Plus d’essence ni de gasoil dans le Néguev d’ici 2020

Le ministre des infrastructures nationales, Binyamin Ben-Eliezer a annoncé que la zone du Néguev serait déclarée comme zone prioritaire pour la création d’énergie alternative.

Il pense également déclarer la zone de Jérusalem comme telle. En effet, dans 40 ans le pétrole ne sera plus disponible dans le Néguev, tout comme il n’y aura plus de gaz naturel d’ici 60 ans. Les énergies alternatives sont donc la priorité du ministère.

Ces questions sont discutées au sein d’un comité dirigé par le directeur général du ministère des infrastructures nationales. Cependant ce comité n’explique pas que les objectifs d’Israël en matière d’énergies renouvelables ne soient pas atteints. En effet, selon une décision gouvernementale de 1998, Israël devrait à l’heure actuelle fournir 2% de son électricité à base d’énergies renouvelables alors que le chiffre actuel est de 0,2%. Cependant Binyamin Ben-Eliezer assure le comité ce chiffre passerait à 5% d’ici 2016 et 10% en 2020. Un plan d’action devrait être prêt dans les 3 mois.

D’autre part, le gouvernement d’Israël envisage de tirer profit de son avantage principal : l’énergie solaire. Il propose également une loi obligeant les nouvelles constructions d’être environnementales.

BE Israël numéro 61 (18/01/2008) – Ambassade de France en Israël / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52671.htm

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz