Enerzine

Projet Smart Grid MILLENER : 500 systèmes lithium-ion

Partagez l'article

Saft, a annoncé le déploiement prochain de ses systèmes batteries lithium-ion de stockage de l’énergie dans le cadre du projet de réseau intelligent (Smart Grid) MILLENER (Mille Installations de gEstion éNERgétique dans les îles françaises).

Le Groupe français installera ainsi jusqu’à 500 systèmes lithium-ion (Li-ion) de stockage de l’énergie pour une capacité totale de 3 MW associés à des installations photovoltaïques (PV) dans plusieurs îles françaises dont la Réunion et la Corse.

Doté d’une enveloppe de 7,2 millions d’euros, MILLENER est un des premiers projets approuvés dans le cadre du programme « Réseaux électriques intelligents » des investissements d’Avenir gérés par l’Ademe. Ce programme est destiné à aider les opérateurs de réseau et les industriels à développer le savoir-faire et les capacités françaises dans le domaine des réseaux électriques intelligents.

Saft est l’un des 7 partenaires industriels (aux côtés d’EDF, BPL Global, Delta Dore, Edelia, Schneider Electric et Tenesol) qui se sont alliés pour mener à bien le projet MILLENER. Sur quatre ans, le consortium étudiera les solutions innovantes de gestion de l’énergie et de la charge du réseau d’électricité en développant des systèmes de démonstration qui seront déployés sur plusieurs îles.

L’intérêt de systèmes Li-ion de stockage de l’énergie associés à des installations photovoltaïques sera évalué du point de vue de l’intégration des sources d’énergie renouvelables et de la contribution à l’équilibre offre / demande du réseau d’électricité. Les installations couvertes par les sites sont pilotées à distance par l’exploitant du réseau d’électricité.

« Le stockage de l’énergie est une technologie cruciale pour les réseaux intelligents » a déclaré François Bouchon, directeur de l’activité Systèmes de Stockage d’Energie de Saft. « L’échelle significative du projet MILLENER permettra de démontrer en situation réelle l’efficacité et la fiabilité de notre technologie Li-ion pour l’opérateur d’un réseau d’électricité

Les systèmes de batterie Li-ion stockeront et restitueront jusqu’à 8 kWh d’énergie

Saft fournira 500 systèmes batteries Li-ion qui pourront stocker et restituer entre 4 et 8 kWh d’énergie par décharge. Le programme évaluera plusieurs scénarios représentant les fonctions possibles du stockage de l’énergie au sein d’un réseau intelligent, en partie associées à la gestion de la demande.

Parmi ces scenarios :

Maximisation des apports d’énergie photovoltaïque par augmentation de la capacité d’accueil du réseau – le stockage de l’énergie permet de lisser les fluctuations de courte durée de la production photovoltaïque et de contrôler la tension et la fréquence du réseau.

Optimisation de l’utilisation de l’infrastructure de réseau et des actifs de génération – le stockage de l’énergie facilite « l’écrêtage des pics de production » et de consommation et la gestion des aléas du réseau. Les capacités de transmission du réseau sont ainsi augmentées, ce qui évite d’importants investissements dans de nouvelles infrastructures.

Maximisation de l’autoconsommation des ménages pour réduire la charge du réseau – le stockage de l’énergie « décale » la production photovoltaïque locale pour la rendre disponible durant les périodes de pointe à la demande des ménages.

Défis énergétiques :

Le programme pilote est particulièrement intéressant pour les îles françaises et de nombreuses communautés insulaires dans le monde, qui enregistrent une croissance soutenue de la consommation d’énergie (entre 3 et 5 % par an), alliée à un développement massif des sources intermittentes d’énergie renouvelable et à des réseaux d’électricité de puissance insuffisante. Cette approche constitue donc un pas important vers l’objectif à long terme de gestion intelligente et intégrée de l’ensemble des maillons de la chaîne de l’énergie (production, distribution, consommation).

Les installations prévues seront déployées en 2011 et début 2012. Divers essais seront ensuite entrepris pour une optimisation durable, aussi bien technique qu’économique, des solutions déployées.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    11 Commentaires sur "Projet Smart Grid MILLENER : 500 systèmes lithium-ion"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    zelectron
    Invité

    « Réseaux électriques intelligents NON, NON, NON ! communicants ! » *Qui appartient au dithyrambe. Qui loue avec excès.

    Sakharov
    Invité

    La communication ammenant à l’intelligence collective, je ne trouve pas ce terme si mal employé. Car dans ce cas la communication permet une gestion plus intelligente du réseau.

    bolton
    Invité

    pour une capacité totale de 3 MW Encore une fois les Watts sont une puissance, non une capacité. Les calories, les joules, les Watt/heure sont des capacités..

    Okiedwe
    Invité

    J’imagine qu’à terme ce seront les batteries des voitures électriques et les cumulus qui joueront un rôle de lissage des pics de production

    Wolfs
    Invité
    frigo, congelateur et pompe à chaleur devraient fonctionner en 12 volts avec moteur sans balais, pour alimentation directe sur batterie avec éventuellement panneaux photovoltaique. les compteurs des particuliers devraient être limité a 2 kw, mais avec sur demande par compteurs électronique une possibilité de consommer plus lorsque le réseaux n’est pas en difficulté. Le smart grid existait dans les grandes sociétés, en Belgique lorsqu’il n’y avait qu’un fournisseur avec un monopole, mais au non de la concurrence les systèmes smart grid ont étés arrètés. En Allemagne 50% utilisent les plaques à inductions la façon la plus économique de faire la… Lire plus »
    chelya
    Invité

    Encore les mêmes erreurs… pour une capacité totale de 3 MW Encore une fois les Watts sont une puissance, non une capacité. Les calories, les joules, les Watt/heure sont des capacités.. Parce que ce n’en est pas une, on parle de capacité pour parler de la puissance parce qu’il s’agit de la capacité productive (« possibilité de produire »), c’est un faux ami vis à vis de la capacité électrique… (et c’est des Watts.heure pas des Watts/heure ! :D)

    Lionel_fr
    Invité
    12v ne permet pas de passer beaucoup de puissance , ça fait monter l’ampérage et requiert des câbles plus gros, augmente les arcs électriques (incendies) Les moteurs sans balais utilisent des terres rares , d’où leur prix très élevés. Les terres rares sont en situation de sous production ce qui menace l’économie mondiale. Les moteurs classiques sont plus gros mais ils ne contiennent que de la ferrite: oxyde de fer + zinc (manganèse) dont la valeur marchande est jusqu’à 10000 fois inférieure. Le 220v AC est un bon compromis. Les tarifs de nuit d’autrefois existent encore mais ils ont un… Lire plus »
    Lionel_fr
    Invité
    je n’arrive pas à comprendre pourquoi on utilise du lithium pour une utilistion fixe. Le plomb est presque 3 fois moins cher à capacité égale et il accepte des tensions charge/décharge beaucoup plus larges. Comble du comble, le Liion a une durée de vie de 2-3ans contre 10 pour le plomb…. quelque chose m’échappe ici : les seuls avantages du lithium sont son poids et son encombrement , mais en fixe , ce n’est pas important.. Le pire du pire , c’est que les batteries au lithium tout le monde sait les faire. Pour 7.5 Mn$ il y a des… Lire plus »
    Lionel_fr
    Invité

    2Mwh pardon les puristes … vous avez remarqué que l’éditeur d’énerzine « oublie » des caractères… Surtout quand le cpu mouline sur autre chose… profil bas

    Sicetaitsimple
    Invité

    Un puriste vous suggérerait que vous devez parler de MWh, pas de Mwh… C’est quoi, votre STEP de 2MWh?

    Wolfs
    Invité
    @lionel-fr Entre une batterie 12 volts et un congélateur ou une pompe à chaleur , il y a moins d’ampères que dans une voiture . La batterie permet d’étaler la consommation et la recharge peut se faire par de plus petits panneaux solaires 12 volts , ou par le 220 volts du réseaux la nuit. En allemagne ils font l’essai d’étaler la consommation par un tarif variable, mais ce n’est pas le seul moyen d’étaler la consommation et d’adapter la consommation à la production. Les grandes sociétés ont de grandes installations de no-break , ou le 220 volts est transformé… Lire plus »
    wpDiscuz