Energie des vagues : nouveau projet à Hawaï

Ces unités seront installées à 1 kilomètre de la côte au nord du phare de Pauwela. Le protocole d’accord a été signé avec Renewable Hawaii, Inc. (RHI), principal investisseur potentiel du projet et propriété de la Compagnie Hawaiienne d’Electricité (Hawaiian Electric Company Inc.).

Ce projet pourrait être opérationnel dès la fin 2009. La technologie Oceanlinx allie le procédé connue de l’OWC avec un brevet exclusif de turbine expérimenté avec succès sur un prototype de 450kW à Port Kembla (Australie). Pour obtenir la fiche technique détaillée (en anglais) de cette technologie télécharger le PDF fournit par le fabricant ICI ou ICI à la date du 7 février.

Chaque unité mesure environ 20 m sur 30,5 m pour une hauteur de 4,5 à 7,6 m ce qui la rend peu visible de la côte. Cette technologie a déjà fait l’objet de protocoles d’installations en Australie à Victoria, Portland Project avec l’installation de 18 unités de 1.5MW pour une capacité totale de 27MW ; dans le Sud de l’Angleterre dans le cadre du projet Cornwall Wave Hub soutenu par la Communauté Européenne ; aux Etats-Unis pour le projet signé avec les autorités de Rhode Island concernant l’installation d’une unité de 1.5MW à Block Island ; et au large du continent Africain, dans l’Atlantique sud, en Namibie pour l’installation d’une unité de 1, 5 MW, première d’un série de 10.

Cette technologie demandant une maintenance minima est parfaitement adaptée à la corrosion marine, peu coûteuse à installer et nécessite des raccordements très simples et sur de courtes distances au réseau électrique terrestre apparaît à certains comme une des plus prometteuses et des plus rentables de sa catégorie.

Francis Rousseau

Source : Oceanlinx Press release 07/02/08
photo : une unité houlomotrice Oceanlinx ©oceanlinx

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Francis Rousseau

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz