RAYCREA : plus de puissance grâce aux rayonnements ultraviolets

La compagnie japonaise ‘Nitto Denko’ a développé un revêtement spécial à destination des modules solaires capable de convertir la lumière du soleil située dans une certaine longueur d’onde vers une autre réellement plus efficace.

Découverts en 1801 par le physicien allemand Johann Wilhelm Ritter, le rayonnement ultraviolet (UV) ne peut être observé qu’indirectement, soit par fluorescence, soit à l’aide de détecteurs spécialisés. Il possède une longueur d’onde plus courte que celle de la lumière visible. Les ultraviolets peuvent être subdivisés, selon leur longueur d’onde en UV proches (380-200 nm) et UV extrêmes (200-10 nm).

Jusqu’à présent, le rayonnement ultraviolet n’avait jamais été utilisé pour produire de l’électricité. En appliquant cette feuille d’encapsulation sur des panneaux solaires, il devient désormais possible de convertir la lumière du soleil située dans le domaine de l’UV en lumière visible avec un rendement de plus de 95%. En conséquence, la puissance du panneau solaire peut être améliorée jusqu’à environ 2% affirme Nitto Denko.

RAYCREA : plus de puissance grâce au rayonnement ultraviolet

Les arguments avancés en faveur de cette technologie sont les suivants :

Avec la haute absorbance des UV, il devient possible d’augmenter la puissance sans sacrifier les performances de protection contre la dégradation des UV. Ensuite, comme énoncé ci-dessus, le rendement quantique fluorescent nécessaire pour convertir la lumière UV en lumière visible est de plus de 95%. La plupart des photons de la lumière UV demeure en effet utilisé lors de la conversion de longueur d’onde. Enfin, lors des tests effectués en accéléré, la société nippone a précisé qu’il n’avait pas été observé de baisse d’efficacité des modules photovoltaïques.

RAYCREA : plus de puissance grâce au rayonnement ultraviolet

Le lancement de ce produit dénommé ‘RAYCREA‘ demeure encore à l’étude, mais il pourrait concerner la deuxième moitié de l’année 2014.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "RAYCREA : plus de puissance grâce aux rayonnements ultraviolets"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

encore une “percée technologique” qui fait progresser à grand petit pas les rendements du PV. Depuis le temps qu’on annonce de nouveaux records, quand est-ce que des PV à rendement de 40% seront commercialisés en grand public et à quel prix ?

Magnum
Invité

@ Pastilleverte: Tss tss, vous n’êtes jamais content…

jpdebangui
Invité

C’est très bien d’élargir le spectre de capture vers les UV… Mais quel est le spectre de capture avant et après ? Et que fait-on des infra-rouges ? Y-a-t-il des recherches pour élargir vers le bas ? Il y a quelques mois un document citait des cellules comportant à l’arrière un réseau d’eau de refroidissement qui permettait ainsi de créer de l’eau chaude tout en augmentant le rendement des cellules par leur refroidissement… Qu’est devenu ce projet ?

Tech
Invité

à pastille verte, stop au bashing PV gratuit, même en plaisantant ;o) vous devriez plutôt féliciter ceux qui font avancer la connaissance. 2% c’est énorme, vous seriez certainelent très content de voir votre salaire ou votre retraite augmenter de 2% ! et d’autre part il faudrait savoir si c’est 2% de rendement en plus ou 2% du rendement existant. parceque 2% en plus d’une moyenne à 20% , c’est alors 10% en plus de l’existant ;o) ce qui est énorme.

jumper
Invité

cela s’appelle DualSun et c’est commercialisé j’ai demandé un devis pour 8m2 pour ma maison en Essonne : c’est très cher et impossible à rentabiliser même sur 20 ans. à priori je me rabats sur du 100% thermique pour mon ECS. J’ai discuté avec eux par email : j’en déduis qu’à priori c’est rentable à partir du sud de la Loire et surtout en PACA et plus au sud. La même installation de 8m2 (même prix donc) produit 70% d’énergie en plus par rapport à l’Essonne !! Et là on amortit en 10 ans

Stephsea
Invité

Les panneaux solaires hybrides (voltaiques et thermiques) existent bien sûr. Et plus on exploite la production de chaleur et mieux ils se portent : moins de fatigue mécanique, plus de rendement électrique. Il existe des panneaux ventilés desquels on récupère des calories. Et un bon bricoleur pourra imaginer une système simple de circuit d’eau dans l’embase des panneaux. Il est certain que cela existe déjà dans l’industrie. Retenons aussi globalement que le rendement des panneaux thermiques est bien meilleur que les voltaiques, et qu’ils sont censés êytre beaucoup moins chers. A choisir…

Pastilleverte
Invité
tss tss, je suis simplement impatient … Oui, vous avez parfaitement raison, de quoi parle t on pour les “2%”. Pour ma part, je me suis arrété au solaire thermique, j’estime couvrir 50% de mes besoins en ECS en moyenne sur l’année en région parisienne. Si je me lance un jour sur le PV, ce ne sera surement pas pour revendre l’électricité à EDF pour une simple question d’éthique, mais le retour sur investissement me semble bien trop aléatoire voire impossible chez moi… sauf rendements supérieurs… au même prix d’acquisition, d’où mon impatience teintée d’ironie. Et je continuerai à “plaisanter”,… Lire plus »
etehiver
Invité

On a dèjà cette conversion UV vers visible, dans les lampes fluorescentes du commerce avec terre rares !! Problème : prix ??? L’essentiel du gain possible est dans l’infrarouge ! Ce que fait le thermique tout simplement. A concentration le solaire thermique a un meilleur rendement, de plus conservé thermiquement de l’été pour l’hiver il peut fonctionner toute l’année 365 jours par an nuit et jours !! Voir ce qui fonctionne depuis 2007 à http://www.dlsc.ca comme exemple possible solaire à l’usage gratuit à perpétuité sans pollution, sans batteries à changer. On néglige les solutions simples qui marchent.

wpDiscuz