Lafarge réduit ses émission de CO2 en Inde

Une initiative menée en Inde par Lafarge dans le but de réduire ses émissions de gaz à effet de serre vient d’être enregistrée comme « Mécanisme de Développement Propre » par le Comité Exécutif des MDP, dans le cadre du Protocole de Kyoto.

Ce projet, mis en place dans la cimenterie Lafarge d’Arasmeta, située en Inde dans l’Etat du Chhattisgarh, consiste à substituer une partie du clinker qui compose le ciment par des cendres volantes, un sous-produit des centrales thermiques au charbon.

Ce procédé permet de réduire les émissions de CO2 liées au processus de fabrication du ciment. Il contribue par ailleurs à faciliter l’élimination des déchets industriels en les valorisant directement dans le processus de fabrication du ciment.

Ainsi, ce MDP contribuera de façon durable à la lutte contre le changement climatique en permettant d’économiser chaque année 70 000 tonnes de CO2.

Des solutions pour lutter contre le changement climatique

Cette initiative est le troisième MDP de Lafarge. Après le parc éolien mis en service en mai 2005 au Maroc, qui alimente la cimenterie de Tétouan pour 50% de ses besoins en électricité, un autre MDP a été enregistré en avril 2006 en Malaisie, où une partie du charbon utilisé comme combustible a été remplacée par des coques de noix de palmier à huile.

Ces trois projets, à eux seuls, permettent de réaliser une économie d’environ 160 000 tonnes de CO2 par an. D’autres projets de MDP sont actuellement à l’étude et pourraient être annoncés dans les prochains mois.

Ces actions sont menées dans le cadre de l’engagement volontaire pris par Lafarge en 2001 aux côtés de WWF, visant à réduire de 20% ses émissions mondiales de CO2 par tonne de ciment entre 1990 et 2010.

A fin 2006, les actions menées par Lafarge ont eu pour effet une réduction des émissions de CO2 du Groupe par tonne de ciment dans le monde s’établissant à -15%* par rapport à 1990.

* Chiffres non encore audités – Les chiffres audités par un expert indépendant agréé par WWF seront publiés dans le Rapport de développement durable 2006, qui sera disponible en mai 2007.

(src : Lafarge)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar