Enerzine

Les éoliennes du parc de la Volette tourneront à l’automne

Partagez l'article

Le parc éolien de la Volette, situé sur les communes de Villers-la-Chèvre et Fresnois-la-Montagne, fait partie du projet global porté depuis 2004 par l’ex-Communauté de Communes des Deux Rivières, dont les 15 autres machines ont été mises en service en 2011 (huit éoliennes sur Tellancourt-Saint-Pancré, sept sur Doncourt-Beuveille).

Suite à un recours, la construction de ces quatre éoliennes, d’une puissance totale de 8 MW, a été retardée, et le chantier a pu débuter au mois de novembre 2014.

Après des opérations de terrassement et d’amélioration des sols, le travail sur les fondations (ouverture, ferraillage, bétonnage) va démarrer à partir du 19 janvier, pour se terminer fin février si les conditions météorologiques le permettent. Le chantier se poursuivra par des opérations de remblais et de câblage en mars et en avril.

Le transport des machines, de type Vestas V90, interviendra quant à lui fin mai, début juin pour un montage prévu au courant des mois de juin et juillet. Après une série de tests au mois d’août et de réglages plus précis courant septembre, les éoliennes devraient être mises en service ce même mois.

OSTWIND, développeur du projet, réalise les travaux et s’occupera par la suite de l’exploitation des éoliennes. Pour ce chantier et pour atteindre ses objectifs élevés en termes de qualité et de sécurité, OSTWIND a sélectionné avec soin des sous-traitants de qualité et au savoir-faire reconnu. Quand cela a été possible, elle a fait appel à des entreprises régionales, à l’image, par exemple, d’Eurovia (Mont-Saint-Martin) et d’Arpents Conseils (Audun-le-Roman). L’ensemble de la construction sera menée selon les règles de bonne conduite environnementale propre à tout chantier, dans une optique de réduction des nuisances.

La vente de l’électricité produite par le parc de la Volette permettra de générer environ 75 000 € de ressources aux collectivités (communes, Communauté de Communes, département et région).

Quelques chiffres

– Terrassement et renforcement de 15 000 m² de chemins et d’aires de grutage
– Déblais et remblais de 12 000 m3 de matériaux + apport de 20 000 To de matériaux granulaires pour l’encaissement des chemins d’accès et plateformes de grutage
– 200 t d’acier et 1700 m3 de béton pour les fondations
– Câblage interne : 2 km de câbles
– Raccordement au poste source : 10 km de câbles


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "Les éoliennes du parc de la Volette tourneront à l’automne"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Merci à Enerzine d’être un peu plus précis en citant des noms de lieu: rien ne laisse entrevoir à la seule lecture de  »Villers-la-Chèvre et Fresnois-la-Montagne » que c’est dans le 54, càd dans le N-E, en Lorraine. Heureusement que Google est là pour nous permettre de le trouver ! Projet sous la houlette de la Com-Com, avec Développeur local Ostwind (Schiltiheim 67), 4 éoliennes, 8 MW de puissance, vente de l’électricité produite par le parc de la Volette permettra de générer environ 75 000 € de ressources aux collectivités (communes, Communauté de Communes, département et région). Mise en Service (MeS)… Lire plus »
    Pierre 25
    Invité

    Un peu plus de précions SVP ?

    Reivilo
    Invité

    1 kW par personne c’est beaucoup trop pour une maison passive qu’on trouve assez souvent en Lorraine et qui se conterera de quelques kWh par mois pour son chauffage, même en altitude et en hiver 😉

    trimtab
    Invité

    Pour le chauffage, on peut toujours ressortir les pots de fleurs et les bougies…….? trimtab

    Revilo
    Invité

    1 BEPOS, 94 Effinergie (neuf), 13142 BBC Effinergie (neuf) 947 BBC Effinergie (réno) Pas assez bien sûr ! Car ici il y a emplois non délocalisables réduction drastique de la facture énergétique, logements douillets et négaWatts à cueillir à foison dans cette belle et généreuse région…

    Reivilo
    Invité

    Ca peut ausi donner ça sur du locatif dans une autre belle région française, 10kWh/m²/an.

    Pastilleverte
    Invité

    elles vont « tourner », c’est bien la moindre des choses, vont elles produire de l’électricité (peu ou pas en-dessous de 10m/s, 36km/h de vent, même si les pâles « tournent » avant…) Remarquable « non pollution visuelle » selon la photo d’illustration, mais pourrait faire encore mieux avec photo un peu plus en contrejour, un peu plus loin et un peu plus floue. Bon après-midi

    Reivilo
    Invité
    Voilà la courbe de puissance des éoliennes installées sur ce site. En croisant cette courbe avec les données de vent local on peut estimer la production annuelle. Voilà la méthode qui est employée. Je pense que sur ce site la moyenne annuelle dépasse 6m/s à cette hauteur de mat. Concernant les photomontages, ceux-ci sont encadrés par une réglementation très précises indiquant les distances aux éoliennes, le type de focale utilisée, les conditions météo etc. Pour un projet il y a entre 30 et 100 photomontages proches ou éloignés du site, des axes de circulation, des lieux de vie… Toutes ces… Lire plus »
    Nature
    Invité

    Comme à l’ordinaire l’iconographie des promoteurs éoliens joue sur les analogies et les échelles. On en a ici un bon exemple avec l’arbre plus grand que des machines de 150 m. ,d’une silhouette en éventail qui se veut évocatrice des  » branches  » éoliennes . Le tout sur un fond agricole . Les agences de pub font bien leur travail .

    Reivilo
    Invité

    Pour être réaliste il aurait sans doute fallu représenter une éolienne sans pale dans un environnement urbain ? Intéressant ici de vérifier que nos paysages n’ont plus grand chose de « naturel » avec ici une route, des plantations d’arbres alignés, des plaines cultivées et des massifs forestiers (résineux ?) exploités. On peut faire des photos beaucoup plus jolies avec des éoliennes comme le fait la DREAL Lorraine par exemple et il n’y a pas de mal à ça.

    wpDiscuz