GDF confirme de bons résultats pour 2006

Le conseil d’administration s’est félicité des accords signés avec la compagnie Gazprom qui renforce la capacité de Gaz de France sur le marché européen de l’énergie.

Ces accords permettent au groupe de consolider ses approvisionnements à long terme, de renforcer la sécurité d’approvisionnement de la France et de consolider son partenariat avec Gazprom.

Par ailleurs, le conseil d’administration a pris connaissance des estimations de clôture des comptes 2006 qui confirment les objectifs donnés en septembre 2006 (excédent brut opérationnel supérieur à 5 milliards d’euros et résultat net supérieur à 2,2 milliards d’euros), malgré un contexte climatique particulièrement doux au quatrième trimestre, partout en Europe. Ces estimations démontrent la solidité du groupe et la mobilisation de l’ensemble des équipes de Gaz de France.

Le conseil d’administration a examiné le nouveau projet de calendrier de fusion avec Suez qui tient compte de la décision du Conseil Constitutionnel. Il a noté que le traité de fusion devra prendre appui sur les comptes de l’exercice 2006 qui seront arrêtés le 12 mars. Sur cette base, il a décidé, sous réserve des autorisations réglementaires et administratives nécessaires, de prendre les dispositions lui permettant la tenue d’une assemblée générale extraordinaire le 25 juin 2007 afin d’approuver le projet de fusion.

Par ailleurs, il a été informé de l’avancement de l’information des instances représentatives du personnel qui ont été réunies à plusieurs reprises depuis la fin novembre 2006. L’information et la consultation de ces instances seront poursuivies au cours des prochaines semaines.

Enfin, sans attendre la réalisation de la fusion, le conseil d’administration a souhaité que puissent être mis en place des partenariats industriels avec Suez dans le respect des règles de la concurrence.

(src : cp – GDF)
Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz