Enerzine

Gazprom mènera seul le champ gazier de Chtokman

Partagez l'article

Le projet de développement du champ gazier géant de Chtokman en mer de Barents sera mené seul par le russe Gazprom. La première phase du projet, dont les réserves de gaz sont estimées à 3 680 milliards de mètres cubes réclament des investissements de 12 à 14 milliards de dollars.

"Gazprom a décidé que le développement du gisement se ferait sans participation internationale. Et Gazprom en possèdera 100%", a annoncé le PDG de Gazprom Alexeï Miller selon la traduction de ses propos sur la chaîne de télévision anglophone Russia Today.

Les compagnies occidentales participeront toutefois au projet Chtokman en tant que sous-traitant en apportant la technologie nécessaire à ce projet très complexe en haute mer et en zone arctique, a ajouté M. Miller.

Parmi les cinq compagnies internationales qui avaient été pré-sélectionnées en 2005, on retrouve les norvégiens Statoil et Norsk Hydro, les américains ConocoPhillips et ChevronTexaco et le français Total.

"La priorité est la livraison par gazoducs et aux marchés européens", a ajouté M. Miller, alors que le géant gazier avait indiqué précédemment qu’il comptait liquéfier une partie du gaz extrait de Chtokman en vue de livraisons par bateau vers le marché américain.

Ce gaz devrait finalement parvenir sur les marchés européens par le gazoduc de la Baltique, rebaptisé Nord Stream, dont Gazprom contrôle 51%, a précisé M. Miller.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz