Optimiser la récupération de chaleur fatale des stations d’épuration

Le bureau d’études thermiques alésien Solene-R et IFP Energies nouvelles (IFPEN) ont annoncé la signature d’un partenariat R&D pour co-développer une solution technologique innovante visant à optimiser le rendement énergétique des stations d’épuration.

Le concept, breveté par Solene-R, repose sur l’utilisation de machines à sorption pour récupérer et valoriser, sur le site même, la chaleur fatale issue de diverses sources (surpresseur, cogénération, etc.).

IFPEN apporte son appui technique pour mettre en œuvre ce concept et en garantir les gains économiques.

"Nous allons accompagner Solene-R dans son développement en évaluant l’impact des différents paramètres de façon à optimiser l’ensemble et maximiser l’efficacité économique et la fiabilité du système" a précisé Eric Lemaire, ingénieur en génie des procédés à IFPEN. "Grâce à cette collaboration, l’ambition de Solene-R est de permettre au client un retour sur investissement à 3 ans et de se développer dans le secteur de l’eau, secteur où l’énergie fatale est encore peu exploitée."

Ce partenariat a été mis en place dans le cadre de la politique d’accompagnement technologique d’IFPEN destinée à aider les PME à développer leurs innovations et à soutenir leur compétitivité.

"Cette offre de partenariat est particulièrement adaptée à nos problématiques de PME. Elle est flexible et a été mise en place rapidement. Elle permet de soulager la trésorerie de notre structure qui n’a pas à avancer les frais engagés par IFPEN dans notre projet. Enfin, elle sécurise techniquement notre projet" a précisé à son tour Jacques Frison-Roche, ingénieur chargé d’affaires chez Solene-R.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz