L’électricité photovoltaïque confirme sa compétitivité en France

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a désigné la semaine dernière 77 nouveaux lauréats pour développer des installations photovoltaïques au sol de grande puissance, soit un volume de 500 MW.

Lancé en 2016 pour un volume total de 3 000 MW, l’appel d’offres pour installations solaires de grande puissance comporte 6 périodes de candidature réparties en 3 ans.

Les projets lauréats de cette seconde période valoriseront l’électricité produite à un prix historiquement bas. En effet, le prix moyen proposé par les lauréats est de 55,5 euros par MWh pour les installations de plus grande puissance (entre 5 et 17 MWc) et de 63,9 euros par MWh pour l’ensemble des projets.

A noter que 82% des lauréats se sont engagés à l’investissement participatif. En contrepartie, ils verront leur prime majorée de 3 euros par MWh. Par ailleurs, près de la moitié des projets seront implantés sur des terrains dégradés (friches industrielles, décharges, anciennes carrières) et permettront ainsi de valoriser un foncier délaissé.

L’objectif annoncé par le gouvernement le 6 juillet dans le Plan climat reste l’obtention de 32% d’énergies renouvelables en 2030.

Selon le Syndicat des Energies Renouvelables, les résultats de la deuxième période de l’appel d’offres photovoltaïque dit « CRE 4 » confirment la tendance à la baisse des prix du solaire photovoltaïque en France.

Avec un prix moyen de 55,5 EUR/MWh pour les installations au sol de plus grande puissance, ces résultats montrent que la France dispose désormais avec le solaire photovoltaïque d’une source d’énergie très compétitive sur son propre territoire. C’est un très bon signe alors que la transition énergétique nécessite d’enclencher un nouveau cycle d’investissements dans le secteur de l’énergie” a réagi Xavier DAVAL, Président de SER SOLER, la Commission solaire photovoltaïque du Syndicat des énergies renouvelables.

Ces résultats doivent nous encourager à poursuivre nos efforts afin de maintenir le développement du solaire photovoltaïque sur la trajectoire définie par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie à l’horizon 2023” a ajouté Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des énergies renouvelables. “Cette baisse des coûts nous conforte aussi dans l’idée qu’il faudra faire preuve d’ambition lorsqu’il s’agira de définir les objectifs de la prochaine programmation qui couvrira la période 2023-2028.”

Partagez l'article
  • 43
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "L’électricité photovoltaïque confirme sa compétitivité en France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Seb
Invité
55 €/MWh pour les grandes centrales, dont près de 10 € de taxes (~6€ d’IFER + CVAE + taxes foncières ), c’est un très beau résultat ! Surtout quand on sait que ces installations ne sont autorisées que sur des sites dégradés, et jamais sur des terres agricoles. C’est officiel,en France, aujourd’hui, le solaire est l’énergie la moins chère en nouvelles capacités ! Et si c’est le cas en France, c’est que ça l’est dans le monde entier (ou presque) ! Je remarque aussi que même si, sans surprise, la part du lion va aux régions les plus ensoleillées, des… Lire plus »
EP974
Invité

Pour info, les lauréats de l’AO CRE pour les ZNI est sortie et pour la partie en autoconso la moyenne est de 35€/MWh! Quand on sait le prix réel de production dans les ZNI, on se dit que malgrè sa variabilité, le solaire c’est pas trop mal..

Seb
Invité

Tout à fait !
Et on sort à 113 € / MWh pour les projets PV + stockage, soit moins cher que l’EPR britannique (et deux fois moins cher que les groupes diesel utilisés dans les ZNI).
Quand on voit que le dernier appel d’offre allemand sur de l’éolien offshore a permis d’attribuer trois parcs à prix de marché (sans subventions donc), on se dit que les énergies renouvelables ont marqué de jolis points !

Lionel Fr
Invité

Deux petits liens sympas pour se mettre en jambes :

La Chine a installé 24.4 GWc au premier semestre 2017 (après un record de 34.4 GWc sur l’année 2016).

L’Inde vise 9.4 GWc sur l’année 2017

A Enerz : Ce serait sympa (et plus safe) de renseigner son Email une fois pour toutes quand on a un compte.

wpDiscuz