La micro-cogénération pour les particuliers débarque dans l’hexagone

La société Cogentec a annoncé mardi le lancement en France de la première solution de micro-cogénération destinée aux particuliers, un système capable de produire à la fois du chauffage et de l’électricité avec à la clé une économie d’énergie pouvant atteindre les 30%.

Le processus de cogénération visant à produire simultanément de l’électricité et de la chaleur est très répandu en Allemagne. Ainsi, les centrales de cogénération exploitent la chaleur générée par la production d’électricité à des fins de chauffage, ce qui permet au final d’économiser des combustibles et de l’argent. Alors que la production électrique varie entre 3.000 et 3.500 kWh / an, la cogénération atteindrait un taux d’efficacité supérieur à 96%.

Ainsi par rapport à une chaudière à gaz classique, vous serez en mesure d’économiser 45% d’électricité et 25% de gaz, soit financièrement, un gain annuel d’environ 500 euros pour une maison individuelle ancienne de 160 mètres carrés.

La micro-cogénération pour les particuliers débarque dans l'hexagone

( src : Cogentec )

La technologie exclusive WhisperGen a été conçue spécialement pour les maisons, les grands appartements et les petites entreprises. Le micro-cogénérateur WhisperGen est composé d’un moteur stirling 4 cylindres, moteur à combustion externe, alimenté au gaz naturel ou propane. Celui-ci entraîne un alternateur qui transforme l’énergie mécanique en électricité. Dans un micro-cogénérateur, la chaleur dissipée est récupérée via des échangeurs thermiques et est utilisée par le moteur pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire. Aussi, dans le cas où les besoins en électricité dépassent la production du micro-cogénérateur, le réseau de distribution prend le relais.

La micro-cogénération pour les particuliers débarque dans l'hexagone

( src : Cogentec )

Le système pour le moins silencieux, ne nécessiterait que peu de maintenance et s’adapterait selon la société à différents espaces et besoins d’un foyer. Ainsi, l’installation complète comprenant à la fois, la chaudière Whispergen et le chauffe-eau, demande 2 mètres carrés au sol pour un coût estimé à 18.000 euros.

Cogentec précise qu’il faut environ 13 années pour amortir l’achat, voire 11 années dans le cas où le gaz et l’électricité augmenterait respectivement de 10% et 30% dans les 5 ans, sur la base des tarifs actuels.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "La micro-cogénération pour les particuliers débarque dans l’hexagone"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

WhisperGen est bien connu en Europe du Nord, efficace et fiable, mais voilàqui va en cor développé l’usage du gaz! Les Anglais vont plus loin et ont même mis en place un tarif d’achat.

Lionel_fr
Invité
Whispergen était le premier générateur à moteur stirling avec un modèle pour bateaux initialement produit en New Zealand puis délocalisée en Europe. Depuis, je crois que DeDietrich a fait le sien et d’autres notamment allemands. Il me semble avoir lu que l’allemagne avait mis en place un tarif de rachat récemment pour la micro CHP.. Et il existe des modèles à pellets pour les purs et durs.. Outre que VW a lancé un programme de 100 000 moteurs à combustion interne gaz de 50kW/unit le problème a toujours été le manque de fournisseurs de moteurs Stirling et même si ça… Lire plus »
De passage
Invité
ne peut pas donner des accélérations style moteur de Maserati, gros péché mortel en automobile et c’est pourquoi il n’a jamais eu de R&D fondamentale comme le 4 temps. Mais il a été développé industriellement en.. cryogénie industrielle. Adapté à la production de courant il est bien mieux que le diesel ordinaire car tournant à régime constant il donne son meilleur. La microgénération à la maison est un cas favorable mais aussi la recharge de batterie de véhicules hybrides: d’un meilleur rendement, utilisant un combustible bien moins sophistiqué que l’essence, absence de NOx, la batterie contribue à une réduction substantielle… Lire plus »
Bren
Invité
Le rendement global de l’installation est inférieur à celui d’une chaudière à condensation, pour des coûts d’investissement et d’exploitations supérieurs. Alors entre ces 2 systèmes : – foyers équipés de chaudière à condensation et des centrales à gaz, réseau de distribution adapté – foyers équipés de chaudière à micro cogénération, et centrale à gaz plus petite, réseau de distribution intelligent Je pense que le premier système est moins couteux en Capex et Opex. Et ce n’est pas vraiment une énergie renouvelable le gaz, alors pourquoi des tarifs de rachat privilégiés, alors qu’une grosse centrale fera mieux ? Pour les pertes… Lire plus »
energiestr
Invité
Le tableau comporte un gros mensonge : il annonce une réduction des émissions de CO2. En France où l’électricité est peu carbonée, la cogénération au gaz ne peut qu’AUGMENTER les émissions de CO2. C’est la raison pour laquelle la cogénération au gaz est peu pratiquée en France, alors qu’elle est encouragée dans les pays où le réseau électrique rejette beaucoup de CO2. Le moteur Stirling a un bon rendement EN THEORIE. En pratique il est ici à 11% alors que les moteurs à combustion interne arrivent à dépasser 50%. Chez Energiestro nous développons la cogénération renouvelable (huile végétale) et indépendante… Lire plus »
fredo
Invité

je ne sais pas en Allemagne, mais au Royaume Uni le tariff d’achat en micro cogeneration est 0,11 GBP / kWh pour 2kWc max / unité max 30.000 unités (quota lancé depuis 3 ans et pas atteint pour l’instant.

Bruno2bordo
Invité

Remplacer de l’électricité par du gaz… Je suis biensur sensible aux belles promesses ornées de beaux chiffres, mais on ne nous propose que de choisir entre ces deux maux. A quand un système de cogénération au rayon cheminée ?

Tech
Invité

cela fait au moins 5 ans que les anglais ont des cheauffe-eau gaz à cogénération électrique! et il y a 5 aussi, en france on pouvait trouver des solutions chaudières pellets cogen. on attendrait plutôt d’autres infos: 1. adaptabilité des stirlings à plusieurs types de chaudières ou à de la chaleur “froide” inférieur à 100 degrés et en particulier aux systèmes déjà installés 2. possibilité de vente de l’électricité excédentaire produite sans paperasse et cout de connection prohibitif. 3. stockage + onduleur pour “résister” aux pannes récurrentes de types ourangans hivernaux!

Jcvm
Invité
Enfin on va se décider à développer les moteurs Stirling ! gaz, fuel oui,mais aussi pourquoi pas la source chaude avec du bois ou le soleil ?? quand à la voiture, un Stirling en recharge des batteries dans les véhicules hybrides, il n’y a pas plus simple comme moteur, silencieux, pas de soupapes etc….. Mais les fabricants de moteurs traditionnels trainent les pieds….bien entendu. Quand à la plaisanterie des véhicules électriques jusqu’à quand elle va durer ? prob de batterie, ressouce en lithium, temps de recharge. MDI n’arrive pas à vendre ses voitures avec un moteur à air comprimé, pas… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

mais pourquoi voulez vous donc un tarif de vente de l’electricité excédentaire (surtout pour 1kW si j’ai bien compris)? Il faudrait donc subventionner la production d’electricité à base d’une ressource fossile totalement importée? Que ce soit déjà le cas pour le scandale des cogénerations de la fin des années 90 n’est pas une raison pour continuer… On marche vraiment sur la tête…..

wondertim
Invité

Et que fait-on de l’électricité qui n’est pas consommée ? Je ne pense pas que le coût de connexion au réseau pour injecter de l’électricité soit inclus dans l’investissement annoncé… et toutes les difficultés administratives que cela entraîne.

thermo
Invité
Est-ce mieux qu’une chaudière à condensation? Du point de vue du rendement thermodynamique, il y a une meilleure utilisation de la température de la flamme que pour une chaudière seule en faisant une cogénération. En effet moins il y a de différence de température entre la flamme et l’utilisation et moins il y a d’irréversibilité (dans ce cas on compare la température utile au moteur Stirling avec la température de l’eau). Il faudrait donc faire des bilans énergétiques et exergétiques pour comparer les 2 solutions. Du point de vue économique en France tout dépend du pris de rachat de l’électricité… Lire plus »
Dan1
Invité
Votre remarque est très pertinente et nous en avions déjà parlé en 2011 : Je reprends la conclusion : “En effet, le système Whisper est une chaudière à gaz performante qui produit de la chaleur pour le chauffage et pour alimenter un moteur stirling. Si cette chaudière n’alimentait pas le stirling, elle produirait beuacoup plus de chaleur pour le chauffage avec un rendement de plus de 100% (sur PCI) si c’est de la condensation à basse température. Le fait de produire de l’électricité dégrade donc les performances de la chaudière en chauffage seul. Ce qu’il faut donc comparer c’est la… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Merci pour ce rappel sur un débat précédent. Au moins , ça me pemet de constater que je n’ai pas changé d’avis! De la microgénération pourquoi pas, pour tous ceux qui y trouvent un intérêt ( je citais le cas des tarifs d’electricité allemand), mais pas de subventions, tarifs d’achat,… à de l’électricité produite à partir de gaz! Il y a des limites à la folie.

Etude-stirling
Invité
Bonjour à tous, Contrairement à ce que vient de dire “De passage” soit : Le stirling ne peut pas donner des accélérations style moteur de Maserati, gros péché mortel en automobile et c’est pourquoi il n’a jamais eu de R&D fondamentale comme le 4 temps. Le moteur Stirling à bien les mêmes performances qu’un moteur à combustion interne qu’il soit diesel ou Essence. Pour preuve page 6-1 (page 131 du pdf) de ce document DOE/NASN0032-34 NASA CR-190780 MTI Report 91TR15 : The NASA TU project demonstrated the ability of a Stiring-powered vehicle to be operated over the road by non-Striling… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Je réponds à ça car j’aime bien le Stirling : pour une auto, on a un sérieux problème : les changements de régime ! Le moteur Stirling expoite une thermodynamique plutôt cool , càd il n’y a pas d’explosion ni de précipitation ou autre phénomène drastique et brutal, même pas de changement d’état, les gaz restent gazeux mais changent subtilement de densité, c’est ce qui explique pourquoi il ne se prète pas à la motricité auto classique avec transmission mécanique (embrayage, gearbox, cardans..) Par contre il excelle dans la production de courant à régime fixe ce qui permet de le… Lire plus »
Bd.blogeur
Invité

On peut pas faire la même chose avec une chaudière à bois?

jmdesp
Invité

Les gens qui ont vraiment testé remarquent déjà qu’il faut avoir besoin de l’électricité en même temps que chauffage, et réciproquement. On peut petre amené à utiliser l’électricité en trop pour chauffer le ballon d’eau chaude. Ou à renoncer à l’utiliser à fond pour l’électrique parcequ’il fait déjà chaud.

Denis88200
Invité

Bonjour à tous, j’aimerais savoir si le moteur stirling concernant la whispergen est du type bêta , gamma ou alpha? Merci par avance Salutations

wpDiscuz