L’Union Européenne lance un programme d’investissements de 22 milliards

Alors que la France vient de présenter son nouveau programme d’investissements d’avenir, l’Europe va investir au cours des 7 prochaines années plus de 22 milliards d’euros pour stimuler l’innovation dans les secteurs qui fournissent des emplois de grande qualité.

La majeure partie des fonds ira à 5 partenariats public-privé actifs dans les domaines des médicaments innovants, de l’industrie aéronautique, des bio-industries, des piles à combustible et de l’hydrogène, et de l’électronique. Ces partenariats de recherche renforceront la compétitivité de l’industrie européenne dans des secteurs qui fournissent déjà plus de 4 millions d’emplois.

"L’Union européenne doit rester en pointe au niveau mondial dans les secteurs technologiques stratégiques qui fournissent des emplois de grande qualité. Ce programme d’investissement en faveur de l’innovation combine des financements publics et privés qui lui permettront précisément d’assumer ce rôle. C’est une illustration parfaite de l’effet de levier du budget de l’UE pour la croissance et l’emploi" a déclaré Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Au total, un investissement proposé de 8 milliards d’euros provenant du prochain programme de recherche et d’innovation «Horizon 2020» permettra de mobiliser quelque 10 milliards d’euros auprès des entreprises et près de 4 milliards d’euros auprès des États membres de l’UE.

"Non seulement ces initiatives renforcent notre économie, mais elles sont un investissement pour une meilleure qualité de vie. Travailler ensemble nous permettra de résoudre des problèmes qu’aucune entreprise ou aucun pays ne peut régler seul(e)" a expliqué Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l’innovation et de la science.

Les cinq partenariats public-privé, appelés «initiatives technologiques conjointes» (ITC), sont les suivants:

Médicaments innovants 2 (IMI2) : l’objectif de cette initiative est de mettre au point la prochaine génération de vaccins, de médicaments et de traitements, par exemple de nouveaux antibiotiques;

Piles à combustible et Hydrogène 2 (FCH2) : cette entreprise commune a pour but de développer l’utilisation de technologies propres et efficientes dans les domaines des transports, de l’industrie et de l’énergie;

Clean Sky 2 (CS2) : ce partenariat vise la mise au point d’avions plus propres, moins bruyants et produisant nettement moins d’émissions de CO2;

Bio-industries (BBI) : l’objet de cette ITC est d’utiliser des ressources naturelles renouvelables et des technologies innovantes pour fabriquer des produits de consommation courante plus écologiques;

Composants et systèmes électroniques (ECSEL) : cette initiative doit donner un coup de fouet à la capacité manufacturière de l’Europe dans le domaine de l’électronique.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’Union Européenne lance un programme d’investissements de 22 milliards"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Turlututu
Invité

rien pour le thorium ?

Pas naif
Invité

à part l’Inde qui y travaille déjà activement, quand nous aurons fissionné tout l’Uranium coûtant moins que 220€ au kilo – donc les mines actuelles – ainsi que les 900 000 tonnes d’U appauvri dans les surgénarateurs ou MSR.

Nicias
Invité

Donc l’UE va en fait investir 8 milliards pendant 7 ans soit moins de 3€ par an par habitant. Grandiose…

wpDiscuz