Energies : L’AIE appelle à un effort mondial

Si la consommation énergétique mondiale poursuit la même tendance, elle devrait connaître un bond de 55 % dans le monde d’ici à 2030.

C’est ce que révèle mercredi le rapport annuel "World Energy Outlook 2007" de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui évalue les perspectives énergétiques mondiales. 

Les pays en développement devraient être responsables à 74% d’une telle hausse de la demande, dont 45% de hausse imputable à la Chine.

La Chine, tout comme l’Inde, devrait voir sa consommation énergétique plus que doubler entre 2005 et 2030. La Chine devrait d’ailleurs dépasser la consommation des Etats-Unis autour de 2010 et devenir ainsi le premier consommateur mondial.

"Les efforts énormes auxquels sont confrontées la Chine et l’Inde sont des défis mondiaux et attendent une réponse mondiale", prévient le rapport, invitant les dirigeants à influer sur les mutations énergétiques en cours.

Par ailleurs, dans 25 ans, le pétrole restera toujours, et largement, la première source d’énergie dans le monde. Sa consommation devrait atteindre les 116 millions de barils par jour (mbj) contre 84 mbj l’année dernière. La production devrait accentuer sa concentration sur quelques pays du Moyen-Orient.

Si l’AIE prévoit une hausse relativement modeste du cours du baril grâce à l’augmentation des capacités de production, elle n’exclut pas pour autant la possibiité d’une envolée des prix si les investissements ne suivent pas.

"Les dix prochaines années seront cruciales pour tous les pays, y compris la Chine et l’Inde, en raison de l’expansion rapide des infrastructures d’approvisionnement en énergie. Nous devons agir dès maintenant pour parvenir à un changement radical dans l’investissement en faveur des technologies énergétiques les plus propres, les plus efficaces et les plus sûres."

 

[ ref : World Energy Outlook 2007 ]

 

 
(src : AIE)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz