La Tour Elithis, un modèle d’énergie positive

Enerzine relate souvent des exemples architecturaux révolutionnaires et situés pour la plupart à l’étranger. En France, il existe un projet de tour au nom d’Elithis conçue comme une "matrice environnementale" permettant d’évaluer, comprendre et modéliser l’impact positif comme négatif du comportement des usagers.

Le projet de construction est né de la volonté de Thierry Bièvre, Directeur Général de la société Elithis ingénierie, spécialisée dans les fluides techniques du bâtiment et de la très haute efficience énergétique. La réalisation de cette Tour s’inscrit également au cœur d’une politique volontariste d’écologie urbaine portée par le Grand Dijon.

Afin de ne pas tout miser sur le “tout technologique”, le choix a été fait de laisser aux usagers (propriétaires, dirigeants, employés, visiteurs etc.) de gagner les derniers 20 kWep/m2/an nécessaires pour atteindre l’énergie positive.

Cette liberté permet d’expérimenter des dispositifs de sensibilisation non seulement en matière d’économies d’énergies mais aussi de modes de transports doux, d’économies de papiers, d’eau, de déchets, etc.

La Tour Elithis, un modèle d'énergie positive

En France, le secteur du bâtiment est actuellement le plus gros consommateur d’énergie : 40% du total, après le transport. Il est de la sorte responsable, à lui seul, de plus de 25% des émissions à effets de serre (GES). Cette situation ne va pas en s’améliorant puisqu’il est prévu d’ici 2015, une augmentation de la pollution de plus de 25 millions de tonnes de CO2, uniquement due au chauffage.

Spécifications détaillées de la Tour Elithis :


Un bâtiment intelligent
: Le bâtiment servant de laboratoire sera équipé de plus de 1600 capteurs et compteurs multiples permettant de mesurer la performance des différents équipements. Ce système de gestion technique du bâtiment assurera le suivi des différents types de consommations d’énergie (chauffage, rafraîchissement, ventilation, éclairage..), et permettra une autorégulation au jour le jour.

Des matériaux respectueux de l’environnement : La structure du bâtiment est de type poteaux-poutres mixte béton/acier pour limiter l’utilisation du béton. La façade, principalement en bois, est dans ses parties pleines réalisée par des panneaux isolants à base de ouate de cellulose, avec un parement réalisé par une tôle d’aluminium à l’extérieur. Les parties vitrées sont composées d’un double vitrage argon à isolation thermique renforcé avec un faible facteur solaire, les ouvrants sont limités au désenfumage naturel.

Une eau de pluie recyclée : Parce que l’eau est en passe de devenir l’enjeu écologique prioritaire de la planète, un effort particulier a été fait au niveau de la gestion des eaux pluviales. Ainsi, la perméabilisation et rétention du bâtiment a été optimisée grâce à la création d’un bassin de rétention situé dans le parking. La récupération des eaux de pluie en toiture alimentera un réseau indépendant pour l’alimentation sous pression atmosphérique des sanitaires des bureaux.

La Tour Elithis, un modèle d'énergie positive

Une consommation d’électricité autosuffisante : La toiture externe est réalisée en panneaux photovoltaïques intégrés, ce qui permettra de couvrir une grande partie des besoins électriques du bâtiment (75 000KWh/an). La limitation des consommations d’énergie s’opèrera également au niveau de l’éclairage grâce à un système maîtrisé favorisant l’optimisation de l’apport de lumière naturelle. Ce principe sera renforcé grâce à des circuits d’éclairage contrôlés et différenciés selon la zone de travail et l’utilisation des locaux. De plus, les locaux seront entièrement équipés de luminaires à économies d’énergie: tubes fluorescents, lampes LFC et lampes LED dont le rendement et la durée de vie sont 10 fois supérieurs aux lampes incandescentes.

Une température idéale toute l’année : La consommation d’énergie pour le chauffage, la ventilation et le rafraîchissement sera limitée par la qualité thermique du bâtiment tant au niveau de l’isolation que des façades.

Grâce à un bouclier thermique transparent, les espaces de travail bénéficieront d’une protection contre les rayonnements solaires, source de surchauffe et d’inconfort visuel. Jusqu’à la mi-saison, un système de rafraîchissement à régulation mécanique permettra de rafraîchir les locaux gratuitement et de façon naturelle. Cette innovation brevetée Elithis Ingénierie permettra de lutter contre les hausses de température jusqu’à 27°, sans utiliser le système de refroidissement.

En parallèle, la production de chaleur et de froid reposera sur un système thermodynamique, associé à une source de chaleur fonctionnant avec une énergie renouvelable (chaudière bois à granulés), et à un système de refroidissement adiabatique. Le renouvellement de l’air sera assuré par une centrale de traitement d’air triple flux avec un récupérateur d’énergie de haute efficacité.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Tour Elithis, un modèle d’énergie positive"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
cedricfr
Invité

C’est très bien de faire un projet en énergie positive mais quid des émissions de carbone dans l’atmosthère liées à sa construction, un grand vide sur ce sujet ! La réponse : Chantier Carbone http://www.greenlogic.fr

wpDiscuz