Nelly Kroes plaide pour une europe unifiée de l’énergie

Hier, à Berlin, la commissaire européenne à la concurrence Nelly Kroes a réaffirmé sa volonté de voir aboutir un marché unique de l’énergie en Europe dans les deux à venir.

Elle a également souligné les carences du marché européen de l’énergie en termes de transparence et d’ouverture à la concurrence.

"Nous avons décidé de libéraliser le marché de l’énergie au siècle dernier, mais les pays membres ne réagissent pas comme attendu. Les marchés restent cloisonnés. Une frontière reste une frontière en ce qui concerne la situation des marchés de l’énergie", a t’elle indiqué lors d’une rencontre à huis clos entre les vingt-sept pays de l’Union sur la politique de l’énergie en Europe.

Les commissaires à la concurrence et à l’énergie (Andris Piebalgs) plaident à nouveau pour une séparation des entités dans le secteur de l’énergie considérés comme trop intégrés. Cette mesure viserait à empêcher les gros opérateurs énergétiques comme EDF ou E.ON de contrôler à la fois la production et la distribution (c.a.d. : les réseaux électriques ou gaziers).

Car d’après eux, cette solution reste la plus efficace pour renforcer la concurrence en Europe et pour réduire les écarts de prix encore importants entre les pays membres, citant en exemple le consommateur allemand et brittanique, où la facture est allégée d’au moins 30 % pour le second par rapport au premier.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz