Importation solaire : L’Allemagne ne veut pas de sanctions contre la Chine

Au moins 18 Etats membres de l’Union Européenne, dont l’Allemagne, auraient rejeté la proposition de la Commission européenne qui prévoit d’imposer des droits de douanes provisoires sur les produits solaires importés de Chine.

La Commission européenne a été saisie de plaintes des fabricants de l’UE et a ouvert une enquête qui doit s’achever en décembre 2013. En attendant, par l’instauration d’une taxe provisoire de 47% (en moyenne), l’UE tente à l’instar des Etats-Unis de protéger son industrie solaire actuellement en plein marasme et de limiter la casse. A moyen terme, l’objectif est de remettre à flot ce secteur prometteur à bien des égards.

Initialement sur la même ligne ‘politique‘ que Bruxelles, Berlin a subitement changé d’avis et s’est ‘publiquement’ prononcé contre cette sanction commune envers la Chine. Comment expliquer ce retournement, alors que l’Allemagne est l’un des pays européens qui a été le plus exposé avec une succession de faillites d’entreprises dans le secteur ? La raison est simple : La Chine a menacé l’Allemagne de rétorsions sur les fameuses machines-outils, un produit d’exportation reconnu de l’industrie allemande. Conséquence : Berlin refuserait d’infliger des sanctions économiques à la Chine, et proposerait plutôt une négociation concertée pour s’en sortir.

"L’Europe ne peut céder au chantage (…) Les menaces de représailles, d’intimidation, sont tout aussi illégales que le dumping et les subventions", a dénoncé dans un communiqué Milan Nitzschke, président de EU ProSun, l’autre association de poids qui représente les industries européennes du secteur solaire, à l’origine du déclenchement de l’enquête.

Cette situation exaspère également l’Eurodéputé Yannick Jadot (EELV) : "La Chine fait scandaleusement pression depuis des mois sur le secteur photovoltaïque européen pour éviter toute rétorsion."

A l’inverse, l’association pro-chinoise, (AFASE) s’est félicitée de cette évolution et appelle la Commission européenne à ne pas imposer de droits de douane provisoires sur les produits solaires importés de Chine, ou toute autre taxe qui selon elle, nuirait considérablement à l’industrie photovoltaïque européenne dans son ensemble. Cette mesure protégerait des entreprises représentant moins de 8.000 emplois et seulement 33% de la production totale de produits solaires européens, clame t-elle. "le nombre d’emplois et la valeur ajoutée de l’industrie en amont et en aval sont en réalité bien plus importants. C’est pourquoi l’imposition de droits de douane supplémentaires doit à tout prix être évitée."

"Je me réjouis de voir que le gouvernement allemand a entendu les préocuppations exprimées par l’industrie solaire allemande et les autres secteurs. Le projet de la Commission européenne d’imposer des droits provisoires est d’autant plus dangereux que ces droits de douane ne concerneraient pas uniquement les importations de produits solaires en provenance de Chine, mais également les importations de produits solaires originaires d’autres pays mais expédiés depuis la Chine", a expliqué Thorsten Preugschas, PDG de la société Soventix, et un des porte-parole de l’AFASE.

La décision de la Commission européenne quant à l’application de la mesure douanière est attendue le 5 juin prochain. Par ailleurs, une majorité qualifiée des deux tiers des votes par les députés européens serait nécessaire pour bloquer la mesure incriminée.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Importation solaire : L’Allemagne ne veut pas de sanctions contre la Chine"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

pas la 1ère fois que l’Allemagne pratique la realpolitik, d’autant que le mal est fait, pas la peine de rajouter en plus des rétorsions sur d’autres marchés, le point de vue allemand peut se comprendre. En même temps c’est tardif. Pour rappel EuProsun a été créé à l’initiative de l’allemand Solarworld…

sansun
Invité
EDF- ENR entre autres font leurs marchés en Chine depuis des années pour les centrales solaire et les kits de 3 et 10 kWc .Puisque nous ne savons pas vendre sans subvention ,( jusqu’à 0.60 cts € le kWh à une certaine époque) , ce qui a plombé les comptes de l’état pendant des années, sans pour autant créer des usines pérennes. Maintenant si la France veut récupérer les millions d’euros de subventions perdus, par les taxes douanières ça va pas le faire . On ne peut pas avoir le beurre , l’argent du beurre et le C de la… Lire plus »
gp
Invité
Que l’Allemagne ait des intérêts commerciaux en Chine supérieurs à ceux de bcp d’autres pays européens, C une certitude. Maintenant, est-ce une raison valable pour taxer le solaire chinois quand bien même celui-ci a bénéficier d’importantes aides d’Etat? Personnellement, j’en doute… L’Europe injecter des mds€ dans son improbable projet ITER, C son choix. Mais dans ce cas, qu’elle accepte que d’autres privilégient l’énergie solaire… Avant de taxer le solaire chinois qui nous permettra demain de produire de l’électricité à un coût extrement compétitif (cas des panneaux couches minces), faudrait p-ê songer à taxer très prioritairement le pétrole albertain, le charbon… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
47% , c’était trop les USA ont taxé à 30% avec des intérets à protéger à peu près semblables. Les 17% de “punition” ont été fatals à la crédibilité européenne. Il reste à savoir où l’application va bloquer : à la commission ou dans l’application … mais ça bloquera bien quelque part. Si la commission ne parvient pas à stopper cette folie , l’Europe se décrédibilisera encore un peu plus. A ceux qui sont encore tentés de présenter cette taxe comme légitime , merci de calculer le montant des panneaux chinois après application des 47% de taxe (en moyenne) :… Lire plus »
Steph78
Invité

@gp faut arrêter l’opposition stérile nuke( fission ou fusion ) versus solaire/renouvelable . L’avenir sera forcément un mix de tout ça ,après savoir ou se situe la virgule pour trouver la bonne optimisation , il y aura toujours des partisans de chaque camps expliquant qu’ils n’en ont jamais assez . Une petite digression pour montrer que la réalité est plus complexe que l’idéal. j’ai connu plusieurs clients qui faisaient dans l’installation de PV à la bonne époque , ça devait vachement rapporter , vu tout ce qu’ils dépensaient chez moi … dans les 4*4 land rover .

Bachoubouzouc
Invité
Un nouvel exemple d’une puissance étrangère qui profite de notre système bancal d'”Europe des nations” pour nous diviser et nous manipuler. Face à la montée de BRIC et nos difficultés budgétaires, l’Europe perd petit à petit le peu de puissance qui lui restait après la seconde guerre mondiale. Penser qu’ensemble nous sommes un demi-milliard, que nous sommes le territoire le plus riche de la planète, et que pourtant notre influence ne correspond pas au quart de celle des américains… Mais heureusement, les circonstances poussent petit à petit (et bien contre leur volonté) nos gouvernements à poser les bases d’une gouvernance… Lire plus »
Temb
Invité

100% d’accord avec votre commentaire, l’Europe est un géant politique et économique qui s’ignore. Nous avons besoin de plus d’europe et surtout de réformer la commission européenne, qui n’a aucune légitimité démocratique et n’est que le reflet constant d’une minorité conservatrice et ultra-libérale qui nous mène droit dans le mur depuis 20 ans.

Red2
Invité
Merci à l’Allemagne d’achever l’industrie photovoltaïque Européenne. On a déjà bradé tout notre savoir faire accumulé par des année de RetD en revendant au Chinois et autres pays asiatique nos plus prometteuse startup du domaine et maintenant on renonce définitivement. On pourrait quand même rappeler que l’essentiel du marché mondial pour les panneaux solaires photovoltaïques reste en Europe et que la Chine n’a rien fait pour permettre la mise en place d’un marché sur son sol. Ils ont préféré inonder leurs fabricants de liquidités et réalisé un dumping honteux de manière à détruire les industries naissantes dans les pays occidentaux.… Lire plus »
fredo
Invité

Même si d’un point de vue distorsion de concurrence 47% de droits de douanes peuvent se justifier, 30% sont peut-être un compromis acceptables.

Lionel_fr
Invité
Bachou : Divisés , nous le sommes depuis un moment ! L’industrie française des wafers n’existe pas vraiment excepté peut-être photowatt auquel EDF a infligé un abus de position dominante pendant toute sa vie pour finalement l’acculer à la faillite et le racheter une bouchée de pain. Vous même me reprochiez récemment de “justifier le photovoltaïque” et que penser de la constance de votre position anti PV mais l’éolien “à la rigueur” D’ailleurs je ne vois décidément pas à qui profite cette taxe débile excepté au monopole français qui n’a jamais cessé de saboter cette industrie (avec beaucoup de succès… Lire plus »
Herve
Invité
Cela dit on ne perd pas grand chose. Les panneaux vendu aujourdui sont pratiquemement les mêmes que ceux qui existaient il y a 30 ans. Même techno, rendement légerement amélioré et moins cher grace a l’automatisation de la production, une taille de wafer plus grande, la production de silicium de qualité solaire, et l’epaisseur des tranches qui a été réduite. Notre industrie peut encore s’en sortir, pour cela, il faut qu’elle réflechisse. Piste: L’offre actuelle est inadaptée aux necessitées d’une intégration économique du solaire en couverture… Payer un panneau peu cher ne sert a rien, ça coute un bras à… Lire plus »
Red2
Invité
@lionel “Red2 : si les français avaient vraiment fait la R&D que vous dîtes, les brevets seraient là pour effectivement rapporter des royalties. Ce n’est hélas pas vraiment le cas.” les Français oui ils en ont fait de la RetD et les autres pays européens aussi. La techno chinoise PV ne nécessite aucun brevet complexe, elle est basé sur des process connus depuis bien longtemps et leur compétitivité est essentiellement due a des économies d’échelles et au non respect des normes écologique les plus élémentaires. (économies d’échelle permises par les capitaux illimités offert par l’état chinois à la filière…) Je… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Oui j’ai bien compris que les chinois ont misé sur une techno ancienne et robuste. Je sais aussi que leurs usines ont été livrées presque clé en main par des industriels allemands qui craignent aujourd’hui de faire l’objet de représailles. Je reconnais que je ne me suis pas vraiment intéressé aux processes de fab’, je suis un utilisateur/fabricant à valeur ajoutée dans l’électronique embarquée , pas un fabricant de PV Mais mon vrai métier depuis toujours , c’est le software et devinez un peu d’ou vient 99% du matériel que j’ai utilisé durant 30 ans ? Bon, j’ai lu une… Lire plus »
jpdebangui
Invité
Dans les années 70 j’étais à Clermont-Ferrand puis à Bourges, dans un laboratoire qui faisait de la recherche dans le domaine des lasers. Nos financements venaient en partie du CEA mais aussi des USA… Combien de fois avons-nous été “insultés” parce que nous faisions de la recherche financée par l’industrie… Nous n’étions pas de vrais chercheurs parce que nous étions financés hors de l’université et que nous cherchions des contrats… Je vois que rien n’a vraiment changé, comme le fait remarquer Lionel_fr. Il semblerait qu’il faille encore quitter la France pour pouvoir faire de la recherche en association avec des… Lire plus »
Herve
Invité
@ Lionnel Il est inexact de dire qu’il n’y a rien en France. Concernant les semi conducteurs, STM produit (je crois) encore en France. Atmel ont aussi une Usine. A l’échelle de l’europe, infineon. Il y a aussi pas mal de petites PME qui font des produits spécifiques. Il est certain que la technologie en Europe est a la traine, mais c’est un retard accumulé depuis longtemps. Et si tout est à la ramasse, c’est aussi à cause des multiples pressions administratives, sociales, financières qui poussent à investir à l’extérieur pour les sociétées qui ne se sont pas completement fait… Lire plus »
Red2
Invité

Vous rigolez ou quoi! Aujourd’hui justement on ne peut justement que faire de la recherche industrielle en France. L’ANR? les équipex, labex et autres financement par projet ça vous dit rien? Bref, arrêtez le France bashing, oui tout n’est pas rose, mais tout n’est pas si noir, et si les règles élémentaires de la concurrence était respectée et que notre pays se protégeait un minimum contre les multiples dumping dont il est la victime on ne se porterait pas si mal.

Lionel_fr
Invité
Je ne vais pas casser la France plus que de raison, c’est juste que ça m’énerve de lire qu’on a fait toute la R&D , c’est simplement inexact. L’autre problème est l’absence de collaboration de qualité entre les boites , l’esprit de clocher.. Bon , à part ça la France a de belles réalisations , et l’horreur du management centralisé a l’avantage d’avoir des grosses boites historiques surcapitalisées. Par contre , je crois que le monopole dans l’énergie est en train de se fissurer et c’est même sans doute un des moyens de pression que les libéraux européens envisagent d’employer… Lire plus »
Herve
Invité
“La chine nous vend à perte des produits qu’on aurait pu fabriquer , mais on l’a jamais voulu car on pensait que ce produit était naze, mais les chinois l’ont rendu intéressant en divisant son prix par 12 , pourtant en France on dit que ça coute toujours 12 fois plus cher et on répète que c’est un truc de naze.” Il est possible que la chine vende à pertes, mais de toute façon, ils ont des coûts de main d’oeuvre si bas que dés qu’un produit en nécessite, il est forcément plus compétitif la bas qu’ici. D’autre part le… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Ah , c’est presque rassurant , je voyais bachou faire son gentil, il fallait quand même qu’un apôtre de Jancovici vienne précher un coup sur ce topic .. Comme l’explique longuement Jancovici sur son vieux site manicore plein de calembredaines du tonerre de Brest , l’homme qui divise le productible éolien par 10 et l’éthanol par 4, dit aussi que le soleil ne brille pas la nuit !! Merci Hervé pour cette importante mise au point. Vous avez peut-être remarqué qu’on parle de la Chine ici , la France on en parle uniquement parce qu’on comprend pas pourquoi un pays… Lire plus »
Red2
Invité
C’etait justement l’idée de depart des tarif de rachat, permettre de lancer une industrie qui aurait les moyens de faire la recherche necessaire dans un domaine plus que prometeur et juste a ces début. Seulement il y a eu la speculation d’un machin mal geré et puis surtout il y a eu la Chine qui a fait imploser le systeme. Installer du PV aujourd’hui a du sens si c’est rationaliser, fait avec mesure pour permettre a une production locale de trouver un marché et a la technique de progresser. La Chine est justement en train de tuer la RetD et… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“Quant à la Chine qui peut produire 50GWc de panneaux par an grâce à des usine achetées en Allemagne , ben , elle exporte la majorité de cette production puisqu’elle n’en installe que 3.5 GWc grid bound sur son territoire ” C’est bien le problème, mais ce n’en sera peut-être bientôt plus un. Les acheteurs se mondialisent, l’Europe sera je l’espère bientôt un acheteur parmi d’autres sur des critères économiques et non de subventions délirantes comme ca a été le cas, et la Chine trouvera certainement les moyens de réguler dans une certaine mesure par son marché intérieur.

Verdarie
Invité
Green E-motion dit des choses justes …….. Le problème c’est que les organisations écologiques ne savent pas faire la part des choses et qu’elles sont toutes dans le dénigrement systématique et ne proposent en fait que régression. Seulement si chacun écoute poliment les arguments souvent très justes personne ne souhaite réellement envisager cette solution.Pourquoi ?Tout simplement parce que les autres continueront d’avancer san nous ! En ce qui me concerne je pense qu’il existe des pistes qui permettent d’envisager d’autres solutions, encore faut-il pouvoir être écouté. C’est en ce sens que je cherche des contacts financiers ou administratifs afin de… Lire plus »
Herve
Invité
@Lionnel, Facteur 140 Des souvenirs de mon enfance (qi remonte au début des années 80) je revais d’acheter un panneau d’environ 100W (1m² à cette époque). Je me souviens que ça coutait environ le salaire d’un moi chez mon revendeur local de petite ville du sud de la France. Aujorhui un détaillant sur toulouse propose ça à environ 200€ , coeff d’environ 10, pas 140. Maintenant si vous comparez le prix du contener actuel avec le détail de l’epoque… dans ce cas le cour de la tomate s’est aussi éffondré, car en 1979, c’etais beaucoup plus cher chez le marchand… Lire plus »
Herve
Invité
Lionnel a écrit: Quant à la Chine qui peut produire 50GWc de panneaux par an grâce à des usine achetées en Allemagne , ben , elle exporte la majorité de cette production puisqu’elle n’en installe que 3.5 GWc grid bound sur son territoire Vous êtes vous au moins posé la question du pourquoi la chine n’installe que si peu de solaire? Sachant que la chine mets en service en moyenne une centrale au charbon de grande puissance par semaine… Il y a ceux qui révent d’un monde meilleur et ceux qui le construisent. Le but est le même mais les… Lire plus »
Lionel_fr
Invité

C’est pas que je veuille faire de la distribution de tracts mais cette histoire de taxe à la Chine s’est morcelée sur plusieurs topics : L’europe abandonnera donc cette taxe stupide et remboursera les chinois des sommes indûement perçues au titre de cette frackin’tax C’est le ministre des finances allemand qui le dit

Bachoubouzouc
Invité
… que ce ministre allemand tienne ce genre de propos en public ! Vous imaginez un peu si, durant une négociation de paix avec une grande puissance, un responsable politique déclarait, tout fier de lui, que son camp, c’est des gignols, qui de toute façon finiront par s’écraser devant l’ennemi !?! Mais c’est quoi ce bordel ???? C’est d’autant plus grave qu’il s’agit là de négociations avec un pays qui culturellement ne respecte que la force et la détermination ! Je ne veux pas être le vieux réac de service, mais ce genre de conneries c’est à la limite de… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Ben en fait , je crois que cette affaire est simplement allée trop loin. Cette taxe dépasse complètement le cadre d’une mesure d’équilibrage des prix , c’est une mise à mort de l’appareil industriel chinois , une insulte et une arnaque C’est l’instauration de la taxe qui aurait dû faire l’objet de tractations intra-européennes , et la Chine ne s’est pas retenue de prévenir des conséquences. La xénophobie populiste des européens a fait taire le bon sens par un discours anti-chinois complètement irrecevable , c’est là que c’est allé trop loin. Soit l’europe rappelle ses ambassadeurs, ses ressortissants et rompt… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Cette taxe dépasse complètement le cadre d’une mesure d’équilibrage des prix , c’est une mise à mort de l’appareil industriel chinois , une insulte et une arnaque” Non. C’est une procédure administrative contre un pays qui a triché. Qui a enfreint les règles du commerce international. Qui a délibérément vendu ses produits largement à perte afin de détruire la concurrence et d’ainsi emporter un marché. Ces accusations n’ont rien de gratuites, puisqu’il a fallu les prouver pour faire aboutir cette procédure administrative. Et ces accusations ne doivent avoir rien de monsongères puisque les américains sont arrivés exactement aux mêmes conclusions… Lire plus »
Dan1
Invité
A Lionel. “Après avoir insulté les chinois , vous alles en faire autant avec 17 pays européens à commencer par l’Allemagne ? je pose cette question parce que là je pense que vous n’allez pas faire de vieux os” Vous défendez quel intérêt exactement là ? Si le Chinois ont été convaincus de dumping c’est qu’ils ont trichés par rapport aux règles du commerce internationale (pas spécialement écritent par la France) qu’ils ont acceptés lorsqu’ils ont voulu rentrer dans l’OMC. Or il est prévu de sanctionner les tricheurs. Et qui ne va pas faire de vieux os ? Et pourquoi… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
C’est émouvant de voir deux pronukes notoires -ardents défenseurs d’un monopole illégal – défendre cette taxe imbécile la main sur le coeur Acceptez une petite pièce , pour votre effort , si si , j’y tiens La taxe américaine est en moyenne de 30%, les états unis possèdent une industrie PV complète , y compris pour les substances photosensibles qui exploitent plusieurs technologies dont certaines n’existent pas en Chine actuellement Les USA ont en outre une culture de la concurrence qui fait défaut ici : M Bouzouc – salarié du monopole – , à propos de concurrence , quel est… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Je pense que la mise en concurrence d’EDF n’était pas du tout dans l’intérêt du consommateur, mais ce qui est fait est fait. Par ailleurs, quittes à être sur un marché libre, autout qu’il soit vraiment libre : Plus de tarif réglementé, plus d’obligation d’achat ENR, plus d’Etat qui prend toutes nos décisions à notre place, etc… Mais ça, ça n’est pas près d’arriver. Enfin, la taxe imposée par la commission européenne n’est pour l’instant qu’à 11,8%, soit 4 à 5% en dessous des taux américains. Encore une fois, où est l’insulte ? Et encore une fois, quel intérêt défendez… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
“Par ailleurs, quittes à être sur un marché libre, autout qu’il soit vraiment libre : Plus de tarif réglementé, plus d’obligation d’achat ENR, plus d’Etat qui prend toutes nos décisions à notre place, etc… Mais ça, ça n’est pas près d’arriver.” J’adore votre façon de nous décrire ce que serait le monde sans vous , un chaos indescriptible , une loi de la jungle généralisée. Heureusement que vous êtes là pour nous “protéger” de l’infâme bandit qui se cache en tout humain non-fonctionnaire… Vous êtes quand même très mal placés pour nous dire ce que doit être un “marché libre”.… Lire plus »
wpDiscuz