Rejet des plaintes contre “l’épopée de l’énergie”

Le Jury de Déontologie Publicitaire a rejeté les plaintes portées par « Sortir du Nucléaire » et 5 particuliers contre le nouveau film publicitaire d’Areva, « L’épopée de l’énergie ».

Les plaignants considèraient que ce film est de nature à induire en erreur les consommateurs car il crée une confusion dans la présentation des énergies (énergie nucléaire à côté d’installations de production d’énergie renouvelable) et présentaient l’histoire de l’énergie de manière simplifiée en valorisant l’énergie nucléaire alors qu’elle ne représente que 6% de l’énergie au niveau mondial.

De plus, cette publicité suggèrerait que l’activité de la société n’a pas d’impact sur l’environnement. De même, le film ne justifierait pas l’argumentation sur la réduction d’impact que le nucléaire peut avoir sur l’environnement. En outre, la présentation d’une centrale nucléaire dans un paysage naturel laisserait supposer que le nucléaire est une activité écologiquement vertueuse.

Pour la compagnie Areva, « L’épopée de l’énergie » illustre celle-ci en tant que vecteur du progrès humain. Le film ne fait pas de comparaison qualitative, ni entre les époques ni entre les différentes sources. Dans cet esprit, il met en perspective les activités d’Areva qui consistent à offrir aux électriciens du monde entier des solutions nucléaire et renouvelables, faiblement émettrices de CO2, pour produire de l’électricité.

« Le bon sens l’a emporté. Depuis bientôt dix ans, AREVA travaille à plus de transparence et de pédagogie au sujet de l’énergie en général et du nucléaire en particulier. Nous avons pris le parti de le faire dans un style original, voire ludique mais de manière sincère, ce que le Jury a confirmé » a déclaré Jacques-Emmanuel Saulnier, porte-parole du groupe Areva.

Rappel des faits :

Le 15 janvier 2011, Areva lance une campagne publicitaire nationale sur tous les écrans (TV, cinéma, internet) intitulée, « L’Épopée de l’énergie », comprenant 1 500 spots de 60 secondes chacun, sur 30 chaînes TV. (Voir ci-dessous)

Le vendredi 14 janvier, le Réseau "Sortir du nucléaire" dépose une plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire. Il dénonce "les manipulations induites par cette propagande massive, destinée à faire passer le nucléaire pour une énergie d’avenir, propre et qui coexiste en harmonie avec les renouvelables."

Lire la plainte dans son entier
>>>> ICI

En réaction à cette campagne d’autopromotion, le Réseau "Sortir du nucléaire" diffuse un spot parodique (voir ci-dessous).

Le 8 mars 2011, le Jury de Déontologie Publicitaire rejette la plainte déposée, en indiquant que les "messages publicitaires en cause ne méconnaissent pas les dispositions de la Recommandation Développement Durable"

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Rejet des plaintes contre “l’épopée de l’énergie”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ccsiaix
Invité

Que peux-t-on attendre du réseau ‘sortir du nucléaire’ ? Sinon, l’installation “temporaire” de grandes centrales au gaz en france ? (Allez voir sur leur site la présentation Sortir du nucléaire en cinq ans …..) Vous connaissez le risque lié à l’explosion d’un méthanier ?

Teredral
Invité

Avec les arguments qu’il avance, le réseau “sortir du nucléaire” n’est pas près de nous en faire sortir !

suntep
Invité

… & quid du retraitement des déchets nucléaire ? La solution présentée comme la plus sérieuse était je crois d’enfouir tt cela dans une faille géologique à qqs km de profondeur & de bétonner le tout… mais que maîtrise-t-on vraiment à des échelles de temps de dizaines de milliers d’années ?

bmd
Invité

A quand une plainte au sujet de la désinformation et des mensonges systématiques de SDN?

wpDiscuz