Le lancement de l’initiative “France Solar Industry” salué

Le Syndicat des énergies renouvelables, à travers sa branche solaire photovoltaïque, SOLER, et sa commission solaire thermodynamique a organisé hier matin, à Paris, la réunion de lancement de l’initiative export France Solar Industry**.

France Solar Industry a pour ambition de devenir "la vitrine du savoir-faire français, toutes technologies confondues, en matière de production d’électricité solaire" a indiqué le SER dans un communiqué.

En effet, cette marque regroupera les entreprises françaises intervenant dans le solaire photovoltaïque, thermodynamique et photovoltaïque à concentration, membres du Syndicat des énergies renouvelables (SER). Sous cette bannière commune, la filière solaire française se donne ainsi toutes les chances de gagner de nouveaux marchés à l’international.

"Les entreprises françaises ont compris que la transition énergétique est un enjeu mondial et elles disposent déjà d’un important savoir-faire qu’elles ont la capacité de valoriser sur les marchés internationaux. L’un des rôles du SER et de ses équipes est d’accompagner leur démarche", a expliqué Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables.

Le marché mondial du solaire a connu une forte expansion avec, depuis 2008, une accélération et des taux de croissance supérieurs à 60 %.

Partout dans le monde, les pays font le choix de rééquilibrer leur mix énergétique pour accroître leur part d’énergies renouvelables. A titre d’exemple, le Plan solaire méditerranéen a pour objectif de développer l’énergie solaire à l’horizon 2020 en Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Egypte, tandis que les Pays du Golfe mais aussi l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Turquie, le Mexique… prévoient également de mettre l’accent sur les énergies renouvelables.

Ces projets constituent autant d’opportunités pour les entreprises françaises mais la concurrence internationale est rude et la balance commerciale du secteur fortement déficitaire (- 1,5 Mds €). La création de la marque « France Solar Industry » pilotée par le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) vise à servir de vitrine à l’offre française et à fédérer les entreprises et les partenaires institutionnels derrière la promotion du savoir-faire français en matière d’énergie solaire.

Il s’agit de se présenter de manière collective à la conquête de nouveaux marchés et de proposer des offres intégrées capables de rivaliser avec nos principaux concurrents.

"La France possède des entreprises d’excellence dans le domaine de l’énergie solaire qui méritent d’être davantage connues et reconnues sur les marchés étrangers. Avec France Solar Industry, la filière s’organise, se structure et se donne les moyens de se projeter à l’international. Nous ne pouvons que saluer cette initiative car nous avons des marchés à conquérir et des emplois à gagner" a déclaré Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur (NDLR : spécialiste de la fiscalité et de l’environnement, et, Ex. Ministre de l’écologie sous le 1er gouvernement Ayrault).

Pour sa part, Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a souligné que les mesures d’urgence, prises récemment pour relancer le marché français vont également permettre de développer des technologies innovantes propices à l’export (solaire photovoltaïque à concentration, installations avec suivi du solaire).


** En présence de Denis Baupin, Vice-président de l’Assemblée nationale et Député de Paris, Delphine BATHO, Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable et Nicole Bricq, Ministre du Commerce Extérieur, Pascal Canfin, Ministre délégué chargé du Développement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz