La consommation électrique à un niveau record lundi

Réseau de Transport d’Electricité (RTE) a enregistré le 17 décembre 2007 à 19h00 un pic historique de consommation d’électricité de 88 960 MW

RTE, l’entreprise responsable de la gestion du réseau d’électricité français à haute et très haute tension, a enregistré ce 17 décembre 2007 à 19h00 un niveau de consommation d’électricité jamais atteint de 88 960 MW. 

La précédente valeur historique, de 86 280 MW, datait du 27 janvier 2006.

Cette forte demande d’électricité est due à la vague de froid observée depuis quelques jours, explique RTE dans un communiqué. Les températures enregistrées sont inférieures de 6°C aux normales saisonnières.

Relevé de consommation électrique du 17 décembre 2007

A cette période de l’année, une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d’électricité d’environ 1 700 MW, soit l’équivalent du double de la consommation de la ville de Marseille.

Le réseau français est relié à ceux des pays voisins, par 46 lignes d’interconnexion qui permettent des échanges d’électricité transfrontaliers permanents. Ce 17 décembre 2007 à 19h00, la France exportait vers l’Angleterre, la Belgique, l’Italie et l’Espagne à hauteur de 3 500 MW, soit 4% de la consommation.

Dans le même temps, la France importait 5 100 MW de l’Allemagne et de la Suisse. Le solde des échanges avec les pays voisins était donc importateur à hauteur de 1 600 MW, soit moins de 2% de la consommation enregistrée.

Ce pic de consommation doit appeler l’attention de tous les Français sur l’importance que représente la maîtrise de la consommation d’électricité.

Le site internet de RTE  (rubrique «Vie du système Electrique – Consommation d’électricité») permet de consulter en temps réel la courbe de consommation d’électricité en France, ainsi que les valeurs prévues pour les jours à venir.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La consommation électrique à un niveau record lundi"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel
Invité

Le pic de consommation est atteint, certes à cause du froid, mais on a vu pire en ce qui concerne les basses températures (hiver 1985-1986 et les 2 suivants). Je pense que l’explosion des illuminations de fin d’année, dans les lieux publics mais surtout sur les habitations particulières y est pour quelque chose. Peut-on estimer cela en MW ?

Alesia
Invité
C’est quand même un monde ! De qui se moque-t-on ? : “Ce pic de consommation doit appeler l’attention de tous les français sur l’importance que représente la maîtrise de la consommation de l’électricité”. Que les dépenses d’énergie faites dans les lieux publics pour faire beau à cette époque de l’année soient maîtrisées par ceux qui nous donnent des leçons en tout hypocrisie. J’en ai un peu assez de m’obliger à éteindre la lumière de la pièce que je quitte, nettoyer le derrière de mon réfrigérateur, de remplir ma maison avec des lampes basse consommation, d’éteindre drastiquement tout ce qui… Lire plus »
nicolas
Invité

Messieurs, pourquoi contrôler notre consommation électrique en privé, alors que le public que nous payons dans nos impots ne montre pas l’exemple. Pourquoi ne pas inposer des éclairages publique mieux maitrisés. Ex: Les lampadaires sont allumés pour une majorité toute la nuit, pourquoi ne pas tout allumer à partir du moment où il fait nuit jusqu’à 23h et aprés 23h jusqu’à 5h du matin un lampadaire sur deux et à partir de 5h reprendre un allumage complet jusqu’à ce qu’il fasses jour.Pareil pour les illuminations de NOEL et aussi pour les enseignes des magasins qui consomment énormément d’énergie…Voilà c tout…

Elsa
Invité
– Les centrales nucléaires ne peuvent s’adapter aux variations importantes de la demande d’électricité. C’est la conséquence de la promotion insensée du chauffage électrique, pour écouler la production du nucléaire la nuit. – Mais lorsque la demande est trop forte, en hiver et aux heures de pointe, la France doit importer de l’électricité d’Allemagne, lorsque le prix d’échange est le plus élevé. – On peut noter que les trois pays qui font de grands efforts pour développer les énergies renouvelables sont tous exportateurs d’électricité : Allemagne, Espagne et Danemark. Alors que la Belgique, dont 55% de l’électricité est nucléaire doit… Lire plus »
arnaud c
Invité

Pourquoi ce chiffre 88.960 MW, alors que le graphique, comme le site de RTE, indique 88.624 MW ?

wpDiscuz