permanent en chaleur (pour une production continue en électricité). Avec une telle puissance et dans un cadre industriel, un système de filtration (filtres, cyclonage) est obligatoire ; donc très peu d’émissions (mais je… Lire plus »
    Adecouvrir
    Invité

    Quand on ne connaît pas on ne critique pas ! Dommage d’attaquer cette installation avec technologie imaginaire ! Concrètement méthanisation du bois impossible, BTL technologie dans les cartons, voir stade pilote au mieux! La co-génération aucun rapport avec méthanisation ou combustion tu peux en faire dans les 2 cas! La cogénération c’est le plus intéressant niveau rendement énergétique mais faux trouver un déboucher pour la vapeur ! Enfin voilà, novice renseigner vous avant de descendre un système !

    wpDiscuz