Masdar city réceptionne ses premiers résidents

Masdar, la première ville écologique en construction depuis 2008 et située à 17 km de la capitale des Emirats arabes unis (Abou Dhabi) vient d’accueillir ses premiers résidents.

Pour l’instant, seul l’Institut de science et de technologie a été érigé. Environ 180 étudiants s’y sont déjà installés. Situé au cœur de la ville de Masdar, le campus a pour objectif de mettre en action la thématique "développement durable" enseignée aux étudiants par les 43 professeurs de l’Institut.

En intégrant des éléments tels que les panneaux solaires, les rues étroites, les zones ombragées, et les techniques de ventilation pour réduire l’utilisation des climatiseurs, les élèves arrivent à expérimenter quotidiennement des pratiques durables, que ce soit dans les salles de classe, dans les laboratoires, ou encore dans les espaces résidentiels.

Par exemple, "ce campus utilise 54 % d’eau en moins que les campus conventionnels de tailles identiques". En outre, "tandis que les autres sites consomment jusqu’à 3 à 3,5 MW (mégawatts) d’énergie, nous n’en consommons que 2 MW, grâce aux panneaux solaires et à la centrale solaire situés dans la ville de Masdar", a indiqué Hamza Kazim, vice-président de l’Institut.

Des revues électroniques sont également utilisées dans la bibliothèque, qui couvre une superficie d’environ 900 mètres carrés, dans le but de réduire la présence physique de livres, et, par conséquent, du papier.

Alors que la bibliothèque possède un toit en forme de dôme recouvert de panneaux solaires, sa façade quant à elle est constituée de fenêtres. "Toutes ces fenêtres sont traitées de manière à empêcher la lumière du soleil d’entrer à l’intérieur", ce qui refroidit le bâtiment, a précisé Hamza Kazim.

Masdar city réceptionne ses premiers résidents

Les dortoirs, les salles de cours et les laboratoires sont équipés de panneaux solaires, tandis que les balcons sont protégés du soleil et offrent un espace ombragé. Par ailleurs, l’isolation des murs est assurée par de larges coussins en caoutchouc qui réfléchissent les rayons de soleil.

Masdar city réceptionne ses premiers résidents

"Les allées ombragées et les rues étroites réduisent la luminosité du soleil", explique M. Kazim, ajoutant que l’orientation des rues est destinée à réduire l’effet des vents chauds. Le campus étudiant se sert aussi des tours de vent, structures hautes et vides qui aident à faire circuler l’air et à le refroidir.

Masdar city réceptionne ses premiers résidents

D’une superficie de 6 km2, Masdar devrait voir progressivement s’installer jusqu’à 50.000 habitants et 1.500 entreprises. Le projet pharaonique de 22 milliards de dollars a pour objectif d’utiliser le plus possible l’énergie solaire, le soleil restant une matière première inépuisable pour le pays.

Masdar city réceptionne ses premiers résidents

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Masdar city réceptionne ses premiers résidents"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
moise44
Invité
Comme Las Végas, cette ville est une ville virtuelle car les coups énergétiques ne slimitent pas seulement a cette ville elle même mlais a ce qu’il va falloir dépenser comme énergies pour l’alimenter. Il n’y a pas que l’électricité qui ne peut pas servir a tout ! La nourriture et l’eau seront les premiers Pb … Les déplacements pour y aller ne seront pasd non plus décarbonnés ! Sans oublier le carbone fossile consommé pour la construire (Béton, verre, fer,silicium …etc) car les technos modernes sont issus de matières extraites et chauffés hautes températures pour raffinage … Bref, un mirage… Lire plus »
michel123
Invité

Le but premier de ce site restera sûrement l’argent , le buisness et la consommation à outrance . Il faut pas toujours critiquer pour le plaisir Malgré les outrances , toutes ces avancées et ces expérimentations restent intéressantes .

Guydegif(91)
Invité
Bravo à cette initiative et aux bonnes idées réfléchies qu’on a l’air de mettre en oeuvre ! Pas que des belles formes mais du ”pensé utile” au sens de la physique et du bon sens. Comme située à seulement 17 kms d’Abou Dhabi les moyens logistiques et appro de cette dernière pourront servir ici avec une réflexion d’optimisation en amont. Masdar se construit et se vit avec le DD en arrière plan et en vecteur ! Bravo ! c’est du reste également le siège d’une instance du DD au niveau mondial ! Longue vie à de telles approches avec cette… Lire plus »
Borin
Invité

22 milliards de dollars pour 50.000 habitants ! Cela fait presque du 500.000 dollars par habitant ! Je pense qu’il y aurait mieux à faire sur la planète pour assurer par exemple de l’eau potable à des millions de personne… Bref encore un réalisation égoïste de pays “riches” alors que les problèmes essentiels de milliards d’autres sont négligés !

wpDiscuz