La domination d’électrabel sur le marché belge agace

Une étude réalisée par Frontier Economics et commandée par la commission de régularisation de l’énergie et du gaz de la Belgique (CREG), montre que le groupe Electrabel (entité Suez) n’exercerait plus de position dominante sur le marché belge, si elle cédait la moitié de ses capacités de production, soit 8 gigawatts à d’autres opérateurs énergétiques.

Il faut rappeler que la Belgique avait deux grands producteurs d’énergie. Le groupe Electrabel (repris par SUEZ) et le producteur d’électricité SPE (repris par GDF). Avec la fusion attendue entre Suez et GDF, c’est 95 % de la production Belge qui sera contrôlée par la nouvelle entitée.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz