Michael Grätzel obtient le Millennium Technology Prize

Doté de 800’000 euros, le Millennium Technology Prize a été décerné le 9 juin à Michaël Grätzel, récompensant le parcours hors-norme de ce professeur de l’Ecole Polytechnique Federale de Lausanne (EPFL), inventeur de la cellule solaire à colorant.

Après trente années consacrées au développement de la cellule solaire à colorant, le chimiste de l’EPFL fait partie des dix scientifiques les plus cités au monde. A ce titre, il a reçu le 9 juin, à Helsinki le Millennium Technology Prize, l’un des prix les plus richement doté au monde avec 800’000 euros.

Inspirée de la photosynthèse des plantes, la cellule solaire à colorant est commercialisée depuis peu. Peu coûteuse à produire, plus efficace que les cellules au silicium en condition de basse lumière, elle représente l’une des technologies les plus prometteuses dans le domaine des énergies renouvelables. Michaël Grätzel est également connu pour ses travaux visant à optimiser les batteries au lithium-ion, et pour un procédé révolutionnaire d’extraction de l’hydrogène.

Michael Grätzel obtient le Millennium Technology Prize

Institué en 2004, le Millennium Technology Prize est Décerné par l’Académie technologique de Finlande, une fondation mixte de l’Etat et des industries finlandais. Il se veut un prix de science appliquée, et récompense des innovations contribuant directement au bien-être de tous. "En décernant sa plus haute récompense à Michael Grätzel, le jury a témoigné de sa confiance dans l’avenir des cellules solaires à colorants".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz